Le cuir chevelu – zone ultrafine et fragile – est une extension de la peau», rappelle Elisabeth Gagnon, formatrice et experte nationale chez Phyto Paris. De fait, il est composé de plusieurs couches, dont l’épiderme, la couche la plus superficielle, qui renferme le follicule pileux où se forme le cheveu. Par analogie, on pourrait voir notre fibre capillaire comme une plante qui a besoin d’une terre riche – ici, un cuir chevelu équilibré et en santé – pour s’épanouir. Or, on oublie trop souvent de bichonner cette zone, quand bien même on accumule les masques et les sérums pour prendre soin de notre minois et de notre crinière.

Les types de cuir chevelu

Tout comme la peau et les cheveux, il existe divers types de cuir chevelu. D’abord, celui qui est gras, qui produit trop de sébum en raison des gènes, des hormones ou d’un dérèglement (notamment lorsqu’on se lave les cheveux trop fréquemment ou, au contraire, pas assez). Ensuite, le cuir chevelu sec, qui ne produit pas assez de sébum, ce qui peut provoquer des tiraillements. Enfin, quand il est sensible, cela peut engendrer des démangeaisons et de l’irritation. En cause? L’utilisation de produits trop irritants, les lissages trop fréquents, le stress et la pollution.

Par ailleurs, ces trois réalités peuvent être sujettes aux squames. Le renouvellement cellulaire de la peau se fait suivant un cycle d’une vingtaine de jours, et celui, plus rapide, du cuir chevelu, en deux semaines. Ce processus naturel produit des cellules mortes, qui s’éliminent en général grâce aux shampooings, mais qui parfois s’agglomèrent et entraînent l’apparition des fameuses pellicules.

Un entretien nécessaire

«Des cheveux en santé commencent par un cuir chevelu sain», explique Michele Burgess, directrice générale du développe- ment de produits à Oribe. Si notre écosystème capillaire est déséquilibré, notre crinière manquera de volume et de vitalité, nos cheveux pousseront plus lentement, et des pellicules pourraient apparaître. La cause de cette perturbation du cuir chevelu? «La pollution, qui s’y est fixée et qui a un impact non négligeable sur le développement de notre crinière, de même que l’accumulation de sébum, de poussière, de résidus de produits (comme le shampooing sec) et d’eau calcaire, dit Elisabeth Gagnon. Il est donc primordial de désengorger notre cuir chevelu et de l’oxygéner pour obtenir une bonne croissance des cheveux. Si on ne le fait pas, ça affectera nos longueurs et nos pointes.»

Une routine adaptée

«On a tout intérêt à traiter notre cuir chevelu séparément de notre crinière, car cette peau requiert des soins particuliers et des produits spécifiques, précise Kevin Mancuso, directeur général de création chez Nexxus. Un shampooing permet de le nettoyer, mais pas de l’exfolier ni de le détoxifier en profondeur.» Le masque pour les cheveux, lui, répare les longueurs mises à mal par la coloration et les outils chauffants, mais ne devrait pas être appliqué plus haut que les oreilles, comme le suggère Elisabeth Gagnon. Par contre, «un soin conçu pour le cuir chevelu permet de traiter le problème à la source, précise-t-elle. Même s’il y a beaucoup de produits sur le marché, l’idée de base reste la même: un produit détoxifiant et purifiant permet de retirer les toxines, et un gommage enlève les couches qui se sont formées [à la base de la racine] en l’exfoliant.» Peu importe la formule sur laquelle on jette notre dévolu, l’experte conseille de l’utiliser en pré-shampooing, de préférence le soir pour débarrasser le cuir chevelu des impuretés accumulées durant la journée, comme la poussière et la pollution. «Si le cuir chevelu est sensible, on évite de l’exfolier de cinq à sept jours avant une coloration ou une décoloration», souligne Kevin Mancuso, qui recommande de consulter un dermatologue en tout temps si on est préoccupée par l’état de notre cuir chevelu. Dans tous les cas, être aux petits soins avec lui permet de stimuler la micro-circulation sanguine, bénéfique pour la croissance des cheveux, et d’avoir une chevelure plus légère et plus volumineuse. Autant de raisons pour ne plus sauter cette étape cruciale pendant notre routine capillaire!

Conseils et shopping cuir chevelu

GOMMAGE POUR CUIR CHEVELU T.L.C. HAPPI, de Drunk Elephant

Riche en acides AHA et BHA, ce superhéros de notre salle de bain dissout les cellules mortes et l’accumulation de produits capillaires, tout en faisant la peau aux impuretés campées sur notre cuir chevelu.

Prix: 48 $

Acheter
Conseils et shopping cuir chevelu

EXFOLIANT SERENE SCALP, d’Oribe

Son action gommante déloge la saleté et le sébum, pendant que sa formule à base d’acides alpha-hydroxy et d’extraits de fruits purifie les pores et nourrit les cheveux. Un trois-en-un gagnant sur toute la ligne!

Prix: 65 $

Acheter
Conseils et shopping cuir chevelu

MASQUE PURIFIANT PRÉ-SHAMPOOING PHYTO D-TOX, de Phyto Paris

Composé d’argile et d’huile essentielle d’eucalyptus, ce masque, à utiliser une fois par semaine, absorbe les impuretés, comme la pollution, la poussière et les résidus de produits, pour permettre à notre cuir chevelu de respirer.

Prix: 30 $

Acheter