Sorties

Ne manquez pas le lancement du recueil Nos plumes comme des armes

Ne manquez pas le lancement du recueil Nos plumes comme des armes

La couverture du recueil, illustrée par Valery Lemay. Photographe : Nos plumes comme des armes

Sorties

Ne manquez pas le lancement du recueil Nos plumes comme des armes

L’idée est venue au lendemain de l’attentat de Québec, en janvier dernier, mais il aura fallu quelques mois pour mettre le projet sur pied: le recueil de poèmes et d’illustrations 100 % féminin, Nos plumes comme des armes/Our words as weapon, sera dévoilé le 14 juin lors d’une soirée-bénéfice.

C’est le mercredi 14 juin qu’aura lieu le lancement de Nos plumes comme des armes. Cette publication féminine, bilingue et inclusive, d’une cinquantaine de pages, laisse la parole à des femmes de tous âges, de toutes origines, de tous milieux sociaux, de toutes confessions et de toutes orientations sexuelles. Le but? Donner une voix à celles qu’on entend trop peu, en leur offrant la possibilité de s’exprimer à travers des poèmes et des illustrations. Derrière ce concept féministe: une journaliste de ELLE Québec, Elisabeth Massicoli. «Après l’attentat de Québec, j’ai voulu canaliser ma rage, ma peur et ma tristesse dans quelque chose de constructif, nous explique-t-elle. J’ai d’abord pensé écrire, mais compte tenue des privilèges que la vie m’a donnés, je me suis dit que ce n’était pas à moi de prendre la parole.» La jeune femme a donc plutôt décidé de faire lancer un appel sur Facebook pour demander à son réseau féminin (et, de là, aux amies d’amies) de lui soumettre poèmes et illustrations, porteurs de sa peine, sa frustration, son indignation ou ses espérances. La demande a porté ses fruits, puisque la rédactrice a récolté une centaine de textes et plus de 40 dessins. Après un travail d’édition réalisé avec l’aide de deux amies (dont Théo Dupuis-Carbonneau, elle aussi journaliste à ELLE Québec), le recueil compte finalement 33 textes et 17 illustrations mis en page par la directrice artistique du magazine, Elsa Rigaldies. «Je me suis rendu compte que le thème majeur qui se dégageait des soumissions reçues était la colère et un écœurement du climat social actuel, raconte Elisabeth. Pourtant, à travers la rage qui émane des mots et des images, on trouve aussi des messages d’espoir et de solidarité.»

Pour souligner le lancement de Nos plumes comme des armes, une soirée est organisée à l’Apt. 200, à Montréal, le 14 juin, de 17 h à 20 h. Il sera possible de se procurer le recueil sur place au prix spécial de 15 $. Les bénéfices de la vente seront reversés à trois organismes québécois qui luttent contre l’intolérance, à savoir Action Réfugiés Montréal, HELEM Montréal et le Centre multiethnique de Québec. Comme quoi, nos plumes peuvent faire une différence!

Pour plus d’informations sur l’événement, cliquez ici. Pour se procurer le recueil en ligne (au prix de 20 $), rendez-vous sur nosplumescommedesarmes.com.

 

Commentaires

Partage X
Sorties

Ne manquez pas le lancement du recueil Nos plumes comme des armes