Comment optimiser sa routine capillaire?

Août 08 2019 par
Categories : Beauté / Cheveux

Pour des cheveux en santé et une coiffure sublimée, on observe l’ordre d’application recommandé par Kevin Hughes, directeur artistique chez Moroccanoil.

LE PRINCIPE DE BASE

Le moment auquel on applique un produit capillaire aura une incidence sur notre look final. Par exemple, un soin qui aide à assouplir les cheveux et à les démêler «gagne à être utilisé tôt dans la routine, ne serait-ce que pour éviter de malmener les longueurs en cours de mise en plis», fait remarquer Kevin Hughes. Comme on ne veut pas en diluer les effets, on garde pour le dessert les produits stylisants servant à fixer notre coiffure ou à lui ajouter de la brillance.

L’ORDRE IDÉAL

  1. Le traitement pour le cuir chevelu s’utilise d’entrée de jeu sur cheveux secs, dans le but de bien purifier et stimuler la chevelure à la racine. Comme il est généralement composé d’huiles essentielles, il est important de le laisser agir quelques instants puis de le shampouiner, afin d’éviter les irritations ou autres réactions cutanées.
  2. Le shampoing est ensuite réparti sur l’ensemble des cheveux mouillés. On l’émulsionne à l’eau tiède afin de nettoyer les tifs à fond.
  3. Le revitalisant sert à hydrater, discipliner, démêler et lustrer la chevelure. Il aide aussi à lutter contre l’électricité statique. Un incontournable pour la santé de notre tignasse!
  4. Le masque hydratant se substitue au revitalisant environ une fois par semaine, surtout si nos cheveux abîmés ont besoin d’être traités en profondeur. On concentre son application aux longueurs et pointes, sans quoi on risque d’alourdir nos racines.
  5. Le traitement sans rinçage ou l’huile capillaire aide à démêler les tifs et à leur redonner souplesse et élasticité. C’est l’antidote aux frisottis.
  6. La crème ou la mousse coiffante a pour mission de donner plus de corps à la chevelure tout en prolongeant la tenue de la coiffure. On inclut dans cette catégorie les baumes de définition, les sérums pour les boucles, les rehausseurs de racines et les mousses volumisantes.
  7. Le protecteur thermique sert à filtrer la chaleur extrême du séchoir et du fer (plat ou à friser). On y recourt donc avant la mise en plis, à la manière d’un bouclier.
  8. Le soin quotidien aide à réparer les pointes fourchues tout en apportant une dose d’hydratation aux cheveux anémiés. On en enduit nos longueurs et pointes, avec parcimonie.
  9. Le fixatif assure la tenue de tous les types de brushings. On le vaporise à 20 ou 30 centimètres de la crinière pour laquer la coiffure sans trop la mouiller.
  10. Le spray de brillance sert de point final à la mise en beauté, puisqu’il permet à la lumière ambiante de mieux réfléchir en surface de notre crinière.

LES ÉTAPES QUI PEUVENT VARIER

L’huile capillaire «Elle s’utilise sur cheveux propres ou encore mélangée à un masque pour le rendre encore plus nourrissant et efficace», note l’expert affilié à Moroccanoil.

Le protecteur thermique «On peut l’appliquer avant ou après la crème coiffante: l’important est qu’il puisse faire efficacement écran à la chaleur du coiffage.»

LES RETOUCHES

La crème bouclante peut servir à raviver notre frisé après une nuit de sommeil, même les jours
où on omet de laver nos tifs.

Le soin quotidien agit telle une formule SOS. Sur cheveux secs, on peut doubler la mise plusieurs fois durant la journée pour lisser nos mèches, dompter leur indiscipline et atténuer les pointes fourchues.

Photo: Stocksy

À lire aussi: 

3 conseils pour sublimer les cheveux bruns en été
3 conseils pour sublimer les cheveux blonds en été
Coiffure: Comment créer le wet look parfait
Les tendances cheveux printemps-été 2019

 

 

Categories: Beauté / Cheveux