Psycho

#SideProfileSelfie: apprendre à aimer son nez, un selfie à la fois

#SideProfileSelfie: apprendre à aimer son nez, un selfie à la fois

Radhika Sanghani sur son compte Twitter. Photographe : Twitter @radhikasanghani

Psycho

#SideProfileSelfie: apprendre à aimer son nez, un selfie à la fois

Le hashtag #SideProfileSelfie enflamme les réseaux sociaux pour la bonne cause: décomplexer celles et ceux qui ne peuvent pas voir leur nez en photo.

Nez aquilin, grec ou romain, grand nez, nez crochu ou retroussé… L’appendice nasal ne manque pas d’adjectifs et pourtant, en Occident, le nez fin et discret prévaut en termes de critères de beauté. Pour changer la donne, la journaliste anglaise Radhika Sanghani a décidé de lancer un mouvement positif d’acceptation de soi. «Dans nos sociétés, les gros nez sont tabous depuis trop longtemps, explique-t-elle dans une tribune pour le magazine Grazia UK. [Sur les réseaux sociaux], on a réclamé le droit d’aimer notre peau imparfaite, nos vergetures, notre cellulite et nos poils. Notre nez, par contre, continue de se cacher grâce à de subtiles inclinaisons de la tête et des poses bizarres.» Pour remédier à la situation, la journaliste encourage les internautes à publier un selfie de profil, accompagné du hashtag #SideProfileSelfie, sur les réseaux sociaux. Le but? Montrer le nez dans toute sa splendeur et sous toutes ses facettes, qu’il soit fin, gros ou bossu… car il n’existe pas qu’une seule forme acceptable! «Prenez Hollywood. [Contrairement à leurs homologues masculins], le nombre de célébrités féminines ayant un profil prononcé se compte sur le bout des doigts: Barbra Streisand, Lady Gaga, Lea Michele, Anjelica Huston et Meryl Streep, énumère Radhika Sanghani. Il n’y a juste pas assez de femmes au nez généreux qui jouent des rôles de «belles filles» dans les films ou les campagnes publicitaires pour nous montrer qu’un nez aquilin peut être joli.» On reste complexée par notre profil? Même si on n’a pas (encore) forcément envie de publier une photo de notre minois de côté sur Instagram, la discussion engagée par le mouvement #SideProfileSelfie nous fait réfléchir. Et qui sait, peut-être commencera-t-on à aimer notre nez tel qu’il est…

 

Commentaires

Partage X
Psycho

#SideProfileSelfie: apprendre à aimer son nez, un selfie à la fois