Célébrités

Véronic DiCaire : une grande voix, un grand cœur

Véronic DiCaire : une grande voix, un grand cœur

-- Auteur : Elisabeth Massicolli Crédits : Julien Cauvin Source : ellequebec.com

Célébrités

Véronic DiCaire : une grande voix, un grand cœur

En juillet, l’imitatrice et de nombreux artistes québécois se donnent rendez-vous au club de golf Le Mirage pour une bonne cause!

Les 11, 12 et 13 juillet prochain se tiendra la 5e édition de l’OPEN Véronic DiCaire. Ce tournoi de golf a pour but d’amasser des fonds pour la fondation qui porte le nom de l’artiste et qui encourage les activités artistiques chez les jeunes francophones. L’événement se déroulera au prestigieux club de golf Le Mirage (oui, celui de Céliiiine), et plusieurs artistes québécois seront sur place. Le plus?  Véronic présentera – les trois soirs – un spectacle exclusif, entourée de ses musiciens et de ses danseuses. Pour en savoir plus, on a rencontré l’imitatrice, qui revient tout juste d’une tournée européenne.
 
Pourquoi avoir choisi cette cause?
Souvent les arts sont mis de côté à l’école. On se concentre sur les sciences ou sur les sports, et c’est dans ces domaines qu’on investit le plus. Il est pourtant très important d’appuyer de jeunes talents artistiques, au même titre que ce l’est de soutenir de jeunes sportifs. Moi, les arts m’ont permis de rester motivée à l’école. Et, au tout début de ma carrière, j’ai reçu beaucoup d’aide. Aujourd’hui, je sens que c’est à mon tour de donner au suivant
 
L’OPEN vise en partie à  maintenir la bourse d’études Véronic DiCaire du collège La Cité, en Ontario, une école francophone. Pourquoi avoir choisi cet établissement?
Le collège La Cité est une école francophone d’arts appliqués et de technologies réputée en Ontario, et je trouve fantastique d’avoir un endroit comme celui-là pour faire rayonner la langue française dans une province majoritairement anglophone. Pour ma part, je ne suis pas allée au collège, mais si j’avais décidé de le faire, c’est à cet endroit que j’aurais étudié. Surtout que, plus jeune, même si je suis Ontarienne, les seuls mots en anglais que je connaissais étaient : «Yes, No, Toaster(rires) Ça fait déjà trois ans qu’on donne cette bourse-là et je vois à quel point ça aide les jeunes récipiendaires. Je crois, sans prétention, qu’on a eu un impact positif dans leurs vies.
 
Pourquoi avoir choisi d’amasser des fonds par le biais d’un tournoi de golf?
Simplement parce que j’étais jalouse des joueurs de hockey qui le faisaient! (rires) Je me suis dit : «Pourquoi on ne fait pas ça, nous, les artistes?» Et puis, une journée sur un terrain de golf, c’est une activité très sociale et conviviale. J’aimais aussi le fait de faire découvrir le club Le Mirage, très exclusif, au grand public.
 
Es-tu une bonne golfeuse?
Bonne? Je ne sais pas. (rires) Mais j’aime ça. Et, bien entendu, j’adore le côté fashion de la chose! Mes tenues de golf préférées sont de marque J. Linderberg. Ce serait un projet un peu fou, mais un jour, j’adorerais créer une collection de tenues de golf vraiment féminine, loin des tenues sportives habituelles qu’on trouve en magasins. 
 
Tu as créé un spectacle exclusif que tu présenteras trois soirs de suite à l’OPEN. Peux-tu nous en parler?
Oui! C’est un spectacle conçu spécialement pour l’évènement. Je serai accompagnée sur scène de mes musiciens et de mes danseuses. C’est la première fois que j’essaie cette formule au Québec! Et pas besoin d’être venu jouer au golf pour assister au spectacle. Tout le monde est bienvenu! Ceux qui ne peuvent pas y assister pourront se reprendre cet été puisque je jouerai dans plusieurs festivals au cours de la saison.
 
As-tu d’autres projets pour l’été?
Oui, je prévois prendre de grosses vacances… entre ma cuisine, mon salon et mon lit! (rires) Je reviens d’une longue tournée en France. On a passé beaucoup de temps sur la route, à l’hôtel. On a eu énormément de fun, mais j’ai hâte de retrouver mon petit chez moi, de re-la-xer et de voir mes amis et ma famille. Ça risque d’être un été assez smooth!
 
Y a-t-il une ville française qui t’a charmée plus que les autres?
Toutes les villes étaient fantastiques à leur façon, et le public incroyable. Le spectacle Voices a été très bien reçu partout où on s’est rendus, mais, sur la Côte d’Azur, j’ai découvert l’île de Porquerolles, qui est tout simplement paradisiaque. C’est vraiment un incontournable du sud de la France!
 
Pour en savoir plus sur l’OPEN de Véronic DiCaire et connaître toutes les dates des spectacles estivaux de l’imitatrice, rendez-vous sur veronicdicaire.com
 

Commentaires
Partage X
Célébrités

Véronic DiCaire : une grande voix, un grand cœur