Livres

Lecture: des polars de jour comme de soir

Auteur : Elle Québec

Livres

Lecture: des polars de jour comme de soir

Double disparition
Chrystine Brouillet (La courte échelle)

Nouvelle enquête de Maud Graham, la fougueuse, l'impatiente, l'intuitive, l'épicurienne, l'amoureuse, la généreuse, la courageuse. Encore une fois, la détective de Québec plonge dans l'horreur. Elle doit résoudre deux histoires nébuleuses. Deux histoires d'enlèvement d'enfant, à plusieurs années de distance. Il est question d'inceste, de pédophilie, mais aussi d'adolescence difficile, de responsabilité parentale. Et de fantômes qui ressurgissent du passé. Au-delà des intrigues tissées serré, de la multiplicité des points de vue, c'est l'humanité du regard de l'auteure qui ressort.

 

 

Alex-pierre-lemaitre-225.jpgAlex
Pierre Lemaitre (Albin Michel)

Quatrième livre de cet auteur français récompensé par plusieurs prix, ce polar commence par un enlèvement en plein Paris, suivi d'une séquestration dans un entrepôt désaffecté. Alex, une jolie trentenaire, se retrouve prisonnière, toute nue, dans une minuscule cage en bois suspendue au bout d'une corde. Les policiers ne disposent que de très peu d'indices pour la retrouver. Il se produit alors un coup de théâtre, qu'on ne dévoilera pas ici. Qui est bourreau, qui est victime dans cette histoire d'inceste et de viols à répétition qui remonte à l'enfance? Je n'ai jamais lu un livre comme celui-là! C'est un suspense effrayant, effroyable, impitoyable, sur le thème de la vengeance, de la fêlure. C'est diaboliquement construit, très bien écrit. Âmes sensibles s'abstenir: il y a des scènes d'une violence frôlant l'insoutenable. Par chance, l'humour nous attend au tournant. Et un enquêteur hors normes pour lequel on se prend d'affection.

 

 

allmen-libellules-225.jpgAllmen et les libellules
Martin Suter (Christian Bourgois)

Le héros: un gentleman cambrioleur. Ce faux aristocrate suisse d'une quarantaine d'années a hérité de son papa et n'a jamais rien fait de ses dix doigts. Or voilà qu'un beau jour il se voit contraint de s'approprier le bien d'autrui, de précieux objets de collection. Pas le choix: il a épuisé son héritage, vendu la majeure partie de ses avoirs. Il ne vient plus à bout de rembourser ses créanciers, dont l'un n'entend vraiment pas à rire. Quel lien avec le meurtre d'un antiquaire avec qui notre voleur sophistiqué faisait affaire? Délicieux polar, léger, un brin suranné, qu'on lit sourire en coin. Premier d'une série annoncée, dont l'auteur s'est fait connaître grâce à Small World, adapté au cinéma sous le titre Je n'ai rien oublié.

 

 

 

On a adoré Parapluies, de Christine Eddie (Alto)

L'histoire

Un homme a disparu de chez lui, en pleine nuit. Sa femme est sans nouvelles. Il pleut depuis 34 jours. Et ce n'est pas près de s'arrêter...

Ce qui vous fera succomber

1. Les personnages féminins, tous en détresse, et attachants à leur façon.

2. Tandis qu'on cherche à savoir ce qu'il est advenu du mari, l'auteure nous fait découvrir l'univers de ces femmes que tout semble séparer. Et qui ont en commun de connaître, chacune à sa façon, le disparu.

3. L'usure du couple, l'infidélité, la solitude, la quête d'identité, la vieillesse: plusieurs sujets graves sont abordés. Mais sur un ton léger, presque désinvolte.

Notre avis

L'auteure, Prix France-Québec 2008 pour Les carnets de Douglas, nous offre un très beau roman, réconfortant, sur la solidarité féminine.

 

 

À DÉCOUVRIR: Des histoires riches et sombres

 

 

 

 

 

Commentaires
Partage X
Livres

Lecture: des polars de jour comme de soir