Maquillage

#Tutoriel: la manucure des fêtes

#Tutoriel: la manucure des fêtes

Photographe: Imaxtree / Bruno Petrozza

Maquillage

#Tutoriel: la manucure des fêtes

Qui a dit que le nail art devait toujours être compliqué? La preuve du contraire: ce look élégant et juste assez clinquant, qui est, en réalité, ultrasimple à réaliser. Émilie Rose, proprio du salon Le Manoir, nous prend par la main afin qu’on l’exécute avec doigté.

L’INSPIRATION

À l’aide de vernis coloré et de papier métallisé, on crée une manucure ultrachic, rappelant l’aspect irrégulier d’une pierre précieuse. «Lorsqu’on bouge les ongles, la lumière s’y accroche, ajoutant ainsi de la profondeur à la manucure, remarque Émilie Rose. C’est élégant et magnifique!» Le look peut être réalisé autant avec du vernis à ongles classique que du vernis en gel: si le vernis traditionnel a comme avantage de ne nécessiter aucune lampe UV, l’experte estime que le gel est beaucoup plus facile à travailler. Comme il ne sèche pas au contact de l’air, on a tout le temps nécessaire pour le façonner à notre guise. En prime, il est plus résistant et brillant.

1. ON COMMENCE par repousser nos cuticules et limer nos ongles, puis on y étale une base transparente en guise d’apprêt.

Conseil de pro: «La base permet au vernis de mieux adhérer et sert de bouclier aux pigments, afin que ces derniers ne tachent pas nos griffes», précise la spécialiste Émilie Rose.

2. ON APPLIQUE ensuite deux couches de vernis rouge foncé, en s’assurant que la première soit bien sèche avant de poser la seconde. Pour une version plus discrète, on opte plutôt pour un coloris blanc translucide ou chair. Autre variation de couleur qui donne un coup d’œil foncé racé: on tente le look avec un vernis bleu roi. Chicissime!

Conseil de pro: «On colore la plaque de l’ongle en trois coups de pinceau, conseille Émilie. Autrement, les couches de couleur appliquées risquent d’être trop épaisses et de mal sécher.»

3. ON DÉCOUPE un morceau de papier décalque métallisé d’environ trois à cinq centimètres de long. Avant que le vernis ne sèche complètement, on y superpose la feuille métallique à décalquer (sa face matte doit entrer directement en contact avec la plaque de l’ongle). On presse légèrement du bout des doigts, en remontant des cuticules vers la pointe afin que le fini métallisé s’imprègne çà et là sur le vernis. La disposition aléatoire des éclats chatoyants conférera un effet de longueur flatteur aux griffes.

4. OPTION 1: Si on a opté pour la déclinaison rouge du nail art, on fait suivre d’une troisième et dernière couche de couleur pour encapsuler le motif métallique dans la translucidité du vernis.

OPTION 2: En revanche, si on privilégie la version sur fond pâle, on s’abstient de sceller le motif sous une nouvelle couche de vernis. Par ailleurs, on gagne à juxtaposer deux ou trois nuances de feuilles métallisées afin de donner plus de relief à l’ensemble.

5. EN TOUCHE FINALE, on étale un vernis de finition clair, histoire de laminer le travail et de faire reluire la manucure.

 

ON AIME

null

 

1. Vernis à ongles Complete Salon Manicure (Red Over Heels), de Sally Hansen (10 $; sallyhansen.com).

2. Vernis à ongles (Marshmallow), d’Essie (10 $; essie.ca).

3. Papier transfert métallisé (Or), de Le Manoir (4 $; shopmanoir.com).

4. Le Top Coat La Petite Robe Noire, de Guerlain (29 $; labaie.com).

Commentaires

Partage X
Maquillage

#Tutoriel: la manucure des fêtes