Les tendances maquillage qui vont marquer le printemps-été 2018

Fév 22 2018 par
Categories : Maquillage

Quoi de neuf sur les passerelles de New York, Milan, Londres et Paris? Pas de virage à 180 degrés, mais un vent de douceur, de féminité et de diversité. On vous révèle tout ce qui change de ton cette saison, avec en prime tutos et conseils de pros.

  • 1/19

    Teint bonne mine

    © Imaxtree
    À la fois frais, radieux, vif et audacieux: le teint affiché par les tops de l’explosif duo The Blonds a tout bon! Comment le copier? À l’aide d’une crème teintée appliquée avec soin, qu’on illumine ensuite de poudre solaire, de blush en crème et d’illuminateur.
  • 2/19

    Maquillage graphique

    © Imaxtree
    Entre la minifleur sur la joue, les traits tribaux sur le front, les messages sur les paupières et les étoiles posées çà et là sur le minois, l’art du maquillage n’a jamais aussi bien porté son nom! 
  • 3/19

    Maquillage graphique

    © Imaxtree

     
  • 4/19

    Couleurs vives

    © Imaxtree
    «Plusieurs maquillages des défilés sont difficiles, voire impossibles, à porter au quotidien, mais on peut s’en inspirer, puis les adapter à notre personnalité», a convenu Federico Lucci, maquilleur et directeur international de la formation chez Pupa Milano, lors de son récent passage à Montréal. Les bonnes idées de la saison? «Jouer avec les couleurs! Rien n’est plus flatteur qu’une ombre à paupières orangée ou aubergine, un fard à joues pêche ou un rouge à lèvres fuchsia! Or, ajoute ce fin observateur de la beauté féminine, j’ai remarqué que les femmes québécoises portent naturellement des fards neutres. Et si elles osaient des tons plus vifs pour apporter un éclat instantané à leur visage?»

    Le bon point de départ? Se dessiner une bouche rouge laquée, comme dans les défilés de Sonia Rykiel, de Philosophy Di Lorenzo Serafini, Denaeem Khan et de Gucci.
  • 5/19

    Eye-liner minimaliste

    © Imaxtree
    Patte de mouche, empreinte de mascara, demi-pointe allongée... En opposition aux yeux chargés de paillettes et de tons électriques, certains créateurs, tels Jil Sander, Erdem et Lanvin, ont joué la carte de l’ultime sobriété. Pari gagnant sur toute la ligne!
  • 6/19

    Eye-liner minimaliste

    © Imaxtree

     
  • 7/19

    Rose aux joues

    © Imaxtree
    Besoin d’un petit remontant? On s’offre l’effet vivifiant d’un bon coup de blush rose sur les joues! Toutes les nuances sont permises: du rose dragée au fuchsia en passant par l’incarnat (entre rose et rouge orangé) et le rose barbe à papa. Le bon geste? On se concentre sur la pommette. Les beautistas les plus hardies pousseront l’audace jusqu’à l’étaler jusqu’aux tempes, comme on l’a vu dans les défilés de L’Oréal Paris, d’Issey Miyake et d’Alberto Zambelli, en évitant toutefois d’en faire trop.
  • 8/19

    Trois nuances de vernis

    © Imaxtree
    Sur la planète mode, les créateurs n’en avaient que pour des ongles – courts ou longs – peints en bleu, en vert et en rouge. Voici nos manucures préférées, toutes couleurs unies.
  • 9/19

    Regard coloré

    © Imaxtree
    Si le noir n’est pas notre ami ou que c’est de pureté dont on a envie, on pourra toujours imiter les belles de Laura Biagiotti qui ont ourlé leurs yeux de blanc, ou celles de Ulla Johnson et de Ralph & Russo, exquises avec le dessous de l’œil souligné d’un trait immaculé. Plutôt fans de pop art? On copie les mannequins de Delpozo et de Fashion Shenzhen, fans de traits d’eye-liner orange, rose ou fuchsia flashy.

    Le conseil de pro: «Un trait aussi précis nécessite le bon outil. Or, plus un pinceau est long, plus sa préhension est contrôlée et le dessin du trait, assuré. Si celui de notre produit préféré est trop court, on prélève la matière à l’aide d’un autre pinceau, qu’on choisit bien effilé», suggère Nicolas Blanchet, artiste maquilleur affilié à l’agence Folio. 
     
  • 10/19

    Regard coloré

    © Imaxtree

     
  • 11/19

    Smoky réinventé

    © Imaxtree
    L’œil charbonneux demeure le classique dont on ne peut se passer! Ici, une fine touche de fard métallique, fondu sur la paupière supérieure, assortie à plusieurs couches de mascara sur les cils du haut et du bas, réinventent le look.
  • 12/19

    Yeux doux

    © Imaxtree
    La tendance des fards façon aquarelle nous fait de l’œil? Martine L’Heureux, la directrice de La Boîte à maquillage, nous refile ses astuces de pro pour l’adopter avec finesse et doigté.

    Pour qui: «Celles qui sont en quête d’un effet délicat, ultra-féminin et plutôt facile à porter au quotidien.»

    Comment: «En règle générale, on applique un fard mi-crémeux mi-poudreux au pinceau ou au doigt sur la paupière mobile, jusqu’au ras des cils. On l’étire ensuite (sans remettre de produit) jusque dans le creux de la paupière, afin d’obtenir un dégradé subtil.» Que faire alors de nos cils? On les enrobe d’une fine couche de mascara brun — ou noir, si on a les cheveux foncés — de façon à bien préserver la fraîcheur du look. 
  • 13/19

    Yeux doux

    © Imaxtree

     
  • 14/19

    Les jeux de mains

    © Imaxtree
    Comme Antonio Berardi qui s’est inspiré des gants de dentelle blanche de sa mamma sicilienne, les couturiers ont multiplié les jeux de mains pour mieux nous éblouir. Résultat: qu’elle soit pailletée, bijoutée, tatouée de dentelle ou gantée de poudre d’argent, la main se porte bien.
  • 15/19

    L’œil de chat arrondi

    © Getty Images
    On adooore cette version punk de cat-eye à la pointe arrondie, vue sur Kendall, Gigi et Bella dans les défilés de Tom Ford et Jason Wiu. L’artiste maquilleur Nicolas Blanchet, affilié à l’agence Folio, nous dit comment l’adapter... idéalement sur une paupière mobile lisse et plutôt étendue, en raison de l’épaisseur du trait. Et on se le tient pour dit: «Il n’a pas besoin d’être parfait, seulement artsy et spontané!»

    1. À l’aide d’un ligneur à la pointe moyenne et souple (ou d’un khôl à la mine arrondie), on trace un trait épais sur la paupière supérieure, en l’étirant vers le haut. Un truc: l’extrémité du trait doit s’aligner avec la queue du sourcil. 
    2. À partir du milieu du trait, on dessine une aile arrondie à l’aide d’un khôl, puis on crayonne pour bien la remplir.

    3. Enfin, pour ponctuer le maquillage d’un fini lustré, on dépose sur les yeux un voile de fard à paupières argenté.

    Le truc: quand on humidifie l’ombre au préalable, l’application est facilitée, et la tenue, prolongée. 
  • 16/19

    La bouche flamboyante

    © Imaxtree
    «Tel un bijou précieux, la bouche satinée de rouge rubis et parfaitement galbée va à toutes. Elle exige toutefois un teint zéro défaut (bonjour, correcteur et anticernes!) et des sourcils impeccables», rappelle l’artiste maquilleuse Martine L’Heureux. 
  • 17/19

    Teint lumineux

    © Imaxtree
    Certains designers, dont Jason Wu et Fyodor Golan, ont eu beau forcer la note, il reste qu’on a plutôt envie d’un teint frais et lumineux, à la manière des belles de Teatum Jones, qu’on peut moduler sans excès. Mais comment faire? En s’inspirant des brillants conseils d’Amélie Ducharme, maquilleuse professionnelle pour CoverGirl. 

    On veut un teint qui semble irradier de l’intérieur? On mélange quelques gouttes d’illuminateur liquide à sa crème de soin ou à son fond de teint, qu’on prend le temps de bien étaler puis d’estomper, en le tapotant du bout des doigts.

    On veut de la luminosité, mais on a une peau grasse? On se contente de poser quelques touches d’illuminateur (liquide ou en bâton) sur le haut des pommettes uniquement.

    On souhaite démultiplier la brillance en soirée? Sur la peau nue ou par-dessus le fond de teint, on rehausse front, arête du nez et haut des pommettes avec une touche de poudre illuminatrice. Petits conseils d’amie: on s’exécute face à un miroir bien éclairé afin d’éviter l’effet «boule disco». Et on estompe encore et encore! 
  • 18/19

    Manucure audacieuse

    © Imaxtree
    Des ongles qui n’ont pas froid aux yeux? Oui, ça se peut! La preuve par 4!
  • 19/19

    Le maquillage « upside down »

    © Imaxtree
    Devinez ce qui a fait forte impression, cette saison? Le haut de l’œil nude, et le bas souligné de noir ou de tons pastel, voire néon. Une tendance affirmée qui vole au secours des plus malhabiles comme des plus audacieuses. On s’y met?
Categories: Maquillage