La poudre: mode d’emploi

Déc 05 2018 par
Categories : Maquillage

Alliée des plus grands artistes-maquilleurs, la poudre promet un teint zéro défaut, dans la vie comme sur nos selfies. Gros plan sur ses multiples déclinaisons et sur les bons gestes à adopter pour l’appliquer comme une experte.

Il y a fort à parier que Marie-Antoinette, une adepte de la poudre, dont elle s’enfarinait royalement le teint et la perruque au XVIIIe siècle, perdrait la tête devant toutes celles qu’on nous propose aujourd’hui. Il faut dire que leur composition a bien changé depuis les premières moutures à base de riz qui fardaient de blanc le visage des maiko, ces apprenties geishas, dès l’ère Heian, soit entre 794 et 1185 après J.-C. Et que dire de la célèbre Poudre de Riz, de Bourjois, qui a révolutionné le maquillage à la Belle Époque? Vogue du bronzage oblige, le teint fardé a perdu de son attrait dans les années1930. Ce qui n’empêchait pas les plus coquettes de s’enticher de leur poudrier de sac, avec lequel elles faisaient des retouches en public, jusque dans les sixties. Même s’il s’est vu boudé dans les années 1970, ce fard n’a cessé d’évoluer. Qu’on pense seulement à la cultissime Terracotta, de Guerlain, première poudre bronzante, née en 1982, ou plus près de nous, à la Poudre Ultra HD, de Make Up For Ever, qui permet – qu’on soit star ou non – de faire face, la tête haute, à la techno haute définition. Sans oublier toutes les autres poudres sur le marché qui nous promettent un teint parfaitement lisse, ultralumineux ou impeccablement mat selon le cas, sans l’indésirable «effet masque»… Mais à quel type de poudre se vouer? Un jeu d’enfant, grâce à notre sélection de déclinaisons et aux conseils de pro de l’artiste-maquilleuse Martine L’Heureux, qui ne jure que par une application légère et judicieuse de cet atout teint.

 

POUDRE LIBRE

C’EST QUOI: Nichée dans un boîtier ou un pot muni d’une houppette ou d’un pinceau, sa formule légère et volatile est généralement élaborée à partir de grains de riz finement moulus, de talc ou de particules minérales. Elle est l’alliée des peaux normales ou mixtes à grasses, et est offerte en version universelle, neutre ou translucide, ce qui évite de commettre un faux-pas, côté nuance.

ON S’EN SERT POUR… unifier le grain de peau, camoufler les petites imperfections, velouter le teint, neutraliser la brillance, fixer le maquillage (cache-cernes en tête) et améliorer sa tenue.

ASTUCES D’APPLICATION: On prélève la poudre avec un pinceau de taille moyenne et on l’applique par légers tapotements sur la zone T avant de l’étaler vers les contours du visage. On peut aussi cibler seulement les zones ayant tendance à briller. Dans les deux cas, par contre, on évite le contour des yeux: la poudre pourrait s’agglutiner dans les ridules, les mettant alors en relief.

LE TRUC EN PLUS: Envie d’un regard charbonneux? On poudre généreusement le dessous de l’œil pour le protéger des pigments de couleur qui pourraient s’y déposer, puis on balaie délicatement d’un coup de pinceau une fois le fardage complété.

 

POUDRE COMPACTE

C’EST QUOI: Qu’elle soit d’origine végétale ou minérale, la poudre pressée dans un boîtier offre une plus grande couvrance que la poudre libre et s’avère idéale pour les retouches express puisqu’elle peut être transportée sans dégâts dans le plus petit des sacs à main. Elle convient à tous les types de peau… à condition d’harmoniser sa nuance à celle de notre carnation.

ON S’EN SERT POUR… répondre aux besoins ciblés et variés de la peau (qui fluctuent souvent au gré des saisons), tout en s’assurant d’obtenir un teint impec à toute heure du jour.

ASTUCES D’APPLICATION: Non aux applications à la sauvette! On se réserve du temps et on privilégie une lumière naturelle afin d’obtenir un fini impeccable.

LE TRUC EN PLUS: Comment faire une judicieuse sélection? On teste plusieurs poudres en magasin et, après quelques minutes d’application, on observe le résultat obtenu. Respect de la carnation, sensation sur la peau, couvrance, matité, éclat: voilà autant d’aspects à considérer avant d’arrêter notre choix.

 

null

Photographe: Imaxtree

POUDRE ILLUMINATRICE

C’EST QUOI: Gorgée de micropigments réflecteurs de lumière, cette poudre finement pressée apporte une dose d’éclat immédiat au minois, que ce soit en total look ou par petites touches, avant ou après le fond de teint.

ON S’EN SERT POUR… illuminer la carnation de façon subtile ou plus intense, selon la modulation du produit et le rendu souhaité. Bon à savoir: les peaux matures gagneront à l’utiliser avec parcimonie, pour éviter d’attirer l’attention sur les signes de l’âge. Les peaux déshydratées gagneront à se tourner plutôt vers un illuminateur liquide.

ASTUCES D’APPLICATION: On se sert d’un pinceau effilé, puis on chatouille la poudre sur les zones proéminentes du visage, c’est-à-dire celles qui tendent à accrocher d’instinct la lumière (haut des pommettes, arête du nez, arc de Cupidon, centre du front, pointe du menton). Attention: pour un maximum de naturel et d’élégance, on garde la main légère!

LE TRUC EN PLUS: Afin de faire briller le regard, on humidifie à peine la pointe d’un pinceau ou d’une éponge de type Beauty Blender, et on concentre l’application sous l’arcade sourcilière, la paupière mobile ou le coin interne de l’œil. On s’exécute sous un éclairage naturel: ça permet de doser plus aisément l’effet scintillant.

 

POUDRE ÉCRAN SOLAIRE

C’EST QUOI: Ces poudres nouvelle génération regorgent de minéraux terrestres et marins (dont le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc), qui – une fois moulus – agissent comme des écrans UV et des antiâges naturels. Les peaux normales, mixtes ou grasses en raffoleront.

ON S’EN SERT POUR… se protéger des effets néfastes du soleil à tout moment de la journée, tout en apaisant sa peau et en fixant la tenue de son maquillage.

ASTUCES D’APPLICATION: Quinze minutes avant de sortir, on passe le pinceau sur l’ensemble du visage nu ou maquillé. Et on ne risque pas de marquer les traits ou de zébrer l’épiderme au passage puisque la matière est invisible.

LE TRUC EN PLUS: On répète ce geste aux deux heures si on prolonge son bain de soleil.

 

null

Photographe: Imaxtree

POUDRE CORRECTRICE DE TEINT

C’EST QUOI: Les mosaïques de nuances qui la composent sont dotées de pouvoirs illuminateurs, mais surtout, de vertus correctrices (vert pour neutraliser les rougeurs, pêche pour réveiller les teints brouillés, jaune pour neutraliser les cernes bleutés, etc.).

ON S’EN SERT POUR… atténuer les imperfections, éclaircir les zones d’ombres, unifier le teint tout en réfléchissant subtilement la lumière.

ASTUCES D’APPLICATION: Avec un pinceau souple ou une houppette, on fait pénétrer la poudre par petits tapotements sur le visage tout entier. On peut ensuite cibler des zones clés du minois en prélevant la nuance de son choix avec un pinceau fin de façon à corriger localement les petites imperfections.

LE TRUC EN PLUS: On évite les fards roses si on est prompte aux rougeurs ou si notre peau est réactive, de même que les finis nacrés si on cherche à gommer des imperfections.

 

POUDRE MULTIFONCTION

C’EST QUOI: Surdouées et novatrices, ces poudres ont plus d’un tour dans leur compact!

ON S’EN SERT POUR… répondre aux besoins ciblés et variés de la peau (qui fluctuent souvent au gré des saisons), tout en s’assurant d’obtenir un teint impec à toute heure du jour.

ASTUCES D’APPLICATION: Non aux applications à la sauvette! On se réserve du temps et on privilégie une lumière naturelle afin d’obtenir un fini impeccable.

LE TRUC EN PLUS: Comment faire une judicieuse sélection? On teste plusieurs poudres en magasin et, après quelques minutes d’application, on observe le résultat obtenu. Respect de la carnation, sensation sur la peau, couvrance, matité, éclat: voilà autant d’aspects à considérer avant d’arrêter notre choix.

Categories: Maquillage