Culture
10 mars 2014

La nouvelle tendance littéraire: le «chick noir»

Par Violaine Charest-Sigouin
La nouvelle tendance littéraire: le «chick noir»

La nouvelle tendance littéraire: le «chick noir» Auteur : Elle Québec

Culture
10 mars 2014

La nouvelle tendance littéraire: le «chick noir»

Par Violaine Charest-Sigouin

L’an dernier, j’avais dévoré le best-seller Gone Girl (en français Les Apparences), de l’Américaine Gillian Flynn. Cette brique de 432 pages raconte comment un ex-journaliste, devenu prof à l’université, est soupçonné du meurtre de sa femme, disparue le jour de leur cinquième anniversaire de mariage. À la moitié du livre, on réalise que la belle n’est pas morte (oups, désolée pour le spoiler!), mais qu’elle a organisé cette mascarade pour se venger de son mari qui la trompait avec l’une de ses étudiantes.

Ce livre – dont on pourra voir l’adaptation cinématographique, réalisée par David Fincher ( The Social Network), l’automne prochain – aurait initié une nouvelle tendance littéraire. Après les romans de vampires inspirés de Twilight et les 50 000 nuances de mommy porn, c’est maintenant au tour des romans de « chick noir» de faire leur apparition dans les librairies. Les héroïnes de ce nouveau type de thriller ont, tout comme celles de la chick lit, rencontré leur Mr Darcy… sauf qu’elles ont été très, très déçues. Au point de vouloir le découper en petits morceaux et déguster ses testicules en cassoulet. C’est du moins ce que fait Lizzie, le personnage de Season to taste or how to cook you husband, de Natalie Young, le dernier roman du genre. Ces histoires de femmes frustrées éveilleront-elles la hargne en nous au point de déclarer la guerre à l’autre sexe? Peut-être qu’elles nous feront simplement réaliser à quel point notre chum est un ange.
Partage X
Culture

La nouvelle tendance littéraire: le «chick noir»