Cinéma et Télé

Louise Bourgoin: Mère sur prise

Elle Québec
Cinéma et Télé

Louise Bourgoin: Mère sur prise

C'était un lundi matin. L'actrice LOUISE BOURGOIN a débarqué en bâillant dans le studio de notre photographe. Sa petite gêne passée, la sublime Française de 30 ans nous a raconté les détails de sa soirée arrosée de la veille: «J'suis sortie voir les danseuses exotiques du club Kamasutra! » Ah bon?! «C'était trop bien!» Ah bon?! Bonne joueuse, elle nous déride en nous offrant une parodie toute personnelle d'un numéro. Puis, après moult plaisanteries, elle finit par nous parler d' Un heureux évènement, comédie dramatique de Rémi Bezançon (Le premier jour du reste de ta vie), adaptée du roman à succès d'Éliette Abécassis. Louise y incarne Barbara, une intellectuelle qui perd tout contact avec elle-même lorsqu'elle devient mère.

Vous qui n'avez pas d'enfant, comment vous êtes-vous préparée à ce tournage? Avant de faire ce film, je n'avais même jamais changé une couche! J'ai «emprunté» des bébés à des connaissances et je me suis baladée dans des parcs avec eux, histoire de me donner une contenance. J'ai appris à m'en occuper. Et pour me préparer à la scène de la naissance, j'ai eu la chance d'assister à une dizaine d'accouchements en compagnie d'une sage-femme... D'ailleurs, j'en retiens que, lorsque ce sera mon tour, je demanderai assurément une péridurale! (rires)

Cette démarche a-t-elle éveillé votre fibre maternelle? Disons que ça m'a donné confiance en mes moyens! Remarquez, moi, j'ai toujours voulu avoir des enfants. Seulement, personne ne m'a encore demandé de lui en faire! (rires)

Comment expliquez-vous que les personnages du film aient autant de difficulté à s'adapter à leur nouvelle réalité de parents? Je vois ce film comme un récit initiatique. Barbara et Nicolas sont deux adolescents qui deviennent adultes grâce à l'arrivée de leur enfant. Ils sont tous deux issus d'une famille monoparentale et n'ont pas eu d'exemple paternel. Nicolas a donc de la difficulté à trouver sa place au sein du noyau familial, à s'interposer entre la mère et l'enfant. Barbara, de son côté, ne sait pas quelles attentes elle peut avoir par rapport à lui, et dirige tout son amour vers sa petite... D'une certaine façon, ils sont le reflet de leur génération. (Un heureux évènement: sortie prévue le 23 mars)

 

Coiffure et maquillage: Maïna Militza de l'agence Satellite
Stylisme: Véronique Delisle

 

À LIRE: Jean Dujardin: un artiste hors-du-commun 

 

 

 

 

Commentaires
Partage X
Cinéma et Télé

Louise Bourgoin: Mère sur prise