Musique
17 janv. 2011

Jimmy Hunt: un album intimiste

Par Nicolas Tittley

Gabrielle Sykes Auteur : Elle Québec Crédits : Gabrielle Sykes

Musique
17 janv. 2011

Jimmy Hunt: un album intimiste

Par Nicolas Tittley

Pour le commun des mortels, Jimmy Hunt est le gars qui interprète la pièce Pour un infidèle en duo avec Coeur de pirate. Les fans de rock underground montréalais, eux, le voient surtout comme le chanteur du groupe Chocolat. Maintenant qu'il a lancé son premier album solo, tout simplement intitulé Jimmy Hunt, il a en main une solide carte de visite. Ce disque est visiblement inspiré d'une peine d'amour pas encore digérée. «Ça s'entend, hein? lance l'artiste en rigolant. Durant l'enregistrement, je demandais parfois aux musiciens: est-ce que c'est too much? Est-ce que je me dévoile trop? Je ne voulais pas que tous les morceaux tournent autour du même thème, mais je me suis rendu compte qu'il y avait un fil conducteur, soit l'histoire d'un couple qui bat de l'aile.» Résultat: des chansons mélancoliques jouées à la guitare acoustique, à l'harmonica et au piano, rehaussées de quelques cordes et d'effets chorals.

«Je suis un peu schizophrène, toujours écartelé entre mon côté abrasif et mon côté mélodique; cette fois-ci, je me suis laissé porter par le propos, et ça a donné quelque chose de plus intimiste», confie-t-il. Intimiste, peut-être, mais par son élégante douleur, cette oeuvre tend vers l'universel.  

Nouveautés chez le disquaire

rihanna-loud-150.jpgRihanna
Loud

Après la déception provoquée par Rated R, album sombre et dur qui portait la marque de sa relation trouble avec Chris Brown, l'artiste a visiblement retrouvé le sens du plaisir et revient à la musique des pistes de danse. Des réalisateurs en vogue (David Guetta, Timbaland, Taio Cruz et autres) s'en donnent à coeur joie sur cet album, offrant à la beauté de la Barbade quelques sonorités des îles cachées sous des couches d'électro pétillante.

 

viva-elvis-150.jpg

 Bande originale du spectacle
Viva Elvis

Si vous n'avez pas l'occasion de vous rendre à Las Vegas pour voir le plus récent spectacle du Cirque du Soleil, vous pouvez découvrir les classiques du King découpés et recollés par les Québécois Erich van Tourneau et Hugo Bombardier. Certains crieront au sacrilège, mais il y a du bon dans ces réinventions parfois très modernes de chansons immortelles. En prime, le public canadien peut entendre Marie-Mai interpréter Love Me Tender en duo avec Elvis.

 

daft-punk-150.jpgDaft Punk
Tron: Legacy (bande originale du film)

Thomas Bangalter et Guy- Manuel de Homem-Christo, les deux mystérieux membres de Daft Punk, étaient nés pour créer la musique de ce remake. Leur signature sonore, habile mélange d'électro et de house, sied à merveille aux images ultraléchées du film, mais l'album est aussi une oeuvre à part entière.

 

 

kanye-west-150.jpgKanye West
My Beautiful Dark Twisted Fantasy

Au moment où nous mettions sous presse, ce disque venait de changer de nom pour la troisième fois. Kanye a révélé qu'il en avait assez de l'électro et qu'il revenait au hip-hop. Il repoussera sans doute à nouveau les limites du genre, entouré d'invités attendus (Jay-Z, Kid CuDi, etc.) et de quelques surprises (Justin Vernon, de Bon Iver, ou La Roux).

 

 

À LIRE: Trois chanteurs québécois à découvrir

 

 

 

 

 

 

Mots-clés
Partage X
Musique

Jimmy Hunt: un album intimiste