Célébrités

Environnement : 14 stars à vélo

Auteur : Elle Québec

Célébrités

Environnement : 14 stars à vélo

Stéphanie et Mélanie Boulay, auteures-compositrices-interprètes

On vient à peine de les connaître et, déjà, on a envie d'adopter Les soeurs Boulay. Ces Gaspésiennes, veulent nous sensibiliser aux dangers qui menacent leur coin de pays.

Quelle cause vous tient le plus à coeur? On est très préoccupées par les projets d'exploitation d'hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent, comme celui du gisement Old Harry, qui pourrait affecter les communautés côtières de cinq provinces. On l'est aussi par les compagnies privées qui exploitent ou s'apprêtent à exploiter du pétrole en Gaspésie et du gaz naturel aux Îles-de-la-Madeleine, parfois à quelques centaines de mètres des habitations. Pour ce faire, ces entreprises ont recours à des procédés dangereux pour l'environnement (par exemple, la fracturation hydraulique) sans tenir la population informée des conséquences que ces procédés entraîneraient. C'est inacceptable, surtout que l'économie de ces régions dépend en grande partie de la pêche et du tourisme.

Quel organisme appuyez-vous? Kevin Parent, qui s'implique énormément dans le dossier des hydrocarbures, nous a récemment mises en contact avec la Coalition Saint-Laurent et Éco-Vigilance Baie-des-Chaleurs. Ces groupes demandent un moratoire sur l'exploitation gazière et pétrolière dans l'ensemble du golfe du Saint-Laurent. Le fait d'avoir une tribune est nouveau pour nous, et on tient à s'informer davantage pour pouvoir mieux parler de ce dossier.

À DÉCOUVRIR: Environnement: l'équipe de ELLE Québec à vélo

 

gisele-bundchen-velo-400.jpgGisele Bündchen, top modèle

Célèbre autant pour sa plastique irréprochable que pour son sens des affaires, Gisele Bündchen est la seule top modèle à figurer sur la liste des «femmes les plus puissantes du monde» du magazine Forbes. La mannequin brésilienne est aussi connue pour être une des personnalités les plus écolos.

Pourquoi l'environnement vous tient-il à coeur? Il suffit de regarder autour de nous pour se rendre compte que nous avons un sérieux problème: des catastrophes naturelles surviennent de plus en plus fréquemment. Il est important de comprendre que tous les enjeux environnementaux sont liés les uns aux autres. Une de mes principales inquiétudes concerne l'eau, indispensable à notre survie. Le manque d'eau potable risque d'avoir un effet direct sur les gens dans un avenir rapproché. On doit s'arrêter et étudier attentivement la manière dont nous utilisons nos ressources naturelles. Elles ne sont pas inépuisables, et nous sommes en train de les consommer à un rythme qui dépasse de loin leur capacité à se régénérer.

Quel organisme appuyez-vous? J'ai grandi très près de la nature dans une petite ville du sud du Brésil. Je m'en suis toujours sentie proche, mais je suis vraiment devenue militante après avoir visité une tribu indienne en 2004. J'ai vu les difficultés que ses membres devaient affronter à cause de la pollution de l'eau et de la déforestation. Depuis ce jour, j'ai embrassé la cause socioenvironnementale. En 2009, j'ai eu l'honneur d'être invitée comme ambassadrice de bonne volonté pour le Programme des Nations unies pour l'environnement.


Sébastien Huberdeau, comédien

Le 21 avril dernier, l'acteur québécois était à la tête des milliers de citoyens qui ont pris d'assaut les rues de Montréal lors de la Marche pour la Terre. Sébastien Huberdeau nous parle des enjeux qui l'ont mené à prendre part à cet évènement pour l'environnement.

Quelle cause vous tient le plus à coeur? Je trouve important d'investir dans des énergies renouvelables plutôt que d'entretenir notre dépendance au pétrole. Évidemment, il s'agit d'un défi colossal. Tout ce qu'on fabrique, transforme et consomme l'est grâce aux énergies fossiles. Il faut subventionner davantage des projets comme la voiture électrique, dont la technologie existe depuis 20 ans, mais qui n'a pas vraiment été popularisée, faute de volonté politique. C'est un changement de mentalité essentiel pour les futures générations.

Quel organisme appuyez-vous? Je suis porte-parole avec Laure Waridel de la Marche pour la Terre, qui a eu lieu le 21 avril dernier. Au terme de cette marche, nous avons déposé à Québec et à Ottawa une déclaration qui a été signée notamment par des groupes environnementaux, syndicaux et étudiants. Dans cette déclaration, il est demandé au gouvernement du Canada qu'il se dote d'un plan de réduction des gaz à effet de serre et qu'il freine ainsi les effets néfastes du réchauffement climatique. On souhaiterait entre autres que le gouvernement cesse d'accorder des subventions annuelles de 1,3 milliard de dollars aux industries gazières et pétrolières.

À VOIR: Cinq stars écolos qui militent pour une meilleure planète 

 

emily-vancamp-velo-400.jpgEmily VanCamp, actrice

Tête d'affiche de la populaire télésérie américaine Revenge (Vengeance), Emily VanCamp s'est d'abord fait connaître pour ses rôles dans Everwood et Brothers and Sisters. Quand elle n'est pas en train de jouer les héritières vengeresses, l'actrice canadienne de 27 ans aime se consacrer à la cause animale.

Quelle cause vous tient le plus à coeur? Toutes les causes environnementales, parce que je veux que les enfants des prochaines générations vivent dans un monde sans danger et bien intentionné.

Quel organisme appuyez-vous? Le Fonds mondial pour la nature (WWF). J'appuie ses causes depuis longtemps déjà, et je m'implique depuis peu dans sa campagne «Hands Off My Parts», qui a pour but de faire cesser les crimes commis contre les animaux sauvages. En Afrique du Sud seulement, au moins un rhinocéros est tué chaque jour pour sa corne. Il y a des gens qui croient que les cornes ont des vertus médicinales, ce qui est absolument faux. Au cours des 10 dernières années, 62% des éléphants de forêt ont été tués pour leurs défenses, ce qui veut dire que, si rien n'est fait, leur population va disparaître d'ici 10 ans. Tout ça parce que des gens veulent acheter des babioles en ivoire. Il ne reste que 3200 tigres sauvages sur la planète; on les tue pour leur peau et pour des parties de leur anatomie. C'est inacceptable. Il faut qu'on soit attentifs à ce qu'on achète. Nous ne devons pas encourager la demande pour ce genre de produits.


Emmanuelle Chriqui, actrice

La Montréalaise d'origine marocaine Emmanuelle Chriqui est sur le point de devenir une star aux États-Unis, grâce à ses rôles dans les séries Entourage, The Mentalist et The Borgias. L'actrice adepte de Twitter se sert de ce réseau pour communiquer sa passion pour l'environnement, 140 caractères à la fois.

Quel organisme appuyez-vous? Défendre l'environnement a toujours été une passion pour moi. Je travaille avec l'Environmental Media Association (EMA) depuis presque quatre ans maintenant. Cet organisme utilise le pouvoir des médias pour éduquer les gens sur les questions environnementales et les inspirer. Il fait la promotion des messages environnementaux à la télé et dans les films, mais aussi dans les médias sociaux et Internet.

Quelle cause vous tient le plus à coeur? J'ai été très inspirée par le programme d'éducation au jardinage d'EMA, qui soutient l'établissement de jardins potagers en zones urbaines. Ils ont une influence énorme sur les étudiants, qu'ils aient 6 ou 16 ans. En cultivant un potager, ils assimilent des notions scientifiques, mathématiques, apprennent à choisir des aliments sains et améliorent leurs résultats scolaires. J'agis d'ailleurs comme mentor pour un des jardins de Los Angeles, et les enfants sont incroyables!

À DÉCOUVRIR: Environnement: ELLE Québec et ses lectrices plantent des arbres pour la Fondation Yves Rocher

 

famke-janssen-400.jpgFamke Janssen, actrice, réalisatrice, scénariste

Famke Janssen a joué aussi bien dans des films de Woody Allen (Celebrity) que dans des superproductions (GoldenEye, X-Men). L'élégante Néerlandaise vit aujourd'hui à New York.

Quelle cause vous tient le plus à coeur? L'eau. Elle est source de vie. Et il est criminel que des millions de gens, particulièrement des femmes et des enfants, meurent parce qu'elle se fait rare et est insalubre. Des milliards de personnes n'ont accès ni à de l'eau potable ni à des installations sanitaires convenables; il se peut que dans l'avenir cette pénurie engendre des conflits qui feront encore plus de morts. C'est la raison pour laquelle tous les pays doivent ratifier la Convention des Nations unies sur les cours d'eau. Il est nécessaire d'avoir une approche globale afin de partager et de gérer durablement les réserves d'eau douce.

Quel organisme appuyez-vous? J'ai commencé à m'engager auprès de la Croix verte internationale il y a un an. Je venais de faire des recherches sur la question du manque d'eau pour un film quand cet organisme m'a approchée pour que je devienne ambassadrice de bonne volonté. Ça tombait à pic. D'autant plus que je suis Néerlandaise et que j'ai grandi dans un monde où la question de l'eau était toujours présente.


Fanny Mallette, comédienne

La Québécoise qui nous a tenus en haleine dans la série O' a aussi la fibre écolo! Elle nous dit pourquoi elle est prête à descendre dans la rue pour défendre l'environnement.

Quel organisme appuyez-vous? Mon engagement environnemental se limite à peu de chose et il a commencé l'an dernier lorsque Dominic Champagne m'a demandé si j'avais envie de m'impliquer afin de rassembler le plus de gens possible pour la Marche pour la Terre. Quand il m'a dit que, lorsque le Canada s'est retiré du Protocole de Kyoto, seulement 200 personnes avaient manifesté leur désaccord devant la Place du Canada, ça m'a fouettée un peu. J'ai donc participé à la Marche pour la Terre en 2012, mais aussi à celle qui a eu lieu le 21 avril dernier.

Quelle cause vous tient le plus à coeur? Il n'y a pas une cause qui me tienne à coeur plus qu'une autre. Toutes les causes environnementales valent la peine qu'on sorte dans la rue pour manifester notre inquiétude, notre désaccord, notre colère.

 

À DÉCOUVRIR: Notre dossier Environnement 

 

elsa-chris-velo-400.jpgElsa Pataky et Chris Hemsworth, acteurs

La mannequin, actrice et productrice espagnole Elsa Pataky s'est fait connaître pour son rôle dans Fast & Furious. Son mari australien, Chris Hemsworth, a joué dans Thor, The Avengers et Snow White and the Huntsman. Tous deux ont une passion commune: les océans.

Quelle cause vous tient le plus à coeur? Depuis que je suis toute petite, j'ai toujours été attirée par les océans. En devenant adulte, je me suis rendu compte à quel point ils sont menacés et à quel point on les connaît mal. Et puis, mon mari et moi ne pouvons pas imaginer passer des vacances loin de la mer. À dire vrai, c'est même l'eau qui décide du lieu où nous passons notre temps libre avec notre fille.

Quel organisme appuyez-vous? Je suivais les activités d'Oceana depuis un moment quand j'ai décidé il y a deux ans de participer activement à ses campagnes. Il s'agit de la plus importante organisation internationale à se consacrer entièrement à la conservation de la vie marine.

 

Yann Perreau, auteur-compositeur-interprète

Qu'il s'agisse de politique ou d'environnement, le chanteur québécois n'a pas peur de défendre ses convictions. Nous avons demandé à Yann Perreau de nous dire pourquoi il s'implique dans la Fondation Rivières.

Quelle cause vous tient le plus à coeur? Toutes les causes environnementales se valent. Pour ma part, j'ai choisi la protection de nos cours d'eau. L'eau est notre plus grande richesse, et nous devons la protéger; nos enfants nous remercieront d'en avoir pris soin. C'est un choix tout autant économique qu'écologique.

Quel organisme appuyez-vous? Je respecte l'environnement depuis que je suis jeune, mais c'est à partir de 2005 que je me suis officiellement engagé en tant que membre et porte-parole de la Fondation Rivières. Cet organisme tente de sensibiliser les gens à l'importance de préserver le caractère naturel de nos cours d'eau, par exemple en évitant de bétonner les rives parce que ça a pour effet de détruire les écosystèmes. En ce moment, la Fondation fait circuler une pétition pour demander au gouvernement d'arrêter le projet de barrage hydroélectrique sur la rivière Ouiatchouan, à Val-Jalbert.

 

 

À VOIR: Cinq stars écolos qui militent pour une meilleure planète  

 

daryl-hannah-velo-400.jpgDaryl Hannah, actrice

Bien connue pour ses rôles dans les films Splash, Blade Runner et Kill Bill, l'actrice américaine n'aime pas le mot «vert», qui est selon elle un cliché... Elle n'en est pas moins une militante écolo chevronnée qui a obtenu deux prix pour ses activités environnementales.

Pourquoi l'environnement vous tient-il à coeur? Nous traversons tellement de crises environnementales en même temps! Nous sommes témoins de périodes de sécheresse jamais vues, de feux de forêts, d'inondations, de tempêtes extrêmes. Nous devons affronter cette situation climatique, mais aussi d'autres difficultés: la surpopulation, le manque d'eau douce, les injustices en matière d'alimentation, la contamination des semences et des sols, etc. Nous devons remplacer les énergies polluantes et destructrices par des formes d'énergies propres et renouvelables aussi rapidement que possible. Abandonner les énergies fossiles comme le charbon et le pétrole peut sembler une tâche insurmontable, pourtant nous disposons de tous les outils pour amorcer ces changements maintenant. Tout ce qui nous manque, c'est une volonté politique.

Quel organisme appuyez-vous? Je ne suis la porte-parole d'aucun. Je siège à des conseils d'administration, j'ai fondé certains organismes et j'aime soutenir les groupes qui accomplissent un travail important à mes yeux, notamment ceux qui s'intéressent aux questions humanitaires et environnementales. Je soutiens aussi ceux qui aident les espèces en difficulté. Je crois qu'il n'y aurait pas autant de situations de crises si on reconnaissait comme une vérité incontournable le fait que l'environnement n'est pas «extérieur» à nous; et le fait que, toutes les formes de vie étant interdépendantes, toutes ces questions sont profondément interreliées.

 

 


Li Bingbing, actrice et chanteuse

Elle est une mégastar en Chine, où plus de 12 millions de personnes la suivent sur Weibo, le Twitter local. En Occident, Li Bingbing est surtout connue pour son rôle dans le film Resident Evil.

Quelle cause vous tient le plus à coeur? Aucune en particulier, sinon l'idée que chacun peut contribuer à protéger l'environnement. Il suffit de petits gestes, comme éteindre la lumière, préserver l'eau, utiliser les transports en commun, réduire ses déchets alimentaires et encourager les autres à en faire autant. La contribution d'une seule personne peut sembler petite, mais si elle est combinée à celle des autres, elle peut avoir le pouvoir de changer les choses.

Quel organisme appuyez-vous? J'ai découvert le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) lors de l'Exposition universelle de Shanghai en 2010 et j'y collabore depuis avec grand plaisir. Le PNUE encourage les partenariats en environnement en inspirant, en informant et en soutenant les nations et les peuples afin qu'ils améliorent leur qualité de vie sans compromettre celle des futures générations.

 

 

angela-lindvall-velo-400.jpgAngela Lindvall, top modèle

Née à Midwest City, en Oklahoma, elle a fait les couvertures de prestigieux magazines et a participé aux campagnes publicitaires les plus glamour qui soient. Mais cette mère de deux garçons est également une éco-citoyenne engagée et militante.

Quelle cause vous tient le plus à coeur? Le nettoyage de nos déchets industriels et la question des ressources alimentaires.

Quel organisme appuyez-vous? En devenant mère, je me suis rendu compte à quel point nos enfants sont exposés aux produits toxiques et j'ai décidé de m'associer à Healthy Child Healthy World. Cet organisme aide les parents à protéger leurs enfants des produits chimiques dangereux. Au cours des 20 dernières années, il a fourni des informations essentielles afin d'encourager les gens à faire de meilleurs choix et à réduire l'utilisation de produits toxiques dans leurs maisons et leurs communautés. Pour ma part, j'ai notamment aidé l'actrice et entrepreneuse Josie Maran à concevoir l'étiquette de son huile d'argan dont les profits ont été versés à l'organisme Healthy Child.


 

 

La Journée mondiale de l'environnement, créée en 1972 par le Programme des Nations unies pour l'environnement, cherche à donner un visage humain aux enjeux environnementaux et à encourager tout un chacun à promouvoir un développement durable et équitable.

À DÉCOUVRIR:

Environnement: ELLE Québec et ses lectrices plantent des arbres pour la Fondation Yves Rocher

Environnement: l'équipe de ELLE Québec à vélo 

Des stars à la rescousse de l'environnement

 

Commentaires
Partage X
Célébrités

Environnement : 14 stars à vélo