Musique
14 févr. 2011

Armistice: nouveau projet pour Béatrice Martin

Par Nicolas Tittley

Melanie Swerdan Auteur : Elle Québec Crédits : Melanie Swerdan

Musique
14 févr. 2011

Armistice: nouveau projet pour Béatrice Martin

Par Nicolas Tittley

Alors que les premiers flocons de neige tombaient sur Montréal, Béatrice Martin, alias Coeur de pirate, se prélassait sous le soleil de la Californie, où elle s'apprêtait à tourner le clip du premier extrait d'Armistice, un minialbum en anglais autofinancé et enregistré en une semaine. Une façon idéale de couronner une année faste: son statut de star internationale a été souligné par le Félix de l'artiste s'étant le plus illustré hors Québec, et elle a pris part au plus récent disque de la formation française Nouvelle Vague.

Armistice s'inscrit dans la même démarche d'ouverture: c'est avec son partenaire musical et amoureux, Jay Malinowski, chanteur du groupe torontois Bedouin Soundclash, qu'elle a créé ce disque, dont les mélodies folk prennent des sonorités mexicaines grâce à la participation du groupe Mariachi El Bronx. «On voulait revenir à ces duos homme-femme qui étaient monnaie courante dans les années 1960, explique Béatrice. On a fait cet album par amour. Ça nous a permis d'aborder le sujet du couple en chanson, en offrant deux points de vue différents.» Et ça nous donne l'occasion de découvrir Béatrice sous un nouveau jour, en attendant la prochaine oeuvre de Coeur de pirate, prévue pour la fin de 2011.

 

 

Nouveautés chez le disquaire

katie-moore-150.jpgKatie Moore
Montebello

Elle a collaboré avec des adeptes de l'expérimentation et du métissage musical comme Chilly Gonzales et Patrick Watson, mais au fond Katie Moore est une chanteuse assez traditionnelle. Cette adepte de folk, de bluegrass et autres styles roots interprète d'une voix pure et émouvante des pièces intimistes qui rappellent parfois Joan Baez. Ce deuxième album confirme qu'elle est une belle découverte anglo-montréalaise.

 

braids-150.jpgBraids
Native Speaker

Les membres de Braids, originaires de Calgary mais installés à Montréal, prennent leur art au sérieux. Influencés davantage par la musique contemporaine que par le rock, ils créent des atmosphères à la fois enveloppantes, mais aussi intrigantes et déroutantes, passant des sonorités électroniques aux explosions chorales, avant de s'imposer à nos oreilles.

 

 

white-lies-150.jpgWhite Lies
Ritual

Les White Lies portent leur spleen comme un étendard. Leur deuxième album, qui met l'accent sur les guitares, est plus léché et plus accessible que le premier, mais le propos est toujours aussi sombre.

 

 

 

cutcopy-150.jpgCut Copy
Zonoscope

Les Australiens de Cut Copy ont distillé leurs influences eighties (des Talking Heads à Cure, en passant par l'explosion dance rock de Manchester) en un mélange dansant et élégant.

 

 

 

bossanova-150.jpgArtistes variés
Bossa Nova

Around the World

Langoureuse, chaude et chaloupée, la bossa nova a su faire le tour du monde, comme le prouve la plus récente compil de la maison de disques Putumayo, qui réunit des artistes de chez nous (Bïa interprète la chanson d'ouverture), de la France, des États-Unis et même de la Corée!

 

 

 

 

À LIRE: Coeur de pirate: un trésor national

 

 

 

Mots-clés
Partage X
Musique

Armistice: nouveau projet pour Béatrice Martin