Restos et cuisine

Louis-François Marcotte passe aux aveux

Auteur : Elle Québec

Restos et cuisine

Louis-François Marcotte passe aux aveux

1. Quand il est question des enfants, de leur éducation, je trouve que les femmes ont souvent l'impression d'avoir raison, comme si leur instinct maternel était quelque chose de sacré. L'instinct paternel peut être tout aussi fort. J'espère en être la preuve.

2. Faire l'amour pour la première fois avec sa partenaire est un moment unique. Je me demande toujours comment je pourrais recréer l'enchantement de cet instant.

3. Je ne suis pas un gars complexé. Les complexes témoignent d'un manque de confiance en soi. Et, dans ce que je fais, à l'âge que j'ai, je dois être blindé de confiance vu les décisions que j'ai à prendre.

4. Ça peut paraître cliché, mais c'est tellement vrai: pour moi, le bonheur, c'est être assis autour d'une table avec les gens que j'aime et partager avec eux une bonne bouffe et du bon vin. Seul, je trouve le bonheur en jouant dehors, quand j'arrête ma scie mécanique et que j'entends les bruits de la nature.

5. J'aime les femmes. Je les trouve belles. Celles de 40 ans possèdent une maturité, une confiance en elles et une sérénité qui dégagent pour moi beaucoup de sensualité.

6. Je suis plus vulnérable quand je suis amoureux. En même temps, je suis super indépendant. Quand je pars, je ne pense pas toujours à ma blonde et je fais mes affaires. Je ne ressens pas le besoin de lui envoyer des textos ou de lui téléphoner 10 fois par jour. Je ne suis pas en manque d'elle aussitôt que je la quitte. D'où mon vrai bonheur de la retrouver.

 

7. Je préfère être dans la cuisine à «popoter» avec les filles que dans le salon à regarder la game de hockey avec les boys. Sans aucune hésitation!

8. J'adore les seins.

9. Tous les gars devraient se donner deux becs à l'italienne. La tendresse est un terrain où les femmes ont une longueur d'avance. J'espère qu'on pourra un jour les rattraper.

10. J'ai toujours voulu avoir des enfants. Et même si je suis père depuis quelque temps maintenant, je suis toujours aussi ému quand je dis «mon fils».

Chef des restos Le Local et Le Hangar, Louis-François vient de publier son cinquième livre de cuisine: Saisis - S'enflammer pour le barbecue (Flammarion Québec).

 

À LIRE: Guy A. Lepage passe aux aveux

 

 

 

Commentaires
Partage X
Restos et cuisine

Louis-François Marcotte passe aux aveux