Cinéma et Télé
2 avr. 2014

Cinéma: 9 mois ferme de Sandrine Kiberlain

Par Martin Bilodeau

M�tropole films Auteur : Elle Québec Crédits : M�tropole films

Cinéma et Télé
2 avr. 2014

Cinéma: 9 mois ferme de Sandrine Kiberlain

Par Martin Bilodeau

Préparez-vous à adorer 9 mois ferme (sortie prévue le 4 avril). La toujours épatante Sandrine Kiberlain y incarne une juge célibataire et esclave de son travail qui, tombée enceinte sans même savoir comment, découvre que le père est un repris de justice plus brillant qu’il n’en a l’air (Albert Dupontel, également auteur et réalisateur). Ce bijou d’humour noir, qui vient de faire un malheur en France, nous prévient: méfiez-vous des apparences.

À DÉCOUVRIR:
Charlotte Gainsbourg, nymphomane pour Lars Von Trier
Cinéma d'animation: 3 activités pour les fans
Le ballet Marie-Antoinette à Montréal 

Mots-clés
Partage X
Cinéma et Télé

Cinéma: 9 mois ferme de Sandrine Kiberlain