Cinéma et Télé
14 mai 2012

Suzanne Clément anyways

Par Danielle Laurin

Daniel Cianfarra Auteur : Elle Québec Crédits : Daniel Cianfarra

Cinéma et Télé
14 mai 2012

Suzanne Clément anyways

Par Danielle Laurin

Elle a incarné pendant quatre ans Sophie Paquin à la télé, tout en jouant dans un film ou deux par année. Puis, elle a largué les amarres pendant 16 mois pour se ressourcer. Au terme de ce congé sabbatique, Suzanne Clément n'avait qu'une seule envie: décrocher un rôle qui l'emmène ailleurs, qui lui permette d'explorer tous les possibles. C'est ce que lui a offert Xavier Dolan avec son troisième film, Laurence Anyways, qui est présenté ces jours-ci à Cannes, dans la section Un certain regard, et qui prendra l'affiche en mai.

Une grande passionnée dans l'amour. Une femme en quête d'absolu, prête à tout, jusqu'à l'extrême. C'est ainsi que l'actrice de 43 ans décrit Fred, son personnage. Un rôle créé spécialement pour elle, selon le cinéaste. Même si elle ajoute de son côté: «Je n'arrive pas à croire Xavier quand il dit ça... (rires) Mais ça fait très plaisir de l'entendre.»

Elle a connu le jeune prodige avant même qu'il ne devienne officiellement cinéaste: «Mon excopain avait joué dans un court métrage avec lui. Un soir, lors d'un gala des Jutra, il est venu me parler. Il était tellement drôle, fou, plein d'énergie! Il m'a dit qu'il aimerait me montrer le scénario d'un long métrage...» C'était celui de J'ai tué ma mère. Suzanne Clément a alors fait le pari fou de participer au long métrage d'un parfait inconnu de 19 ans. Et ne l'a jamais regretté. «Xavier est en constante ébullition. C'est une tornade, qui nous incite à repousser nos limites. Et moi, comme créatrice, j'ai besoin de ça.»

 

POUR LIRE LA SUITE DE CETTE ENTREVUE, PROCUREZ-VOUS LE NOUVEAU NUMÉRO DU ELLE QUEBEC, EN KIOSQUE LE 18 MAI. 

 

Mots-clés
Partage X
Cinéma et Télé

Suzanne Clément anyways