Travail
10 sept. 2015

Travail: les conseils de pro pour être au top!

Par Marie Lambert-Chan

Getty Images Auteur : Elle Québec Crédits : Getty Images

Travail
10 sept. 2015

Travail: les conseils de pro pour être au top!

Par Marie Lambert-Chan

1. Communiquez votre passion

«Réapprenez à vous émerveiller comme lorsque vous étiez enfant. Faites-le même dans les moments difficiles. Pourquoi? Parce que ça vous permettra de communiquer votre passion avec une puissance incroyable aux gens autour de vous. Vous avez un rêve? Croyez-y de toutes vos forces. Et, surtout, n'abandonnez jamais. Quand la solution à un problème m'échappe, je me dis toujours: "Si tu y crois, Danièle, tu vas la trouver. Et si tu ne la trouves pas, c'est que tu n'as pas assez cherché. Alors, continue!" Il ne faut jamais baisser les bras avant d'avoir atteint son but. Jamais!» - Danièle Henkel, présidente et fondatrice des Entreprises Danièle Henkel, dragonne, auteure et conférencière

2. Acceptez d'échouer

«Il y a deux ans, alors que j'avais 26 ans, j'ai déménagé à New York, où j'ai fait un stage à Mic.com. Aujourd'hui, je suis rédactrice senior pour ce site et je suis correspondante pour l'émission Krystal Clear, diffusée à MSNBC. Le magazine Forbes m'a même inscrite sur sa liste des 30 jeunes de moins de 30 ans qui font bouger les choses. Je ne me serais jamais attendue à obtenir autant de reconnaissance, mais c'est vrai que j'ai travaillé vraiment fort pour être où je suis aujourd'hui. Et j'ai osé plonger, même quand j'avais vraiment peur de me ridiculiser. La première fois que j'ai fait de la télé, je n'ai pas été super bonne, mais ça a valu la peine d'essayer. Depuis, je me suis beaucoup améliorée. Les personnes qui réussissent ont, elles aussi, essuyé des échecs. Mais elles ont persévéré et ont appris de leurs erreurs.» - Elizabeth Plank, rédactrice senior et stratège éditoriale pour Mic.com et correspondante pour l'émission Krystal Clear

PLUS: Le perfectionnisme, un vrai défaut!

3. Soyez rassembleuse

«On a l'impression que grimper les échelons signifie se retrouver seule au-dessus des autres. Mais c'est faux. Faire preuve de leadership, c'est avant tout travailler avec une équipe. Un capitaine a besoin de son équipage. Seul, il ne vaut rien. Lorsque vous parlez de votre entreprise ou de votre vision, exprimez-vous au "nous" plutôt qu'au "je". Ainsi, les membres de votre équipe se sentiront impliqués et ils donneront le meilleur d'eux-mêmes. C'est en misant sur les compétences de chacun que vous parviendrez à faire des miracles.» - Nathalie Bondil, directrice et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal

4. Apprenez à réseauter

«Demandez-vous ce que vous souhaitez tirer d'une activité: vous faire connaître? Rencontrer des personnes influentes? En apprendre davantage sur une industrie qui vous intéresse? Puis, fixez-vous un ou deux objectifs, comme parler à telle personne, mettre deux collègues en relation, vous mettre en valeur... Et surtout, prenez le temps d'entretenir vos contacts. Si vous me dites que vous visez un poste de cadre supérieure et que vous ne trouvez pas le temps de nourrir votre réseau, je m'interrogerai sur votre ambition et sur votre sens stratégique, indispensables pour accéder à ce type de poste. Mais si vous tissez habilement des liens à l'intérieur et à l'extérieur de votre entreprise, vous créerez un réseau solide et influent.» - Diane Giard, première vice-présidente à la direction, Particuliers et Entreprises, Banque Nationale

5. Affichez vos ambitions

«Il est essentiel que vous exprimiez vos envies d'une manière transparente à vos patrons. Vous avez tout à perdre si vous ne le faites pas, surtout si d'autres personnes ont les mêmes ambitions que vous dans votre environnement de travail. Il ne faut pas avoir peur d'être opportuniste: si quelque chose vous intéresse, sautez dessus! Les occasions passent vite! Vous savez de quoi vous êtes capable, alors ne vous freinez pas en vous disant que vous n'avez pas telle ou telle aptitude. Tout le monde peut apprendre. Soyez ouverte au changement et faites preuve d'audace!» - Mélanie Dunn, présidente et chef de la direction de Cossette au Canada.

6. Soyez bien préparée

«C'est impossible de se lancer dans quoi que ce soit en se sentant totalement sûre de soi. La clé, pour prendre de l'assurance, c'est d'être bien préparée. Pour moi, tout part de mon agenda. J'y note absolument tout: mes rendez-vous, les appels à faire, mes flashes, mes projets... Premièrement, ça permet de me libérer l'esprit; deuxièmement, de me rappeler ce que je veux faire; troisièmement, d'estimer le temps nécessaire - une heure, un mois ou un an - à l'exécution d'une tâche. Mon autre tactique consiste à mettre par écrit ce que je veux communiquer, par exemple au cours d'une rencontre importante avec un partenaire. J'inscris tout ce qui me passe par la tête, puis j'étoffe mon propos. Ça me sert toujours lorsque je dois m'exprimer de manière convaincante et avec naturel. Ainsi préparée, je suis prête à tout affronter!» - Caroline Néron, présidente et fondatrice de Néron inc.

PLUS: Faut-il avoir honte d'être ambitieuse? 

7. Sachez être bien entourée

«Ce qui m'a permis d'avancer dans ma carrière, c'est de m'associer à des preneurs de risque. Ces gens n'agissent pas forcément en tant que mentors - ils sont souvent beaucoup trop occupés pour ça. Par contre, puisqu'ils n'ont pas de temps à perdre, dès qu'ils remarquent que quelqu'un est bon dans un domaine, ils n'hésitent pas à le faire participer à un projet. Et puisqu'ils ont l'habitude de prendre des risques, ils n'ont pas peur de laisser une chance à ceux qui sont moins expérimentés.» - Dominique Anglade, présidente-directrice générale de Montréal International

8. Soyez généreuse

«Je crois beaucoup en l'effet boomerang: ce que vous donnez finira un jour par vous revenir. Je suis la première à offrir mon aide aux autres et, par conséquent, il y a toujours quelqu'un pour me donner un coup de main quand j'en ai besoin. Aujourd'hui, je peux compter sur un vaste réseau, et ça me fait plaisir de mettre les gens en contact. Par ailleurs, je n'hésite pas à devenir la mentore de jeunes professionnels. Lorsque j'ai fondé mon entreprise, je n'ai pas pu bénéficier de cette aide et je sais à quel point ça peut être handicapant. À l'inverse, n'hésitez pas à demander de l'aide si vous avez besoin d'un conseil ou d'une expertise. Prendre ce risque peut vraiment vous rapporter gros. La pire chose qui puisse vous arriver, c'est qu'on vous dise non, mais il y a aussi de bonnes chances qu'on accepte de vous aider.» - Anna Goodson, présidente-directrice générale de Anna Goodson Illustration Agency  

À DÉCOUVRIR:
Ambitieuse avec un grand A: Sophie Brochu
Comment découvrir sa véritable identité afin de se réaliser?
8 trucs pour sortir de sa zone de confort 

Mots-clés
Partage X
Travail

Travail: les conseils de pro pour être au top!