Voyages
6 juin 2012

Nos huit trucs pour voyager pour pas cher

Par Danielle Verville

IStock Auteur : Elle Québec Crédits : IStock

Voyages
6 juin 2012

Nos huit trucs pour voyager pour pas cher

Par Danielle Verville

1) Bien choisir sa destination
Opter pour un pays où le coût de la vie est bas peut faire épargner gros, puisque l'hébergement et la nourriture grugent près de la moitié du budget de voyage, selon la Fondation Tourisme Jeunesse. Il est donc possible de réduire considérablement le prix de ses vacances en se tournant vers des destinations comme Cuba, la République dominicaine, l'Afrique (excepté l'Afrique du Sud), la Thaïlande (et l'Asie du Sud-Est en général), l'Inde, le Sri Lanka ou l'Europe de l'Est.

 

2) Réserver très tôt... ou très tard
On prévoit voyager en mode tout inclus? Dans ce cas, il faut savoir que les meilleures aubaines jaillissent souvent à la dernière minute. Moins de deux semaines avant le jour du départ, on profite de tarifs promotionnels ultra-concurrentiels offerts sur les dates invendues des grossistes. Et ça vaut la peine, puisque l'économie peut atteindre 35% du prix habituel d'un forfait! Pour les billets d'avion, cependant, on applique la logique inverse: plus on réserve tôt, moins c'est cher.

Voici où fureter: lastminute.com, govoyages.com, opodo.com et voyagermoinscher.com.

 

3) Profiter des promotions
D'une durée limitée, les promotions, ou «ventes flash», nous font économiser de 30% à 60% sur le prix ordinaire. Elles sont toutefois plus difficiles à dénicher que les forfaits de dernière minute. On en trouve parfois sur les sites d'achats groupés, mais il faut s'armer de patience et être flexible quant au choix des dates et de la destination.

Voici quelques sites qui offrent des voyages en promotion: tuango.ca, groupon.com, promodujour.ca, promorabais.com et travelzoo.com.

 

 

4) Voyager en basse saison
Choisir de partir en basse saison touristique est un excellent moyen de réduire le budget de vacances, car d'une période à l'autre de l'année, les tarifs peuvent passer du simple au double! Non seulement on peut bénéficier de vols et d'hôtels à prix avantageux, mais en plus, on profite de son voyage plus sereinement grâce à un faible achalandage (finies, les longues files d'attente au musée ou les plages et les terrasses bondées!) ainsi que de températures plus supportables.

Pour connaître les dates des hautes saisons et les éviter, on visite des sites comme quandpartir.com.


5) Échanger maisons et voitures
Un grand appartement à Montréal contre une résidence de campagne dans le Colorado ou un beau condo à Paris? C'est le principe de l'échange de domiciles, une façon pratique, économique et tendance de voyager. Les avantages? L'hébergement est gratuit, la maison qui nous accueille est tout équipée et offre le même niveau de confort que son chez-soi. Autre plus: on peut craquer sur une demeure autant que sur la destination et doubler le plaisir de son séjour! Vu le succès de cette pratique, de nombreux sites proposent désormais un service sécurisé qui permet la mise en relation des intéressés ainsi que la signature de contrats d'échange.

Les plus connus: homelink.fr, 1sthomeexchange.com et echangedemaison.com.


6) Louer un appartement ou une chambre avec cuisinette.

Si on aime partir à la découverte des spécialités culinaires d'un pays et de ses belles adresses gastronomiques, cette option n'est probablement pas la meilleure. Sinon, la facture des vacances sera bien moins salée! Qu'on voyage seule ou à plusieurs, on loue le plus souvent à la semaine et on fait son épicerie dans le quartier, comme à la maison!

Un site tel que homelidays.com permet de faciliter les recherches en fonction de ses critères et de son budget.

 

 

7) Choisir le covoiturage
Faire de la route, ça coûte cher! Si on ne passe pas ses vacances à l'autre bout du monde, le covoiturage peut être une solution économique et sympathique. Plusieurs sites permettent d'entrer en relation avec des adeptes de cette pratique et de partager les coûts du transport. On se fixe un prix, un lieu et une heure de départ. Seules conditions: voyager léger et être sociable. Bien sûr, il faut aussi savoir faire des concessions. Comme on est en groupe, on se plie à la volonté de la majorité, donc pour la pause magasinage ou l'arrêt «paysage incroyable», on repassera. Par ailleurs, les femmes peuvent voyager uniquement entre elles si elles le désirent.

Rassurant. Sites à consulter: covoiturage.fr et europepascher.org pour l'Europe; lepouceux.com pour l'Amérique.

 

8) Faire du wwoofing
Le wwoofing (World wide opportunities on organic farms workers on organic farms) permet de découvrir différents lieux tout en soutenant l'agriculture biologique et en partageant la vie des habitants. Voyager en rendant service, c'est gratifiant, non? En plus, travailler à la ferme est une manière peu coûteuse de voir du pays, en plus de constituer une expérience unique. Le principe est simple: aucun salaire n'est versé, mais en échange de tâches agricoles, les hôtes offrent la nourriture, l'hébergement et l'occasion d'apprendre un métier ou une nouvelle langue. Adeptes des séjours quatre étoiles s'abstenir, car le confort n'est pas garanti.

Pour obtenir plus d'information: wwoof.org.

 


À LIRE: La Dominique: la vraie nature des Caraïbes






Partage X
Voyages

Nos huit trucs pour voyager pour pas cher