Musique
1 août 2016

Osheaga 2016: Entrevue avec le groupe Bastille

Par Elisabeth Massicolli
Osheaga 2016: Entrevue avec le groupe Bastille

-- Auteur : Elisabeth Massicolli Crédits : bastilleuk.tumblr.com Source : ellequebec.com

Musique
1 août 2016

Osheaga 2016: Entrevue avec le groupe Bastille

Par Elisabeth Massicolli

C’est le cœur battant — en véritable groupie que je suis — que j’ai rencontré Dan et Kyle du groupe Bastille lors de leur passage au festival Osheaga. À l’aube du lancement de leur deuxième album et de leur plus longue tournée à ce jour, ils m’ont parlé (avec leur joli accent anglais) de leurs inspirations et de leurs projets.
 

Comment trouvez-vous votre expérience Osheaga jusqu’à présent?

Dan: C’est vraiment cool! Mais, pour l’instant, on ne fait que parler de nous-même dans des entrevues... (rires)

Kyle: C’est la première fois qu’on joue à ce festival, mais ce n’est pas la première fois qu’on vient à Montréal. On adore cette ville!

Dan: On a pris le temps d’explorer un peu aujourd’hui. On a fait un saut au centre-ville et on a découvert le café Myriade, très hipster mais vraiment beau.

Bastille

-- Author: Elisabeth Massicolli Credits: Audrey Dionne

Votre nouvel album, Wild World, sortira à l’automne. De quelle façon est-il différent de votre dernier disque, Bad Blood?

Dan: Je crois qu’il est plus audacieux et que les chansons sont plus éclectiques. On ne voulait pas se répéter et faire un album trop semblable à Bad Blood, alors c’est un album de type «mixtape». On retrouve autant des pistes rock, que r'n’b que hip-hop. En fait, je dirais que la production de ce CD est très hip-hop. Les fans nous reconnaitront, mais ils auront droit à plus de diversité musicale.

Votre tout nouveau vidéoclip pour votre simple Good Grief est assez... psychédélique! Où avez-vous puisé votre inspiration?

Dan: Ce vidéo est un peu comme un cube Rubik visuel. On a pris plein de situations fictives et on les a mélangées pour donner lieu à un scénario tout à fait improbable. On voulait que ça donne une scène surréelle, un peu comme dans un rêve.

C’est un vidéo assez osé. Je dirais même not safe for work!

Kyle: C’est ce que plusieurs personnes nous ont dit, oui! Mais... ça dépend où tu travailles! (rires)

Vous avez joué à plusieurs festivals cet été. Mis à part Osheaga, où avez-vous eu le plus de plaisir?

Dan: Mon dieu, c’est trop difficile de répondre à cette question!

Kyle: Ils sont tous différents. Il y en a où on meurt de froid sur le sommet d’une montagne, et d’autres où tout le monde est en maillot de bain au bord de l’océan... C’est toujours agréable!

Dan: Il y a Coachella, qui est un incontournable. Et Glastonbury, bien évidemment, en Angleterre. J’adore également le festival Bestival, lui aussi au Royaume-Uni, parce qu’on doit se déguiser en suivant une thématique. La dernière fois qu’on y a joué, il y a trois ans, le thème était «sous l’océan». C’était fou! On s’est déguisé en Steve Zissou, du film La Vie aquatique, de Wes Anderson.

Kyle: Sur toutes les scènes, on pouvait voir des pirates, des sirènes, des monstres de fond des mers... C’était vraiment cool!

Quel est le meilleur spectacle que vous avez vu dans un festival?

Dan: Je dirais Jay-Z, à Glastonbury, il y a quelques années. C’était fantastique. C’était la première fois qu’un rappeur faisait partie des gros noms d’un festival en Angleterre. C’était un moment important. Maintenant, c’est commun d’avoir des artistes hip-hop dans des festivals originalement rock. Ça crée une grande diversité sur scène et dans le public, et c’est génial.   

Vous partez bientôt pour ce qui sera votre plus grosse tournée à ce jour. Qu’est-ce que vous aimez le plus lorsque vous êtes sur la route?

Dan: Hum... Faire des spectacles? (rires)

Kyle: C’est vraiment un drôle de style de vie, être en tournée.

Dan: C’est l’fun de voyager, mais on n’a pas toujours le temps. Découvrir de nouvelles villes, jouer les touristes, goûter à des plats traditionnels, rencontrer des gens... On essaie de le faire le plus possible!

Qu’est-ce que vous aimez le moins en tournée?

Kyle: Les lits dans les bus sont terribles! C’est comme dormir dans un cercueil. (rires) On est coincés comme des sardines et on se réveille à quelques centimètres des autres gars. Disons qu’on ne dort pas comme à la maison...

Quel album allez-vous écouter en boucle dans votre bus de tournée, cet automne?

Dan: L’album de Kaytranada! On l’adore. D’ailleurs, on s’en va le voir en spectacle tout à l’heure, tout de suite après notre performance. Je me suis même acheté un t-shirt à son effigie, je suis un fan fini. (rires)

 

 

Je suis désolé mon français est terrible 👌🏻 #pasipire #osheaga #bastille

Une vidéo publiée par AudeNormandeau (@audenormandeau) le

Le nouvel album de Bastille, Wild World, sera dans les bacs le 9 septembre prochain.

 

 

 

Partage X
Musique

Osheaga 2016: Entrevue avec le groupe Bastille