Voyages
29 juin 2015

Vacances: 10 façons de réussir son «staycation»

Par Marouchka Franjulien

Getty Auteur : Elle Québec Crédits : Getty

Voyages
29 juin 2015

Vacances: 10 façons de réussir son «staycation»

Par Marouchka Franjulien
Né pendant la crise financière de 2008, le concept (contraction des mots «stay» et «vacation») est bien moins ruineux qu'un forfait tout-compris à Saint-Martin puisqu'il nous incite à redécouvrir notre quotidien avec les yeux d'un vacancier. À la fin du congé, on n'enviera même pas les selfies de notre collègue à la plage. Après tout, si notre ville attire autant les touristes, c'est qu'il doit y avoir une (des) raison(s)... que la routine nous a fait oublier.

1. Paresser au bord d'un lac. Pas besoin de rouler des heures pour passer la journée en famille ou entre amis, loin des bruits de la ville et de la pollution. Balade en forêt, kayak, canoë, voire ski nautique... On s'essaye aux activités en plein-air qu'on n'a pas l'habitude de faire. À la fin de la journée, on se sent déconnecté du quotidien, et c'est tant mieux!

2. Inviter ses amis pour un barbecue. Pas question pour autant de jouer à la maîtresse de maison. On demande à chacun d'apporter sa viande, et on laisse les hommes s'occuper d'allumer le charbon! Nous, c'est tout juste si on se lève de notre transat mais on donne l'impression d'avoir passé la journée derrière les fourneaux en achetant un gâteau et des marinades toutes faites (BBQ, sauce hoisin, piri-piri), qu'on met dans de jolis bols. Les invités n'y verront que du feu!

3. Découvrir un nouveau café, resto, quartier... La nouveauté bouleverse un peu notre quotidien, et c'est là tout son intérêt. Alors, qu'est-ce qu'on attend pour essayer ce petit café qui vient d'ouvrir, le nouveau resto branché du quartier, le brunch dont tout le monde parle ou cette boutique qu'on ne connaissait pas à trois rues de chez nous? Avec un peu de chance, on aura une nouvelle adresse chouchou.

PLUS: Restaurants: 7 des meilleures restaurants de Montréal

4. Essayer les piscines extérieures publiques. On en profite pour se dorer la pilule, rattraper notre retard sur les derniers numéros d'ELLE Québec et procrastiner tout l'après-midi. Encore mieux, on passe la journée au bord de la piscine chauffée d'un hôtel, une activité plus dispendieuse certes, mais tellement plus «luxe». On recommence demain? (Hôtel Bonaventure, 900 de la Gauchetière O., Montréal (QC) H5A 1E4)

5. Se nourrir d'art. On se fait un bain de culture en allant voir une expo, un film ou un concert. On en profite aussi pour aller magasiner dans les boutiques des environs. Après tout, on économise bien en ne partant pas en vacances...

6. Piqueniquer dans un parc. Mais pas celui à côté de chez nous. On choisit un parc à l'autre bout de la ville, et on s'y rend à vélo. Une balade urbaine qui nous fait redécouvrir des rues inconnues ou oubliées. On s'offre même le luxe de l'indolence, en s'arrêtant en chemin pour déguster une glace ou siroter un latte glacé. On trouvera bien de la place plus tard pour nos sandwichs et nos salades... Une fois dans l'herbe, on s'éternise tout l'après-midi en jouant aux cartes ou au frisbee, jusqu'au coucher du soleil.

7. Passer une journée au spa. Et s'offrir un massage. Après avoir passé une heure à se faire chouchouter, on est totalement dé-ten-due et un peu coupée du monde. En plus, on a laissé notre téléphone au vestiaire.

PLUS: Beauté et bien-être: 10 idées pour décrocher cet été

8. Se déconnecter des réseaux sociaux. D'ailleurs, on reste injoignable jusqu'à la fin de notre staycation. Enfin, injoignable, façon de parler. Disons qu'on s'interdit de consulter nos comptes Facebook, Twitter ou Instagram à tout bout de champ. Et surtout, on fait une vraie pause du travail. Après tout, si on s'était décidée à partir en vacances sur cette petite île grecque, on n'aurait pas non plus eu accès à nos courriels de bureau...

9. Se faire livrer son dîner. On cuisine déjà toute l'année: pour les lunchs des enfants, pour le souper... En vacances, on ne met plus les pieds dans la cuisine. À la place, on se fait livrer des plats le midi ou le soir (et pourquoi pas les deux), avec une prédilection pour les restos qu'on ne connaît pas. Et pour changer nos habitudes, on mange en famille devant un bon film, à même les plats en carton. Bref, on se laisse aller. Et ça fait un bien fou!

10. Prendre le temps de faire l'apéro. Et tous les jours, si on le souhaite. Après tout, en vacances, on est beaucoup plus laxiste sur l'heure et le nombre de cocktails sirotés. Ça ne compte pas lorsqu'on est en congé, pas vrai?

À DÉCOUVRIR:
15 idées de breuvages à siroter cet été
Un weekend pour décrocher: les îles du Lac Champlain
Road trip sur les routes du Québec 

Mots-clés
Partage X
Voyages

Vacances: 10 façons de réussir son «staycation»