Musique

Le TOP CD pour tous les goûts

Auteur : Elle Québec

Musique

Le TOP CD pour tous les goûts

Pauline Croze,Pauline Croze
Adepte de la chanson française façon Jeanne Cherhal, Olivia Ruiz ou Camille, Pauline Croze possède une voix unique, pleine de chevrotements chaleureux, loin des susurrements câlins de plusieurs de ses compatriotes. À 25 ans, la jeune femme écrit avec une assurance certaine et se paie quelques collaborateurs pas piqués des hannetons - dont Mickael Furnon (Mickey 3D)- venus étoffer son folk rock émaillé de touches latines, voire reggae.


Annie, Anniemal
Paru plus tôt cet été, le premier album de cette petite bombe scandinave n'a pas encore perdu de son charme. Malgré un taux élevé de glucose, cette pop bonbon aux relents d'années 80 n'a rien de lassant : poussé par le rythme du single Heartbeat (qui rappelle les Pet Shop Boys), ce petit bijou dansant mérite qu'on s'y attarde.


KT Tunstall, Eye to the Telescope
Si on se fie à la qualité de ce premier album, qui a fait quelques vagues depuis sa sortie en Angleterre, l'Écossaise KT Tunstall est là pour rester. Ce n'est pas tant sa voix (un amalgame de bon goût qui évoque Dido, Fiona Apple, voire Norah Jones) qui frappe d'emblée mais plutôt la finesse de son écriture, bien servie par un style imprégné de folk, de blues et de pop. De la bien belle chanson à l'abri des caprices de la mode...


Souad Massi, Mesk Elil
On avait fait d'elle une Joan Baez kabyle, une Tracy Chapman algérienne, bref, une chanteuse folk avec une guitare et un tas de choses à dire. Sur son troisième CD, Souad Massi transcende ces poncifs. Si le titre Mesk eskil évoque l'odeur du chèvrefeuille qui pousse dans son Algérie natale, Souad étend un peu plus ses frontières, invitant des musiciens de partout en Afrique pour créer une musique rythmée, enlevante, et aussi internationale qu'accessible.


Pour un aperçu des pochettes, cliquez ici
Caïman Fu, Les charmes du quotidien
La talentueuse Isabelle Blais en est peut-être le visage, mais Caïman Fu est bel et bien une bête à quatre têtes. Sur ce deuxième disque, qui sonne drôlement mieux que le précédent, on découvre un drôle d'animal ressemblant à une fanfare rock qui groove, un orchestre de rue qui traîne les Cure dans son iPod, un band de funk qui donne dans la chanson… Bref, c'est un saurien sautillant qui « swingne » en masse.


Franz Ferdinand, You Could Have It So Much Better
Les mecs de Glasgow sont de retour ! Et, encore une fois, ce qui a fait le succès du premier album est ici appliqué: rythmique forte et saccadée, voix entonnées en chœur, guitares new wave, mélodies pop accrocheuses... Impossible de résister! Les Franz Ferdinand se permettent même quelques incursions beatlesques dans Eleanor Put Your Boots On. Avec ce deuxième opus, les FF montrent qu'ils sont là pour rester.

Tôt ou tard, L'album de duos
Tôt ou tard est sans contredit une des plus belles étiquettes françaises, véritable fer de lance de la nouvelle chanson tous azimuts. Sur cette chouette compilation, les artistes maison (de Jeanne Cherhal à Vincent Delerm, en passant par les Têtes raides, Dick Annegarn, Thomas Fersen et Lhasa) s'échangent des politesses dans une série de duos duveteux, à déguster de jour comme de soir.


Katerine, Robots après tout
Philippe «Je vous emmerde» Katerine est toujours un des énergumènes les plus bizarres de la scène pop française. Il s'éclate cette fois-ci dans le monde des robots. Réalisée par la même équipe qui nous a donné le premier album de Feist (Renaud Letang et Gonzales), cette aventure pop électronique déjantée nous offre de nouvelles aventures en direct du quotidien délirant de l'homme au nom de femme, qui s'excuse de ne pouvoir retenir sa semence et qui nous raconte sans rire sa rencontre avec la fille de Jean-Marie Le Pen.


Alain Souchon, La vie Théodore
Première écoute, premier choc : c'est un Souchon ultra moderne qui s'annonce sur la rageuse Putain ça penche, réquisitoire contre la société de consommation en forme d'énumération de grandes marques de mode (les lectrices de ELLE risquent de grincer des dents). Qu'on se rassure, le Souchon amoureux et nostalgique reparaît tout de suite sur J'aimais mieux quand c'était toi, et il nous accompagne jusqu'à la fin du voyage.


Un aperçu des pochettes, cliquez ici

Commentaires
Partage X
Musique

Le TOP CD pour tous les goûts