Célébrités
21 déc. 2011

Marie-Mai: ses résolutions pour 2012

Par Natalia Wysocka

Auteur : Elle Québec

Célébrités
21 déc. 2011

Marie-Mai: ses résolutions pour 2012

Par Natalia Wysocka
Depuis que j'ai commencé ma carrière, il ne se passe pas un Nouvel An sans qu'on me dise: «Marie-Mai, c'était vraiment ton année.» En voilà une autre qui s'achève et au terme de laquelle on me dit que c'était «la mienne»...

2011 a changé beaucoup de choses. Je me suis mariée à l'homme que j'aime, qui m'a aidée à grandir et qui m'accepte comme je suis. J'ai remporté deux Félix. Je me suis rapprochée de mes fans, plus que jamais.

Ce serait pourtant fou, et faux, de penser que tout ce qui m'arrive n'est que positif. J'ai eu ma dose d'insécurité et de déceptions.

J'ai appris qu'on ne peut pas plaire à tout le monde. Même Lady Gaga et Madonna ont leurs détracteurs. Changer pour séduire un plus grand public? Non merci. Je veux rester fidèle à moi-même. C'est quand on est vrai qu'on est inspirant.

De nos jours, la critique est fréquente: sur Twitter, sur YouTube, les commentaires négatifs se déchaînent. J'ai décidé de ne pas m'attarder à ce qui est toxique.

Je vois aujourd'hui que les reproches à mon égard peuvent aider mes jeunes admirateurs à grandir. Moi qui leur dis constamment de ne pas s'en faire avec ceux qui rient de leur différence, je peux maintenant leur prouver mes paroles: «Vous voyez, moi aussi, il y a des gens qui ne m'aiment pas!»

  J'ai compris que ce n'est pas pour ceux-là que je fais ce métier. Non, si je le fais, c'est pour les gens qui me soutiennent depuis le début. Ce sont eux qui m'insufflent de l'énergie. Si vous me demandez quel est le secret de ma motivation, je vous répondrai: toujours me rappeler pour qui je me donne autant.

Je garderai l'an 2011 en mémoire pour les disparitions prématurées de Jack Layton et de Steve Jobs. Jusqu'au bout, ces hommes se sont battus pour leur cause. Ils n'ont jamais cessé de faire avancer les choses. Qu'on puisse tant faire pour les autres, je trouve ça magnifique.

Pour 2012, je rêve d'un monde rempli de tolérance. Savoir qu'il y a encore des gens qui s'enlèvent la vie parce qu'on se moque de leur orientation sexuelle me bouleverse.

J'aimerais trouver l'équilibre parfait entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle. Je veux me surprendre et sortir de ma zone de confort. Je veux prendre le temps de grandir en tant que femme, en tant qu'artiste.

Quand je pense à moi, enfant, qui rêvais plus fort que tout de devenir chanteuse, je me dis qu'il ne faut pas avoir peur de mettre la barre le plus haut possible. Ce sont toujours les rêves les plus fous qui deviennent réalité.

 

À LIRE: Marie-Mai, le monde à ses pieds

 

 

 

 

 

 

Partage X
Célébrités

Marie-Mai: ses résolutions pour 2012