Sorties

J’ai testé: un séjour sportif à Squamish

J’ai testé: un séjour sportif à Squamish

J'ai testé un séjour sportif à Squamish. Photographe : Norm Hann

Sorties

J’ai testé: un séjour sportif à Squamish

Les collations au granola,  les jus verts, les mousquetons colorés… Lorsque l’on pense à l’univers entourant l’escalade, toutes sortes d’idées préconçues nous passent par la tête.  Adepte de sports de combat et de tennis, l’escalade était pour moi une activité destinée aux amoureux de la nature et non aux «vrais» sportifs. Pour mieux comprendre ce style de vie (et tenter de l’apprivoiser), j’ai participé – l’espace d’un week-end – au festival Arc’teryx Climbing Academy, en Colombie-Britannique. Résumé de mon expérience.

C’est à Squamish, (situé à 45 minutes de Vancouver) que se déroule chaque année le Acr’teryx Climbing Academy.  Depuis les 12 dernières années, cet évènement a réuni plus de 13 000 adeptes d’escalade en montagne, tant amateurs que professionnels.

Que l’on soit débutant ou expérimenté, tout le monde intéressé par l’escalade est bienvenu.  Dès mon arrivée, l’hospitalité des organisateurs et des participants m’a tout de suite mise à l’aise. J’étais loin de me douter qu’il existait un tel esprit de communauté et d’entraide dans un sport qui me semblait à priori bien solitaire.

Le Arc’teryx Climbing Academy est organisé avec brio par la marque de vêtements et d’équipements de plein air du même nom. Au programme: séances d’escalade, conférences, performances musicales… Bref, tout est mis en place afin de nous faire passer un agréable week-end en plein air, au cœur d’un village pittoresque.

Les journées sont bien remplies: quantité de cliniques et de randonnées adaptées à notre niveau d’expérience sont au menu. On peut même suivre des cours de yoga en montagne, au sommet Stawamus Chief, situé lui aussi à Squamish. Idéal pour se détendre entre deux leçons d’escalade ou simplement admirer le coucher du soleil.

 

Durant le week-end, j’ai eu la chance de gravir une montagne pour débutants d’environ 80 mètres d’altitude (je vous rassure: afin de prévenir tout risque de chute, j’étais rattachée par une corde à un secondeur posté au-bas de la montagne). J’avoue qu’être seule en hauteur m’a donné quelques papillons dans l’estomac. Dès mes premiers pas sur la paroi rocheuse, j’avais l’épeurant sentiment de ne pouvoir compter que sur moi-même, et ce, malgré la présence sécurisante de Jamie (mon guide-instructeur). Par contre, lorsque j’ai atteint le sommet, une sensation de dépassement m’a tout de suite envahie. Quelle fierté j’ai éprouvée!

Séjour sportif à Squamish

Séjour sportif à Squamish.  Photographe: Pascale-Lou Angelillo

Mon verdict? Si monter dans une échelle nous donne le vertige, on s’abstient de pratiquer l’escalade! Par contre, si on est téméraire et qu’on aime relever des défis, cette expérience sera aussi excitante que déstabilisante et exaltante.  À nos mousquetons, toutes!

 

 

Commentaires

Partage X
Sorties

J’ai testé: un séjour sportif à Squamish