Musique

Damien Robitaille passe aux aveux

Marc Montplaisir Auteur : Elle Québec Crédits : Marc Montplaisir

Musique

Damien Robitaille passe aux aveux

1. On est chanceux ici, au Canada, car les filles sont tout sauf monotones! Dans un pays multiculturel comme le nôtre, il y a des femmes de toutes les saveurs! Et on peut les apprécier durant quatre saisons de mode bien définies. J'aime voir une femme autant en manteau d'hiver qu'en belle robe soleil.

2. Je l'avoue, je suis un homme poilu. Avant, j'en avais honte, mais la vie est plus belle depuis que j'arrive à être fier de ma pilosité. J'encourage d'ailleurs les hommes à ne plus raser leur chest! Il y a quelques années, je me suis épilé le dos à la cire pour une publicité dans une douche. Quatre ans plus tard, ça fait encore mal. Je vous comprends, Mesdames!

3. J'ai toujours aimé les belles-mères. Elles sont comme des boules de cristal, qui laissent entrevoir l'aspect futur de nos blondes: «Ah... c'est à ça qu'elle va ressembler!»

4. Je n'aime pas quand les filles mettent trop de maquillage. La beauté naturelle a bien meilleur goût. Même chose avec le parfum, je pense que j'y suis un peu allergique. Si je fais la bise à une fille et que l'odeur de son parfum me colle dessus... C'EST TROP!

5. Chez moi, en Ontario, on ne donne pas de becs sur les joues et je crois que je suis toujours un peu gêné de le faire. Croyez-le ou non: je n'ai jamais fait la bise à ma mère... Or, en France, on s'attend à ce que je la fasse aux hommes! Moyen choc culturel!

 

6. L'affaire qui me stresse le plus avant de monter sur scène, c'est mon apparence. En plus, je suis un peu agoraphobe. Résultat: je vais rarement voir des concerts. Un peu bizarre pour un gars qui adore quand même jouer devant une foule.

7. Avis aux automobilistes montréalais: quand le feu est rouge, s'il vous plaît, arrêtez. Parfois, j'aimerais avoir une poussette (sans bébé dedans!) pour la jeter devant les voitures qui brûlent les feux rouges. Ça donnerait une leçon aux conducteurs fautifs.

8. Je trouve que le sexe est souvent surévalué. Je préfère le jeu de la séduction. Comme m'a déjà dit un vieux sage: «Le voyage est plus amusant que la destination.» En plus, on n'a pas de regrets le lendemain! D'ailleurs, je regrette d'avoir couché avec ce vieux sage.

9. Tous les soirs où j'étais assis seul au bar, un verre de scotch à la main, je ne faisais pas la fête. Faire la fête pour moi, ça comprend danser et chanter avec une jolie demoiselle sur de la bonne musique, et ça, ça n'arrive pas assez souvent à mon goût. D'ailleurs, il y a des années que je n'ai pas dansé de slow! Il faudrait bien, un jour, que je compose un bon slow...

10. J'ai 31 ans, et Noël arrive toujours trop vite. L'insoutenable et délicieuse anticipation que j'éprouvais enfant me manque. Je veux à nouveau apprendre des chansons de Noël. Je veux dresser ma liste de cadeaux pour le père Noël. Je veux un calendrier de L'Avent pour manger un chocolat par jour. Je veux des papillons dans le ventre qui m'empêchent de dormir le soir du 24... Au fond, je veux des enfants pour pouvoir revivre tous ces beaux moments avec eux.


Damien Robitaille vient de lancer Omniprésent, son troisième album.

 

À LIRE: Martin Juneau passe aux aveux

 

 

 

Commentaires
Partage X
Musique

Damien Robitaille passe aux aveux