Livres

Trois romans qui revisitent l'histoire

Auteur : Elle Québec

Livres

Trois romans qui revisitent l'histoire

LE NAUFRAGE

Février, de Lisa Moore (Boréal)

D'abord, les faits. C'était en février 1982. La plateforme pétrolière Ocean Ranger s'engouffrait dans l'Atlantique, au large de Terre-Neuve. Aucun survivant parmi les 84 membres d'équipage. Comment les familles ont-elles surmonté leur douleur? Ici commence la fiction. Vingt-six ans après avoir perdu son mari dans cette tragédie, une femme n'arrive toujours pas à surmonter son deuil. Elle a 56 ans et elle sent bien que, si elle veut refaire sa vie, c'est maintenant ou jamais. Tandis qu'elle tente de se convaincre qu'elle a le droit d'aller de l'avant, que le désir l'assaille et que l'amour lui fait de l'oeil, elle voit défiler son existence. Et nous? Nous ne pouvons nous empêcher de nous mettre à sa place. Imaginez: vous avez 30 ans, vous êtes comblée, vous avez trois enfants, vous êtes enceinte et, du jour au lendemain, vous perdez votre mari. Un roman bouleversant, à lire absolument.

 

 

 

Kolyma.jpgLE GOULAG

Kolyma, de Tom Rob Smith (Belfond)


Un suspense historique rempli d'action et de rebondissements, et posant de graves questions. Nous sommes en Union soviétique en 1956. Staline est mort, il est temps d'en finir avec le régime de terreur. Mais qu'adviendra-t il des agents de la police secrète? Peuvent-ils racheter leur passé, ceux qui ont commis les pires atrocités, torturé, tué, emprisonné des gens, et érigé en système la peur et la délation? Dans un climat de vengeance sauvage, sanglante, l'un d'eux devra affronter le goulag, où il a jadis envoyé des innocents. Il s'appelle Leo. Leo Demidov. Il était le héros, déjà, d'Enfant 44, qui a été traduit dans plus de 25 langues et qui sera bientôt adapté au cinéma par Ridley Scott.

 

 

 

hitler-et-fille.jpgLA GUERE , LES CAMPS

Hitler et la fillette, de Catherine Shvets (Flammarion Québec)

Un recueil de nouvelles dont chaque histoire renvoie à la Seconde Guerre mondiale, à l'Allemagne nazie, et met en scène une fillette. Une fillette esseulée, affamée, égarée. La barbarie humaine existe, elle l'a rencontrée. Mais la petite a aussi croisé sur sa route des personnes qui ont tout fait, jusqu'à risquer leur vie, pour la sauver. Cette fillette, elle n'a jamais existé. Mais l'auteure, une Montréalaise qui a écrit ce premier livre à l'âge de 15 ans seulement, s'est inspirée de l'histoire de sa grand-mère, survivante des camps. Saisissant.

 

 

On a adoré:

Albert camus, solidaire et solitaire de Catherine Camus (Michel Lafon)

L'histoire
Celle d'un homme d'action épris de justice et de liberté. Celle d'un journaliste, philosophe et écrivain, lauréat du prix Nobel de littérature en 1957, qui avait placé l'engagement au centre de sa vie, de son oeuvre. Celle d'un homme mort trop tôt, dans un accident d'auto, à l'âge 46 ans. C'était il y a 50 ans.


Ce qui vous fera succomber

C'est la fille de Camus, responsable de la gestion de son oeuvre, qui signe l'ouvrage. Une sorte d'album-souvenir, de biographie illustrée en grand format

Les photos, nombreuses, dont plusieurs sont inédites. Photos de son enfance en Algérie, de sa jeunesse, de sa vie familiale, de ses combats publics. Mais aussi des documents d'archives: extraits de ses manuscrits, de son oeuvre, de sa correspondance.

Les citations comme celle-ci, tirée du journal Combat, écrite au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, mais qui porte à réfléchir encore aujourd'hui: «Quand des millions d'hommes souffrent de lafaim, cela devient l'affaire de tous.»

Notre avis
Un hommage digne de Camus, qui avaitle souci de demeurer accessible au plus grand nombre. Un livre magnifique, qui s'adresse à tout le monde.

 

GeorgesHebert-150.jpgÀ lire:  Trois questions à Georges-Hébert Germain

Commentaires
Partage X
Livres

Trois romans qui revisitent l'histoire