Walk-in
15 janv. 2016

5 questions à... Ingrid Gagné, copropriétaire de MISENCIL

Par Angélique Martel

Auteur : Elle Québec

Walk-in
15 janv. 2016

5 questions à... Ingrid Gagné, copropriétaire de MISENCIL

Par Angélique Martel
Cet article fait aussi partie des dossiers :

Passionnée de beauté, Ingrid Gagné a créé Misencil avec son partenaire d'affaires et de vie, Jean-Jacques Benguigui. Une décennie plus tard, l'entreprise québécoise est devenue une référence mondiale en matière de rallonge de cils et d'esthétique. À l'affût des technologies émergentes et des tendances récentes, Ingrid se plaît à sillonner le globe pour conquérir de nouveaux marchés. Elle en profite pour découvrir les habitudes beauté les plus diverses et les plus originales. Entre deux voyages d'affaires, elle s'est arrêtée dans le #ELLEwalkin pour répondre à nos questions.

Quel est le projet, la création, le maquillage ou le dossier dont vous êtes le plus fière?
«Actuellement, la reconnaissance qu'obtient la marque MISENCIL dans le monde entier me rend sincèrement heureuse. Je voyage beaucoup grâce à mon métier, et une de mes villes préférées est Hong Kong. D'ailleurs, je viens tout juste de signer un contrat de distribution là-bas, ce qui me ravit! Mais par-dessus tout, c'est de mon équipe dont je suis particulièrement fière. Elle compte 50 employés répartis dans trois pays (au Canada, en France et en Italie). Inutile de vous préciser que je suis joliment entourée!»

Quand avez-vous su que vous exerceriez ce métier?
«Depuis que je suis toute petite, j'aime la beauté et les cosmétiques. Je pouvais passer des heures à regarder ma mère se maquiller: son rituel me fascinait. Après des études en organisation d'évènements, il allait donc de soi que je revienne à ma passion pour l'esthétique. Désireuse d'allier ma passion de la beauté à celle des voyages, j'ai eu l'idée de fonder ma propre entreprise. C'est le rêve de beaucoup de femmes, et j'ai la chance que ce soit désormais mon quotidien. Je ne changerais de vie pour rien au monde!»

Quelle est votre tendance beauté préférée, cette saison?
«J'ai un faible pour les sourcils fournis et très épais, parce qu'ils donnent beaucoup de caractère au visage. J'aime aussi énormément les paupières dont la muqueuse est soulignée de noir. Ces deux courants de maquillage se marient très bien avec notre nouvelle technique de rallonges de cils baptisée "Volume à la russe", qui permet d'étoffer, d'ourler et de sculpter le regard au maximum.»

Quel conseil donneriez-vous à la jeune fille qui voudrait exercer votre métier?
«Lancer son entreprise exige beaucoup de temps et des efforts colossaux, mais c'est le plus palpitant et le plus beau voyage qui soit. Il faut croire en nous et faire de notre vie un rêve, de manière à ce que nos rêves deviennent vite réalité!»

Quelle est votre devise en affaires?
«Les excuses ne riment à rien. Quand on veut profondément quelque chose, on trouve toujours les bonnes solutions et on prend les moyens nécessaires pour arriver à nos fins.»

À DÉCOUVRIR:
5 questions à... Caroline Néron
5 questions à... Garance Doré
5 questions à... Grace Lee, maquilleuse pour Maybelline New York

Partage X
Walk-in

5 questions à... Ingrid Gagné, copropriétaire de MISENCIL