Restos et cuisine

Paris Popup: happenings gourmands éphémères pour foodies avertis

Mickael Bandassak Photographe : Mickael Bandassak Auteur : Elle Québec

Restos et cuisine

Paris Popup: happenings gourmands éphémères pour foodies avertis

Le goût des bonnes choses et l'envie de les partager, la soif de liberté et l'amour tout court... Leurs nombreux points communs prédestinaient Laura Vidal, une sommelière québécoise, et Harry Cummins, un chef britannique, à se rencontrer et à bousculer les codes de la bistronomie. Comment? En lançant Paris Popup, une invitation à vivre des happenings gourmands exceptionnels, le temps d'une soirée, dans des restos prêtés par des copains chefs. L'idée leur est venue en 2012, alors qu'ils travaillaient au Frenchie, un bistrot parisien très couru. «Cette façon de nous faire plaisir et de faire plaisir aux gens autour de nous, sans avoir à gérer un resto à nous, nous laissait une liberté un peu folle. Et nous l'avons saisie au vol!» raconte Laura au téléphone depuis Arles, en Provence. Très vite, leurs soirées gastronomiques à l'ambiance bon enfant rallient les foodies du Tout-Paris, prêts à se damner pour faire la fête, entre éclats de rire et airs de jazz, jusque tard dans la nuit. Sans oublier le buzz médiatique autour du couple, nouveau visage de la bistronomie française en raison de son incroyable inventivité.

La raison d'un tel engouement?

«Nos soirées sont une belle solution de remplacement aux restos classiques, fait valoir Laura. Elles sont comme la vie: mouvantes et remplies de surprises. Harry et moi, on est toujours partants pour vivre et faire vivre aux gens des expériences intenses et pleines de fantaisie.» Leur credo: «Partager, apprendre et profiter de la vie!» scande au bout du fil Harry - ex-chef du restaurant 3 2 1 londonien Fifteen, de Jamie Oliver - avec son délicieux accent british. Ce qu'il y a de bien aussi, c'est que leur approche conviviale accompagne à merveille les produits de saison, bios et locaux qu'ils utilisent, des légumes craquants de fraîcheur aux fromages fermiers, en passant par les prises du jour et les vins du terroir. Pour le reste, le couple concocte tout ce qu'il propose au menu, qu'il s'agisse de plats simples aux saveurs pourtant complexes, ou bien du pain maison, du vermouth parfumé aux herbes aromatiques ou du gin tonic à l'infusion de verveine citronnée et de concombre libanais. Leur imagination est sans limites.

PLUS: Brunch: 8 adresses montréalaises à essayer au plus vite

Un monde de saveurs

Fort de son succès après plusieurs soirées magiques à Paris, le duo a envie de se promener ailleurs. Si bien que, dès 2014, il n'entreprend rien de moins qu'un Paris Popup World Tour, qui les mène de Montréal, où ils font leur première halte (au Pastaga de Martin Juneau), à New York, puis à Fez, au Maroc, en passant par Oakland, Kyoto, Québec, Paris et Londres. Une année palpitante, placée sous le signe de la découverte et de l'apprentissage: «Chaque voyage nous permet d'emmagasiner des connaissances et de perfection- ner notre métier, s'enthousiasme Harry. Moi, ce qui m'intéresse, c'est d'expérimenter différentes approches et d'explorer ma créativité en cuisine!» Un point de vue que partage Laura, ravie par les défis que pose une telle aventure autour du monde: «Ce qu'il y a de bien en voyage, c'est que tu sors de ta zone de confort et te remets toujours en question. Tu vis des chocs culturels. Tu te retrouves parfois dans l'adversité. Tu dépenses une quantité folle d'énergie. Mais, une fois que tu es passé à travers tout ça, tu vis des moments tellement satisfaisants!» N'empêche. Au printemps dernier, les deux nomades ont repensé leur façon effervescente de fonctionner et en ont profité pour accueillir Julia Mitton, l'ex- directrice générale de l'Experimental Cocktail Club, qui gère l'administratif pour leur permettre de se consacrer pleinement à leur travail de création.

Dans la foulée, ils ont posé leurs valises à Arles tout l'été, le temps d'animer un resto nomade et un bar à vins au mythique Grand Hôtel Nord-Pinus. Cette escale prolongée leur a enfin donné le temps de se lier d'amitié avec les chefs et leur brigade, et de créer des liens avec les producteurs et les vignerons de la région, de même qu'avec les clients et les voisins. «Rester plus longtemps sur place nous permet de nous imprégner des traditions culinaires locales pour mieux les réinterpréter à notre façon», fait valoir Harry, qui aime bien ajouter sa touche inspirée à tout ce qu'il cuisine, mais sans excès ni prétention aucune. «Je privilégie l'équilibre et l'harmonie dans tout ce que je fais», souligne-t-il.

Côté vins, Laura s'attache toujours à sélectionner ses coups de cœur, produits par des vignerons du cru, peu importe où elle se trouve.

PLUS: Reportage: de l'art à croquer

Mieux encore, Laura et Harry aiment bien élaborer une thématique ou un menu entier à partir de vins choisis pour leur typicité. Ce qui, avouons-le, étonne dans un milieu où on a davantage tendance à accorder le vin au plat. «Pourtant, c'est plus facile de modifier un plat pour créer un accord par- fait que l'inverse!» s'exclame Laura, qui prend tout autant plaisir à associer une bière artisanale ou un cocktail maison à un mets. «Lorsqu'on rencontre des vignerons, on goûte leurs vins et ça nous donne des idées de plats. On s'amuse, on fait des expériences, on cherche ensemble et on trouve toujours un cépage et des saveurs qui se marient bien», souligne Laura, qui se réjouit de sa collaboration féconde avec Harry. «On a énormément de respect et de tendresse l'un pour l'autre. On se dit souvent à quel point on a de la chance!» avoue-t-elle.

Le plus grand défi du couple britanno-québécois? «Ne pas parler du boulot à la maison! Comme on est tout le temps ensemble, c'est trop facile de discuter de nos projets ou de s'extasier sur une nouvelle destination», s'exclame Harry. «Mais c'est normal, renchérit Laura, car on a-do-re ce qu'on fait!»

Pas de doute, les deux amoureux sont devenus la sommelière et le chef qu'ils rêvaient d'être: inventifs, aventuriers, libres. Et toujours les bienvenus, où qu'ils aillent dans le monde.

À quand le prochain ?

Ce qui fait le charme de Paris Popup, c'est l'annonce - seulement quelques jours à l'avance - des prochains happenings. Si bien qu'au moment de mettre sous presse, nous apprenions qu'une soirée éphémère allait se tenir le 15 septembre chez Patrice Pâtissier, la boutique de Patrice Demers à Montréal.

Notre conseil: rendez-vous sur theparispopup.com pour ne rien manquer de la programmation internationale et sur instagram.com/theparispopup pour mieux rêver en attendant le retour du resto nomade au Québec. 

À DÉCOUVRIR:
David Schmidt, restaurateur prodige
Cuisine: on s'inspire de ces 20 recettes vues sur Pinterest
Restaurants: les meilleures tables de Montréal

Galerie photos

prev next 1 de 7

Pop la vie avec Popup Paris!

Pop la vie avec Popup Paris!

Au menu: filet de boeuf, purée de champignons et poireaux brûlés, pour le «pop-up» de Québec, au Bouchon du Pied Bleu.

Photographe: Gracieuseté de Yuna Yafi Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Pop la vie avec Popup Paris!

Pop la vie avec Popup Paris!

.

Photographe: Gracieuseté de Mickael Bandassak Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Pop la vie avec Popup Paris!

Pop la vie avec Popup Paris!

Triage minutieux des girolles...

Photographe: Gracieuseté de Laura Vidal Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Pop la vie avec Popup Paris!

Pop la vie avec Popup Paris!

Harry, Laura et Julia Mitton, en charge des opérations, derrière le bar de l’Hôtel Nord Pinus, à Arles.

Photographe: Gracieuseté de Lionel Moulet Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Pop la vie avec Popup Paris!

Pop la vie avec Popup Paris!

.

Photographe: Gracieuseté de Yuna Yafi Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Pop la vie avec Popup Paris!

Pop la vie avec Popup Paris!

Une poitrine d’agneau pressée accompagnée d’anchois, d’oignons et d’aubergines fumées, servie lors du «pop-up» au restaurant le Pastaga, à Montréal.

Photographe: Gracieuseté de Mickael Bandassak Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Pop la vie avec Popup Paris!

Pop la vie avec Popup Paris!

Laura et Harry lors de leur «pop-up» à Kyoto, en mars 2014.

Photographe: Gracieuseté de Yuna Yafi Par : Manon Chevalier Source: ElleQuebec.com

Commentaires
Partage X
Restos et cuisine

Paris Popup: happenings gourmands éphémères pour foodies avertis