Musique

Osheaga 2017: rencontre avec KROY

Osheaga 2017: rencontre avec KROY

KROY Photographe : Alejandra Carranza

Musique

Osheaga 2017: rencontre avec KROY

Après avoir enchanté les festivaliers en 2015 avec le duo Milk & Bone, voilà que Camille Poliquin est de retour à Osheaga avec KROY, son projet personnel. Pour notre plus grand bonheur, on a rencontré la merveilleuse artiste juste avant son concert!

1. C’est la saison des festivals, donc tu dois te promener beaucoup. Est-ce qu’il y a un artiste ou un album en particulier que tu écoutes en boucle lorsque tu es sur la route?

Récemment, j'écoute l'album Ctrl, de SZA, qui réussit à me recentrer et à me calmer tout en m'énergisant.

2. D’ailleurs, ce n’est pas toujours facile de bien manger lorsqu’on est sur la route. As-tu un plat de prédilection en tournée?

Je dois manger des collations à longueur de journée, donc j'apporte toujours des amandes et des canneberges séchées avec moi!

3. Quel est le meilleur spectacle que tu aies vu durant un festival?

Lorde, hier, était spectaculaire. Avec la pluie, son outfit, son énergie et ses tounes... c'était quelque chose. Sinon, je dirais Radiohead l'année passée à Osheaga. C'était life changing!

4. Quels spectacles as-tu hâte de voir à Osheaga cette année?

Je t'aurais dit Solange, mais elle a annulé son spectacle! J'avais vraiment hâte à Lorde, vendredi, et je prévois d'aller voir Father John Misty, Men I Trust, Jain, Peter Peter, HONNE, Major Lazer, Majid Jordan et Nicolas Jaar.

5. Avec quel artiste rêverais-tu de partager la scène?

Charlie XCX, Banks et FKA Twigs. Mes trois queens!

6. As-tu un rituel avant chaque spectacle?

Le soundcheck est un rituel en soi. On fait tout le temps les mêmes chansons et mon claviériste, Guillaume, nous prépare un genre de cover ridicule à chaque fois. Et puis on mange toujours en équipe, avant les spectacles!

7. Le ELLE QUÉBEC est un magazine de mode, alors on se demandait: Comment choisis-tu ta tenue de scène?

Récemment, j'ai remarqué que je m'inspire beaucoup de d'autres artistes. Je trouve ça génial de voir des gens en musique devenir des icônes de mode via les réseaux sociaux.

KROY

KROY Image by: Alejandra Carranza

8. On sait que les festivaliers consomment beaucoup d'alcool à Osheaga. As-tu un remède de grand-mère ou un truc pour remédier à un lendemain de veille?

Deux Advil avant de me coucher et un grand verre d'eau. Et le matin, je me fais une tisane à la menthe, du DAVIDsTEA. C'est délicieux, on dirait que ça me nettoie de toute impureté, et en plus, c'est bon pour ma voix!

9. Est-ce qu’il y a une question que tu détestes te faire poser en entrevue? …En espérant que ce ne soit pas l’une des nôtres!

Je n'aime pas trop me faire demander la signification des titres de mes chansons, de mon album ou de mon nom d'artiste. Ce que j'aime, quand je nomme mes pièces, c'est le mystère qui les entoure et l'image que ça crée et je trouve qu'en devant l'expliquer, ça brise un peu la magie. Je préfère que ça m'appartienne!

10. Qu’est-ce qui s’en vient pour toi au cours des prochains mois?

En ce moment, je travaille sur des covers d'ABBA qui devraient bientôt voir le jour. J'ai aussi une série de spectacles qui s'en vient en Ontario, et une tournée en Amérique du Sud avec We Are Wolves en novembre!

 

 

Commentaires

Partage X
Musique

Osheaga 2017: rencontre avec KROY