Célébrités

Les leçons de vie de Jane Fonda

Getty Images Auteur : Elle Québec Crédits : Getty Images

Célébrités

Les leçons de vie de Jane Fonda

Mai 2013. J'attends devant la porte d'une des suites de l'Hôtel Martinez, à Cannes, pendant le Festival. Je suis sur le point de rencontrer Jane Fonda pour parler avec elle de son rôle d'ambassadrice de L'Oréal Paris. J'ai du mal à contenir mon excitation et ma peur. L'actrice me fascine, j'admire l'activiste, et la femme sereine qu'elle est devenue me touche. La star apparaît enfin; je lui serre la main, mais j'ai plutôt envie de me jeter à ses pieds comme si c'était le dalaï-lama. J'ai adoré son ouvrage Prime Time - Profitez au maximum de toute votre vie (voir notre entrevue sur ellequebec.com) et j'ai pleuré comme une Madeleine en visionnant ses classes de maître (sur oprah.com). En quelques mots, j'aspire à vieillir comme elle. Morceaux choisis de notre rencontre.

SAUVER LA PLANÈTE EST UNE PRIORITÉ

«Je me bats pour cette cause aux côtés des femmes, car elles ont été malmenées comme l'environnement l'est actuellement. C'est pourquoi je les encourage à occuper de plus en plus des positions de leaders, que ce soit dans le domaine de la politique, des sciences ou de l'économie.»

ÊTRE HEUREUX EST LE TRAVAIL D'UNE VIE

«Je viens d'une longue lignée de gens dépressifs. Autant dire qu'être bien dans ma peau, ce n'est pas inné en moi. Il m'a fallu beaucoup de travail pour en arriver à me sentir sereine. Je suis allée en thérapie pour sauver mon mariage avec Ted Turner. [NDLR: Elle a été mariée 10 ans au magnat de la presse.] Je n'ai pas réussi à sauver notre relation, mais ça m'a permis de me sauver, moi. Écrire mes mémoires [NDLR: My Life so Far] a aussi fait partie du processus, car ça a contribué à cicatriser des blessures. J'ai également commencé à étudier le bouddhisme et à pratiquer la méditation, ce qui m'a aidée à me sentir mieux et qui fait maintenant partie de ma vie.»

À LIRE: Rencontre avec la fabuleuse Cate Blanchett

IL FAUT CROIRE EN SA VALEUR

«Quand L'Oréal Paris m'a contactée, je suis restée sans voix. J'avais 67 ou 68 ans, bref, je n'étais plus vraiment jeune. Mais l'entreprise avait une ligne de produits pour les femmes mûres. Les gens de la direction ont dû penser que j'étais pas mal pour mon âge. (Elle sourit.) Et puis, je me reconnais dans leur slogan "Parce que je le vaux bien". Nous le valons bien, nous, les femmes.»

IL FAUT S'ENTOURER D'AMOUR «En les côtoyant dans des évènements comme le Festival de Cannes, je suis devenue très proche de certaines ambassadrices de L'Oréal Paris comme Aimee Mullins, Freida Pinto, Eva Longoria et Leïla Bekhti. J'ai aussi de fidèles amies: Diane Lane, Sally Field, Lily Tomlin, Rosario Dawson, Kerry Washington et l'écrivaine Eve Ensler [NDLR: auteure des Monologues du vagin]. Ces femmes sont ma vie. Elles m'ont appris à rester debout, elles m'ont donné du courage et elles m'inspirent.»

À DÉCOUVRIR:
Rencontre avec la séduisante Julianna Moore
Jane Fonda: rencontre avec une femme inspirante 

Commentaires
Partage X
Célébrités

Les leçons de vie de Jane Fonda