Voyages
6 sept. 2016

Scandinavie: nos adresses favorites au Danemark, en Suède et en Norvège

Par Emmanuelle Martinez-Curvalle
Voyage au Danemark, en Suède et en Norvège: les musts

Visite Flam 

Auteur : Emmanuelle Martinez-Curvalle Crédits : Morton Rake Source : ELLEQuébec.com

Voyages
6 sept. 2016

Scandinavie: nos adresses favorites au Danemark, en Suède et en Norvège

Par Emmanuelle Martinez-Curvalle

Entre paysages à couper le souffle et mode de vie décontracté, notre journaliste s’est laissé aller à la contemplation entre le Danemark, la Suède et la Norvège. Elle nous propose ses adresses favorites.

null

Copenhague - Danemark

Crédit: Emmanuelle Martinez-Curvalle

Copenhague - Danemark

À Copenhague, on atterrit en douceur dans une ambiance cool et relaxante. Mais qu’on ne s’y trompe pas: la capitale ne dort jamais! «Les Suédois et les Norvégiens viennent faire la fête chez nous, explique la pétillante Signe Thorup, directrice des communications de l’Hôtel d’Angleterre. En effet, les Danois ont la réputation d’être les bons vivants de la Scandinavie!» on aurait bien aimé profiter de la nightlife locale pour vérifier ses dires mais, décalage horaire oblige, on a plutôt sillonné la ville sous le soleil. Ce qui est un bon début!

Pause shopping

Restos, cafés et boutiques nous font de l’œil tout le long de la rue Strøget, où les enseignes internationales côtoient des marques locales pointues. Parmi elles, on aime la branchée Moss Copenhagen et les chandails rayés de Mads Nørgaard. La boutique déco Stilleben vaut le détour, et le grand magasin Illums Bolighus offre un bel aperçu de ce qui se fait de mieux au Danemark, comme la griffe mode Ganni et les délicats bijoux de Line & Jo.

Hôtel de luxe

Bâti il y a plus de deux siècles, l’Hôtel d’Angleterre distille son luxe feutré avec raffinement. À la fois classique et design, il est doté de chambres immenses, d’un restaurant étoilé au Michelin, d’un bar à champagne et d’une toute nouvelle boutique concept. C’est donc sans surprise qu’on apprend que célébrités de passage et membres de la famille royale danoise adorent y porter leurs pénates. Comble du chic, les sublimes bouquets embaumant l’entrée sont l’œuvre de deux fleuristes attitrés qui sillonnent le monde pour glaner leur inspiration. dangleterre.com

Sushi... danois

Un passage taillé dans la pierre nous attire vers une petite cour ombragée où quelques tables, des rires et une vitrine de conte de fées nous mènent tout droit au royal Smushi Café. On y découvre des délices sucrés ainsi que le «smushi» – contraction de sushi et smørrebrød – un mets au look nippon qui pioche ses saveurs dans les spécialités danoises. Royal! royalsmushicafe.dk

Départ de la gare de Copenhague. 35 minutes de train plus tard, le temps de traverser le pont de l’Øresund, nous voici en Suède, à Malmö, une petite ville verte et apaisante qui vaut le détour. On remonte ensuite vers le nord du pays. En moins de trois heures, le train nous dépose à la gare centrale de Göteborg.

 

null

Göteborg - Suède 

Crédit: Getty

 

Göteborg - Suède

On aperçoit encore les vestiges de cette vieille ville forteresse fondée en 1621, devenue aujourd’hui le fief d’une population étudiante ouverte d’esprit qui carbure au café! Surnommée «la nouvelle Amsterdam», Göteborg est un trésor national à explorer dans ses moindres (et nombreux) recoins. 

À la scandinave

Il y a Ikea. Et puis il y a Norrgavel, LA marque de mobilier haut de gamme en Suède. Pensez lignes pures et top qualité, et vous y êtes. Pour la gamme de prix, pensez à Ikea, puis multipliez. Encore. En face, Artilleriet est une véritable caverne d’Ali Baba qui invite à chiner des objets déco plutôt rétro, parfois modernes, pendant des heures. Dès le printemps, des camions de rue élisent domicile sur la place qui jouxte le bâtiment. Les artistes sortent de leur antre et profitent d’une pause lunch au soleil. On ouvre l’œil, et on se le rince avec plaisir. C’est beau, la Suède! norrgavel.se; artilleriet.se

«Fika» sacré 

La pause-café ou «fika» est un véritable art de vivre dans ce pays, et les établissements qui lui vouent un culte ne manquent pas. Parmi eux, le Da Matteo – le chouchou des Suédois – est un incontournable. Ici, on mise sur le commerce équitable, et les grains de café sont torréfiés sur place. On recommande aussi le Kale’i Kaffe, dont la jeune propriétaire moud les grains à la main et lentement, révélant des saveurs inattendues. Le plus? Chaque lieu bénéficie d’une petite cour ultracosy. damatteo.se

Rue en vogue

Pour magasiner, direction Vallgatan, au long de laquelle s’égrène un chapelet
de chouettes boutiques, dont Nudie Jeans, Designtarget et le tout nouveau grand magasin Vallgatan 12. Attention au porte-monnaie! vallgatan12.se

Déjà l’heure de filer droit vers la Norvège. Confortablement installé dans le train qui, soulignons-le, consacre un wagon entier à des jeux pour enfants, on retourne dans notre paisible compartiment pour mieux voir le paysage se transformer et gagner en relief sous nos yeux. La montagne nous appelle et la nature nous happe.

 

null

L'Opéra d'Oslo - Norvège

Crédit: Getty

Oslo - Norvège

À la gare d’Oslo, ce sont des gratte-ciels quasi futuristes qui nous accueillent. Le port de la ville nous fait face, et l’Opéra, merveille d’architecture moderne avec son toit incliné, semble posé sur l’eau. avec les montagnes en toile de fond, le paysage qui s’offre à nous incarne d’emblée les deux visages d’une capitale où ville et nature sont intimement liées.

La vie, en accéléré

Les habitants d’Oslo passent leur vie dehors dès que le mercure est en hausse. Ça vous rappelle quelque chose? Nombre d’entre eux possèdent d’ailleurs un petit bateau ou un chalet pour profiter des beaux jours. L’été, on se balade sur Karl Johans Gate, la rue principale bordée de boutiques et de cafés; et le parc Vigeland devient l’hôte privilégié des pique-niques et des concerts en plein air. Cet immense espace vert doit son nom au sculpteur dont les 200 statues s’érigent tout au long du parcours. Façonnées dans le bronze ou le granit, elles représentent des enfants, des adultes et des vieillards soudés à jamais dans cet hymne au cycle de la vie.

On quitte la gare d’Oslo et ses paysages urbains pour s’offrir une ascension magique au cœur de la nature. Direction Flåm. C’est le moment d’ouvrir grand les yeux. Et de savourer...

 

null

Crédit: Jonny Akselsen

Flåm - Norvège

Accéder à Flåm en partance d’Oslo est une expérience en soi. On peut littéralement passer son voyage en train le nez collé à la vitre, tant le panorama est enchanteur. À la station de Myrdal, perchée à 867 mètres d’altitude, on attend un petit train résolument vintage avec ses boiseries et ses banquettes rouges. À mesure que l’on avance le long des 20 km du chemin de fer Flåmsbana, le spectacle se fait grandiose et les habitations, plus rares. Entre deux tunnels rustiques (il y en a 20 en tout), on aperçoit quelques maisonnettes encore à moitié ensevelies sous un épais manteau de neige, et ce, jusqu’au printemps.

En terre des vikings

Petit village du bout du monde encastré dans la vallée, Flåm nous plonge dans un silence étrangement réconfortant. L’hôtel Fretheim est à deux pas du bar-restaurant Aegir Brewery, bâti sur le modèle d’une maison viking. L’ambiance est folklorique, et la bière, médaillée en Australie s’il-vous-plaît, est brassée sur place. On est en Norvège; alors si vous ne deviez choisir qu’un plat,craquez pour la délicieuse soupe de poisson. fretheimhotel.no

Ô my Fjord!

L’omniprésente nature invite aux randonnées, et les cyclistes chevronnés se régaleront sur la piste Rallarvegen qui relie le village de Flåm à celui de Finse. Notre croisière de quatre heures à travers les fjords – moment fort de notre excursion – nous en met plein la vue. Au printemps, malgré des flancs de collines tapissés de brins d’herbe encore timides, le spectacle des sommets enneigés surplombant cette nappe d’encre grise parfaitement calme est... magique. Pas étonnant que le Næroyfjørd, que nous traversons juste après l’Aurlandsfjord, soit classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Sur le pont du ferry, le regard perdu dans l’immensité, on se sent tout petit. Mais serein. visitflam.com 

Carnet de bord

  • Y aller entre mai et octobre pour profiter de températures plus douces et d'une nature en pleine explosion (surtout si vous visitez les fjords). 
  • Se déplacer en train reste le meilleur moyen d'admirer les paysages et d'économiser temps (et argent), en arrivant directement au coeur des villes. Eurail offre des passes flexibles, qu'on peut réserver en ligne jusqu'à 11 mois d'avance, gratuites pour les enfants de moins de 11 ans, et qui permettent de passer facilement d'un pays à l'autre. Infos: eurailgroup.org/eurail-vendors
  • S'informer sur visitdenmark.com, visitnorway.fr et visitsweden.com. Pour une visite guidée remplie d'adresses gourmandes de la ville de Göteborg, on consulte matvandringen.se. Pour visiter la Norvège, fjordtours.com propose un forfait voyage incluant l'hébergement, le transport et des excursions (Norway in a nutshell). On peut aussi réserver que la croisière dans les fjords norvégiens. 
  • Se préparer à changer de devise en arrivant dans chaque pays: le Danemark, la Suède et la Norvège ont chacun leur propre couronne!
  • Apprendre les mots de base. Bonjour, ou salut, se dit «hej» en suédois et en danois et «god dag» en norvégien. Merci se dit «Tak» dans les trois langues mais ne s'écrit pas de la même façon! 

À DÉCOUVRIR:

J'ai testé: partir en vacances, toute seule!

10 destinations voyage pour foodies

République Tchèque: Prague, la surprenante 

Partage X
Voyages

Scandinavie: nos adresses favorites au Danemark, en Suède et en Norvège