Travail

Ambitieuse avec un grand A: Sophie Brochu

Auteur : Elle Québec

Travail

Ambitieuse avec un grand A: Sophie Brochu

Afficher son ambition? Non merci, répondent trop souvent les femmes, par crainte d'être mal jugées. Il n'est donc pas surprenant qu'elles obtiennent un salaire moyen inférieur à celui des hommes et qu'elles soient peu représentées dans les hautes sphères du pouvoir. Découragées par les statistiques qui font état de cette réalité, cinq brillantes femmes d'affaires se sont engagées à stimuler l'ambition des Québécoises. C'est ainsi qu'est né, en janvier dernier, L'effet A: un défi que chacune de ces femmes a relevé en 100 jours! Si cette initiative s'est conclue le 15 mai, l'engouement suscité, lui, perdure. On songe même déjà à renouveler l'opération. D'ici là, nous avons rencontré les cinq ambitieuses à l'origine de la première mouture de L'effet A pour discuter de cette expérience et leur demander des conseils pour apprendre à foncer au boulot.

Sophie Brochu présidente et chef de la direction de Gaz Métro

Quel était votre défi? «Réunir des gens autour d'une vision, celle de la solidarité envers les femmes sans-abris, qui sont plus de 6000 à Montréal. Nous avons organisé Soupe pour elles, un grand rassemblement qui a eu lieu le 27 mars dernier. À cette occasion, près de 1000 personnes étaient présentes sur l'esplanade de la Place Ville Marie, ce qui nous a permis d'amasser 80 000 $ en dons au profit de La rue des Femmes, un organisme d'aide aux itinérantes. Nous espérons maintenant en faire un événement annuel!»

PLUS: Ambitieuse avec un grand A: Isabelle Marcoux

Comment avez-vous appris à faire preuve de vision dans votre carrière?

«Pour avoir une vision dans notre profession, il faut savoir se projeter dans le temps. Par exemple, je suis capable de voir où en seront Gaz Métro et notre industrie dans 5 ou 10 ans. Chez certains, c'est une aptitude innée. D'autres la peaufinent avec le temps. J'ai su très jeune que j'avais ce talent, mais j'ai aussi réalisé que j'avais des faiblesses. C'est pourquoi un visionnaire doit savoir s'entourer de gens ayant les qualités qui lui font défaut. Il doit savoir leur communiquer sa vision de façon positive et inspirante, pour ensuite énoncer clairement les défis à surmonter et les sacrifices à faire pour qu'elle se concrétise.»

Quel est le meilleur moyen de rassembler ses collègues autour d'un projet?

«Dites: "J'ai besoin de votre aide." Ce n'est pas une preuve de vulnérabilité ou d'incapacité à accomplir le travail exigé, au contraire! Vous démontrez plutôt un souci de réalisme, tout en soulignant l'importance que vous accordez au succès de votre projet.»  

À DÉCOUVRIR:
Carrière: Isabelle Hudon, femme d'affaires exemplaire
8 trucs pour sortir de sa zone de confort
Faut-il avoir honte d'être ambitieuse? 

Commentaires
Partage X
Travail

Ambitieuse avec un grand A: Sophie Brochu