Culture
18 nov. 2014

Festival du film de Los Cabos: jour 4 et 5

Par emartinez
Festival du film de Los Cabos

Festival du film de Los Cabos: jour 4 et 5 Auteur : Elle Québec

Culture
18 nov. 2014

Festival du film de Los Cabos: jour 4 et 5

Par emartinez

Notre journaliste est au Mexique pour couvrir le Festival du film de Los Cabos. Voici la suite du récit de son séjour très V.I.P.!

Cliquez ICI pour lire la première partie de ma couverture du Festival!

Jour 4 17h30. En route pour un cocktail sur un catamaran! Le bateau quitte la marina de Cabo San Lucas pour nous amener vers l'Arche, une formation naturelle située à l'endroit précis où l'Océan Pacifique et la Mer de Cortez se rencontrent. La violence des vagues qui s'y percutent a creusé un trou dans la roche. Observer le soleil se glisser dans cette anneau avant de terminer son plongeon dans l'eau est une activité incontournable lorsqu'on visite les environs. C'est magnifique mais pas de bol, mes photos sont floues. Ou parasitées par les 50 écrans de téléphone qui se dressent entre moi et l'Arche. Je bois une bière locale pour oublier ma peine et je la renverse presqu'immédiatement sur la banquette. Score.

Jour 5 14h. Cet après-midi, j'ai la chance de le passer sur un yacht de luxe, le One and Only, avec quelques personnalités de l'industrie du cinéma triées sur le volet. Avant même de monter dans le bateau, on me sert une coupe de Veuve-Clicquot... Il est 14h15, on m'a déjà resservi du champagne, le soleil cogne et le bateau tangue. Je me dis que je ferais mieux de grignoter quelque chose. Je croise Diego Luna. Normal. Mais cette fois, il est accompagné de son fils, Jéronimo, et de sa fille Fiona. Un serveur me remplit ma coupe. Il s'en va. Puis le bateau bouge et la coupe se renverse. Sur ma robe. Je ris. Puis j'attrape un petit sandwich aux légumes et guacamole. Je croque dedans, la traître guacamole s'échappe en un jet. Sur ma robe. Pas grave, personne ne le verra puisque je vais passer les deux prochaines heures au cinéma, devant le dernier film d'Atom Egoyan. En quittant le yacht, j'intercepte Diego Luna pour lui demander une photo. 
Diego Luna, acteur et membre du jury de cette troisième édition du Festival du film de Los Cabos.

17h. Atom Egoyan et Rosario Dawson, actrice du film, présentent The Captive avant sa projection. Le réalisateur est drôle et humble. Le Festival lui rend d'ailleurs hommage cette année: "Après Odile, j'étais persuadé que l'évènement serait annulé", confie-t-il. "Je suis d'autant plus fier de ce prix qui récompense mes 30 ans de carrière, qu'il incarne la force de conviction et l'esprit d'indépendance de la population de Los Cabos. C'est tout ce que j'admire." Quant à Rosario Dawson, elle est brillante et touchante, en plus d'être absolument lumineuse. Ils semblent très complices et finissent leur discours dans les bras l'un de l'autre. Mais chuuuut, le film commence. 
Atom Egoyan, le réalisateur du film The Captive, en compagnie de l'actrice Rosario Dawson.

Atom Egoyan, le réalisateur du film The Captive, en compagnie de l'actrice Rosario Dawson.

19h. Tout mon corps est tendu et je me sens draînée. Mais la soirée n'est pas finie. Direction le restaurant Edith, un endroit plein d'âme et le lieu tout désigné pour déguster des spécialités mexicaines. Là, nous mangeons en compagnie des acteurs du film Boyhood, de Richard Linklater, qui suit la vie d'un jeune garçon, de ses 6 ans jusqu'à ses 18 ans. La particularité de ce film? Il a été tourné sur une période de 12 ans...Nous sommes donc les témoins de la croissance d'Ellar Coltrane, le jeune acteur qui incarne Mason, le personnage principal. À table, Lorelei Linklater et lui sont plutôt silencieux. Lorsque je demande à Ellar comment il gère toute l'attention suscitée par le film, il me répond dans un soupir: "Ça va mieux aujourd'hui, mais la dernière année a été un peu bizarre." Pas sur que ce jeune homme bourré de talent aspire à la célébrité. Los Angeles? "Tout le monde m'incite à y déménager mais je suis heureux à Austin (Texas) et je compte bien y rester." 22h. La soirée de clôture se termine par une grande fête sur la plage. C'est donc pieds nus que se baladent les invités, un mojito à la main! Nous trempons nos orteils dans les eaux tièdes de la plage de Medano et avant de partir, nous croisons...Diego Luna, of course!

À DÉCOUVRIR: Charlize Theron en quelques chiffres L'Hôtel El Ganzo: un refuge pour les hipsters à Los Cabos, Mexique Instagram: les comptes à suivre pour s'évader
Partage X
Culture

Festival du film de Los Cabos: jour 4 et 5