Livres

Cinq auteurs prometteurs

Auteur : Elle Québec

Livres

Cinq auteurs prometteurs

CHARLES BOLDUC
Éclectique

Titre publié
Les perruches sont cuites, Leméac, 2006.
Un ovni dans le ciel littéraire, porté par la poésie du quotidien.

Ses sources d'inspiration
«Ce sont souvent les détails les plus négligés, les plus insignifiants, les choses brisées ou les imperceptibles glissements du désir qui recèlent à mes yeux le plus grand intérêt.»

Le plus beau compliment
«Je suis toujours heureux de voir que diverses personnes trouvent leur compte dans Les perruches..., certaines pour la justesse ou le côté exigeant du propos, d'autres pour les thèmes actuels ou pour le simple plaisir du divertissement.»

Son style
«On m'a qualifié de fataliste enjoué: mon écriture est tantôt crue, tantôt poétique, drôle et grave, trash lyrique, lubrique et mélancolique... Ce qui définit le mieux mon style, je crois, c'est cette capacité de voguer entre les extrêmes, de superposer le banal à l'extraordinaire pour en faire sortir des sensations inédites.»

Sa révolte
«Je ne supporte pas la bêtise. C'est très général et très vaste, je sais. Il me faut constamment être révolté, c'est pour moi une condition essentielle au mouvement de l'écriture, de la vie.»

Le livre qu'il aime offrir
«Gros-Câlin, de Romain Gary (Émile Ajar). Pour la tendresse immense et désespérée, la cruauté et l'excentricité, la douce folie qui est une chose infiniment contagieuse.»


NADINE BISMUTH
Magnétique

Titres publiés
  • Les gens fidèles ne font pas les nouvelles, Boréal, 1999 (Prix des libraires du Québec et Prix de la nouvelle Adrienne-Choquette en 2000);
  • Scrapbook, Boréal, 2004.

    Ses livres jettent un regard finement ironique sur les relations hommes-femmes.

    Ses passions
    «Mes amis, la bouffe, partir en voiture l'été sur la côte est américaine, et les coffrets de téléséries: Six Feet Under, Entourage, Sex and the City, Rome, Curb Your Enthusiasm, Grey's Anatomy... Je les regarde de façon compulsive.»

    Ses certitudes
    «Les bonnes intentions ne servent à rien dans 90 % des cas. On ne peut pas vivre sans un jour ou l'autre blesser quelqu'un. Il ne faut jamais poser une question dont on ne veut pas connaître la réponse. Les hommes ne pensent pas comme les femmes. Plus on est intelligent, moins on est heureux. Tout est relatif...»

    Ses projets
    «L'adaptation cinématographique de mon roman Scrapbook, dont la réalisation a été confiée à Podz (Minuit, le soir). Je travaille aussi au développement d'une télésérie et à l'écriture d'un roman.»

    Son cheval de bataille
    «Je n'ai pas le feu sacré des grandes causes; d'autres les défendent déjà très bien. Cela dit, je signerais volontiers des pétitions contre les cyclistes qui roulent sur le trottoir et les caissières qui ne disent pas bonjour au supermarché.»

    Le livre qui lui a donné envie d'écrire
    «Les nouvelles de Raymond Carver.»


    Photo: Jan Lepoirier

     

     
  • MÉLANIE VINCELETTE
    Exotique

    Titres publiés
  • Petites géographies orientales, Marchand de feuilles, 2001
  • Qui a tué Magellan? et autres nouvelles, Leméac, 2004
  • Crimes horticoles, Leméac, 2005.

    Autant d'invitations aux voyages immobiles ou aux évasions dans l'imaginaire.

    Sa formation
    «J'ai étudié les lettres à l'Université McGill. Mais j'ai appris davantage dans le grenier de mes parents à la campagne. Il y avait des chauves-souris, mon petit frère écoutait les Jeux olympiques de Séoul sur une télé en noir et blanc à oreilles de lapin et je lisais La divine comédie de Dante. Après, j'ai eu l'impression de tout savoir.»

    Son maître
    «Yvon Rivard, auteur et professeur à McGill. Il m'a donné le courage d'écrire. Je relis encore parfois mes notes de cours transcrites dans des cahiers Canada rose bonbon.»

    Ses thèmes de prédilection
    «L'infidélité, l'horticulture, la gastronomie.» Exemple: «Depuis que sa femme est disparue Julien a abandonné l'idée de se faire des repas et ne mange que des After Eight devant des documentaires sur les noyers du Japon.»

    Son violon d'Ingres
    «Une fois par année, avec de l'absinthe (de la Fée verte, que mon frère m'a rapportée de Londres), je peins sur du papier d'Arches des images émeraude que je ne montrerai jamais à personne.»

    Le livre qui l'a fait pleurer
    « L'amant, de Marguerite Duras. Ce livre m'a tellement touchée quand j'étais adolescente que, dès que je l'ai pu, je suis partie au Vietnam visiter la ville natale de Duras.»


    STÉPHANE DOMPIERRE
    Caustique

    Livres publiés
  • Un petit pas pour l'homme, Québec Amérique, 2004 (Grand prix de la relève littéraire Archambault en 2005);
  • Mal élevé, Québec Amérique, 2007 (en librairie le 26 septembre).
    Des histoires de gars, pour filles averties. Drôlement provocateur.

    Sa passion
    «L'art visuel, auquel m'ont initié quelques amies peintres. C'est un des rares domaines où on arrive encore à choquer, à innover, à bousculer les conventions de façon ludique et allumée.»

    Ses débuts
    «Les bandes dessinées que je faisais à l'école secondaire. Et la musique. J'ai écrit plein de textes de chansons. Tout ça finit par composer un patchwork qu'on retrouve dans mes livres.»

    Son autoportrait
    «Bélier, gaucher, athée, daltonien, ex-musicien, allergique aux arachides, aux chats, au camping et à la prétention.»

    Une conviction
    «Je ne porterai JAMAIS de pantalons blancs.»

    Le livre qui l'a marqué
    «On peut en mentionner deux? La classe de neige, d'Emmanuel Carrère – une histoire condensée jusqu'à l'essentiel. Et tous les Peanuts, de Charles M. Schulz. Je me rends compte que mon humour vient en partie de là.»


    SOPHIE LÉTOURNEAU
    Authentique

    Titre publié
  • Polaroïds, Québec Amérique, 2006.

    De courts textes enfilés comme des perles, des moments charnières du passage de l'enfance à l'âge adulte.

    Son plaisir coupable
    «Un appartement comme un royaume, immense et magnifique. Je m'y sens comme une reine. Une grosse gâterie que je m'offre à chaque premier du mois!»

    Son leitmotiv
    «On m'a fait remarquer que beaucoup des histoires que j'écris ont lieu dans un lit. En position couchée, on donne quelque chose qu'on garderait pour soi debout, j'en suis persuadée...»

    Ses projets à court terme
    «Je suis en période de transition sur tous les plans, dans l'écriture comme dans la vie. Je quitterai bientôt le Québec pour Paris. J'espère bien sous-louer mon château (ce n'est pas très aristocratique, mais plus économique!) pour quelques mois et en redevenir la châtelaine en janvier.»

    Son prochain livre
    «Pour le moment, c'est une forêt de notes, d'ébauches et de débris, un désordre d'idées. Bientôt, je m'y attellerai pour quelques années. Mon oeuvre de jeunesse étant faite, j'ai envie d'écrire un roman de la maturité! Je veux y inclure un choeur, c'est tout ce que je sais.»

    Le livre qu'elle aurait voulu écrire
    « Vers le phare, de Virginia Woolf.»


    Photo: Mathieu Tellier

     

     
  • Commentaires
    Partage X
    Livres

    Cinq auteurs prometteurs