Culture
11 juil. 2011

Mon stage au ELLEQuébec.com

Par eseguin

ELLE Qc Auteur : ELLE Qc

Culture
11 juil. 2011

Mon stage au ELLEQuébec.com

Par eseguin

Mon DEC en journalisme tirait à sa fin et il me fallait choisir rapidement l’endroit où j’effectuerais mon stage.

Mes pairs étant plus organisés que moi (la procrastination et le désordre me sont familiers), ils avaient tous déjà trouvé un emploi, soit dans un journal hebdomadaire ou dans un petit journal régional. J’étais très anxieuse. Je n’avais pas encore trouvé de stage et l’idée de travailler pour un quotidien me déprimait à un point tel que le simple fait d'y penser me donnait la nausée. Voilà pourquoi, sans le dire à personne, j’ai décidé de viser haut et d’envoyer ma candidature au magazine ELLEQuebec.com. Puisque je suis très curieuse, j’ai fouillé avec rigueur le site Web du ELLEQuebec.com afin de trouver les coordonnées de l’édimestre principale, Marie-Claude Marsolais. Je lui ai envoyé un courriel décrivant mon immense désir de faire partie de son équipe. Mon message était court et concis car je ne voulais pas la décourager en lui envoyant un roman. Sans trop d’attentes, j’ai espéré une réponse, patiemment et avec grande nervosité. Un soir, alors que je travaillais dans un centre de conditionnement physique en Outaouais (ma région natale), j’ai lu mes courriels. J’avais reçu une réponse du site ELLEQuebec! Mon cœur battait rapidement et j'étais comme sur un nuage. Malheureusement, ma joie fut de courte durée. Le message me disait que mes services n’étaient guère nécessaires. Comme je suis bornée et surtout très orgueilleuse, je n’ai pas accepté cette réponse. J’ai répliqué en insistant sur le fait qu'avec ma volonté et ma prouesse journalistique, je serais, sans aucun doute, un atout à leur équipe. J’ai donc appelé Marie-Claude directement et lui ai laissé un message expliquant qui j’étais. Deux jours plus tard, toujours pas de réponse. J’ai alors laissé un autre message téléphonique à Marie-Claude, mais je lui ai également écrit par courriel. FINALEMENT, une réponse! Marie-Claude, l’édimestre, me faisait part de son intérêt relativement à ma candidature. Nous avons échangé quelques courriels et elle m’a intégrée à cette équipe de rêve, sans plus de cérémonie! Cette expérience m’a certainement appris que la persévérance porte ses fruits!
Partage X
Culture

Mon stage au ELLEQuébec.com