Coiffure des fêtes: le chignon

Déc 09 2016 par
Categories : Cheveux

Luc Gagnon, copropriétaire de Hed Salon, à Montréal, nous donne ses conseils pour se «crêper le chignon» sans se prendre la tête.

C’est quoi? Léché, «twisté» ou gonflé, le chignon était sur toutes les têtes lors des défilés de mode de la saison. Notre préféré? Celui aperçu chez Tory Burch, sorte de nœud chic mais sans chichi, posé à la naissance de la nuque et monté à la va-vite.

C’est pour qui? Étant donné que cette coiffure dégage le visage, elle sied spécialement bien aux femmes qui ont des traits fins. À éviter si on a les cheveux très épais ou frisés, ou encore, une coupe de cheveux très dégradée.

Comment recréer le look?

1. Après avoir lavé puis essoré sa tignasse, on enduit longueurs et pointes de pommade ou de brume texturisante. L’idée derrière ce geste? «Salir» son cheveu pour le rendre plus facile à coiffer et à contrôler.

2. Une fois qu’on a tracé la raie médiane, on se fait une queue de cheval basse et lâche, qu’on attache avec un petit élastique, en laissant quelques mèches retomber çà et là.

3. On enroule sur elle-même la queue de cheval, et on la fixe avec quelques pinces à chignon, en prenant soin de laisser ressortir ses pointes.

4. On crêpe ces mêmes pointes à l’aide d’un peigne fin avant de tirer délicatement sur le chignon afin de le rendre plus imparfait. On scelle sous un pschitt de fixatif.

L’astuce

Si on est réfractaire à l’idée de «salir» sa tignasse avec des produits texturisants en guise de première étape, on peut tout simplement réaliser cette coiffure le lendemain ou le surlendemain du shampoing.

À DÉCOUVRIR:

Coiffure des fêtes: les ondulations souples
Coiffure des fêtes: la chevelure lissée
Coiffures et stars: quelle coiffure à quel âge?

 

Categories: Cheveux