Propos recueillis par Josée Larivée