Sorties
21 mai 2015

Saint Laurent, le film

Par emartinez
Elle Québec
Sorties
21 mai 2015

Saint Laurent, le film

Par emartinez

saint-laurent le film affiche Saint-Laurent, le deuxième biopic sur la vie et l’œuvre du couturier Yves Saint Laurent, sort au cinéma aujourd’hui. Voici pourquoi nous irons le voir. Peu de designers peuvent se vanter d’avoir influencé la mode autant qu’Yves Saint Laurent. Symbole d’une époque charnière marquée par un désir d’émancipation, sa conception du vêtement a libéré la femme de nombreuses conventions. On comprend donc que le cinéma se soit intéressé de près à ce créateur de génie. L’ironie? Il a été le sujet de deux biopics français tournés sensiblement au même moment. Le premier, Yves Saint Laurent, réalisé par Jalil Lespert, mettait en vedette Pierre Niney dans le rôle du couturier, et Guillaume Gallienne dans celui de son compagnon et mentor, Pierre Bergé. Le second, Saint Laurent, à l’affiche dès le 22 mai au Québec, a été réalisé par Bertrand Bonello. Son casting de rêve réunit entre autres les acteurs Gaspard Ulliel, Jérémie Rénier, Louis Garrel et Léa Seydoux. On avait adoré Yves Saint Laurent, la finesse du jeu de Pierre Niney, touchant en créateur torturé, et la sublime collection de modèles originaux déployée dans le film et à laquelle le réalisateur Jalil Lespert a pu avoir accès. PLUS: Yves Saint Laurent et ses sources d'inspirations Voici pourquoi on a très hâte de découvrir la version de Bertrand Bonello: - Le film est déjà sorti en France et la performance de Gaspard Ulliel a été unanimement applaudie par la critique. Visiblement, le comédien a adopté sans mal les traits et l’allure androgyne du couturier et la ressemblance serait tout simplement frappante. - Si Yves Saint Laurent a été tourné avec l’approbation de Pierre Bergé, qui a donné au projet un accès privilégié aux archives de la maison de couture, ce dernier a officiellement tenté d’empêcher la sortie de Saint Laurent. Il n’en fallait pas plus pour que le film de Bonello soit immédiatement auréolé d’un parfum de scandale… - Saint Laurent se concentre sur une courte période, qui s’étend de 1967 à 1976. Peut-être plus personnel, le film s’intéresse à la fragilité du couturier, à ses démons et à ses amours contrariés, notamment avec Pierre de Bascher. Pierre Bergé demeure une figure centrale mais son image en ressort peut-être légèrement éraflée… - Saint Laurent a été en nomination pour l’Oscar du meilleur film étranger en 2015. S’il ne l’a pas remporté, il a tout de même été nommé 10 fois aux Césars de la même année en France. Incomparables mais sans cesse comparés, lequel de ces deux films vous aura fait le plus vibrer? À vous de voir. À DÉCOUVRIR: Les femmes d'Yves Saint Laurent Yves Saint Laurent: les pièces iconiques Le film Dior and I: j'adore!
Partage X
Sorties

Saint Laurent, le film