Musique

Osheaga 2016: Entrevue avec Charlotte Cardin

Osheaga 2016: Entrevue avec Charlotte Cardin

-- Auteur : Elisabeth Massicolli Crédits : ELLE QUÉBEC Source : ellequebec.com

Musique

Osheaga 2016: Entrevue avec Charlotte Cardin

Samedi dernier, notre covergirl du mois d’août a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions avant de sauter sur scène pour une deuxième performance inattendue!
 

La dernière fois qu’on s’est parlé, juste avant ta séance photo pour la couverture du ELLE Québec du mois d'août, tu t’apprêtais à lancer ton EP Big Boy. Maintenant, c’est chose faite. Comment te sens-tu?

Je suis si contente! Il a été vraiment bien reçu. Les gens en parlent et ont l’air de beaucoup l’apprécier. Et ce qui est cool, c’est que ce mini-album semble toucher des gens de tous les âges, autant francophones qu’anglophones. J’ai aussi eu quelques échos positifs à l'international, alors il fait son petit bout de chemin, ce EP! (rires)

Tu viens tout juste de lancer le superbe vidéoclip de la chanson Like It Doesn't Hurt, avec le rappeur montréalais Husser. Ce sont des images très intenses... Comment ton public a-t-il réagi?

J’ai reçu des commentaires très positifs, c’est fou! En fait, dans le clip, on a mélangé des photos de John Londono ainsi que des vidéos réalisés par Kristof Brandl. John nous a suivis durant trois jours, soit pendant tout le tournage du clip, pour capturer une tonne d’images différentes. Visuellement, ça donne quelque chose de très intéressant et de très dynamique. J'en suis pas mal fière!

 

Ça s’est bien passé sur scène cet après-midi à Osheaga?

Oui, vraiment! C’était la première fois que j’y jouais, j’ai tripé! C’est une journée idéale pour une performance à l’extérieure et la foule était super l’fun, très enthousiaste. Les gens connaissaient les paroles de mes chansons! Ça m’a fait tellement plaisir.

Qui as-tu le plus hâte de voir au festival?

J’aurais a-do-ré voir Radiohead dimanche, mais je joue à un after-party d’Osheaga. C’est quand même une bonne raison de manquer le spectacle! (rires) Sinon, aujourd’hui, je ne manquerai pas Future et Lana Del Rey.

null

-- Author: Elisabeth Massicolli Credits: @charlottecardin

Quelle est la tendance festivalière que tu ne peux plus voir en peinture?

Les couronnes de fleurs! Mon dieu. On en a soupé, non? Lana Del Rey, elle, elle a le droit d’en porter. Mais personne d’autre! (rires)

Et quelle est la tendance que tu aimes le plus?

J’adore le fait que tout le monde porte des souliers Vans! C’est un commanditaire du festival et ils en donnent des paires dans la section Artist World, mais en ce qui me concerne, ça a toujours été ma marque de souliers préférée. J’en porte depuis que je suis ado, tant sur scène que dans la vie de tous les jours.

Quel est le meilleur spectacle que tu as vu dans un festival?

Je crois que c’est celui d’Alt-J au festival Primavera, à Barcelone. Je les ai vus il y a quelques années et j’étais presque en transe tellement c’était bon. Je les ai revus par la suite, notamment à Osheaga, mais je n’ai jamais retrouvé ce sentiment-là!

Qu’est-ce qu’on retrouve de plus cool dans le Artist World, la section réservée aux artistes à Osheaga?

Chuck Hughes! (rires) Parce qu’il fait de la bonne bouffe, mais aussi parce que je le trouve tellement beau! C’est lui qui m’a fait mon café ce matin et j’ai eu un peu chaud!

As-tu rencontré un artiste qui t’a impressionné dans cette section?

Pas vraiment... Mais présentement, le chanteur Kurt Vile se trouve juste à côté de nous et j’ai de la difficulté à me concentrer sur l’entrevue! (rires) Je l’aime beaucoup, j’espère pouvoir le voir jouer plus tard.

 

 

 

Commentaires
Partage X
Musique

Osheaga 2016: Entrevue avec Charlotte Cardin