Psycho
11 mai 2015

Psycho: oser la vulnérabilité

Par Kenza Bennis

Agathe BB Auteur : Elle Québec Crédits : Agathe BB

Psycho
11 mai 2015

Psycho: oser la vulnérabilité

Par Kenza Bennis

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir très proche de votre chum après une dispute avec lui? Ce jour-là, vous aviez sans doute pris le risque de reconnaître vos torts et de lui avouer vos peurs les plus secrètes. Vous avez alors eu le sentiment d'être très vulnérable, mais votre courage a été payant, car votre relation a gagné en intimité.

Chacun d'entre nous a déjà vécu l'expérience de se sentir plus proche d'un ami ou d'un amoureux après lui avoir ouvert son coeur. En fait, la vulnérabilité et l'intimité sont étroitement liées, a découvert Brené Brown, professeure de sciences sociales à l'université de Houston et auteure du Pouvoir de la vulnérabilité (Guy Trédaniel). Pendant de nombreuses années, elle a étudié la vulnérabilité, un état d'esprit qu'elle définit comme la capacité de prendre des risques affectifs et de faire preuve d'ouverture émotionnelle.

PLUS: 7 trucs pour trouver la paix intérieure

Quand cette chercheuse a demandé aux participants à ses recherches ce que représentait la vulnérabilité pour eux, elle a obtenu des réponses aussi variées que «demander de l'aide», «avoir une opinion impopulaire», «tomber amoureux», «prendre l'initiative de faire l'amour avec mon conjoint», «inscrire ma mère dans un établissement de soins palliatifs»... Bien que ces personnes aient évoqué des circonstances différentes, ce qu'elles ont ressenti et identifié comme de la vulnérabilité varie peu. Ainsi, la plupart d'entre elles ont parlé de «peur», de «courage», de «liberté», d'«ôter le carcan», de «ne plus prendre sur soi» et de «renoncer à contrôler». En effet, il faut du courage pour laisser tomber sa carapace et se mettre à nu devant autrui, sans savoir si on sera accepté tel qu'on est vraiment, avec ses faiblesses et ses défauts... Pourtant, cette ouverture émotionnelle - hélas, souvent associée à de la faiblesse - est primordiale pour être heureux et vivre pleinement. Selon Brené Brown, les vertus de la vulnérabilité sont d'ailleurs nombreuses: elle permet notamment d'entretenir des liens profonds avec les autres et d'être authentique.

PLUS: 3 stratégies pour apprendre à être vulnérable

Donner de la profoneur à ses relations

Brené Brown affirme qu'on ne peut avoir de liens intimes - qu'ils soient amoureux, amicaux ou familiaux - sans faire preuve de vulnérabilité. «Aimer jour après jour quelqu'un qui répond ou non à cet amour, qui reste ou part sans préavis, qui se montre loyal jusqu'à la mort ou qui trahit à la première occasion, c'est de la vulnérabilité», écrit-elle. Au cours de ses recherches, l'auteure a d'ailleurs découvert que ceux qui forment des couples heureux parlent de leurs besoins, de ce qu'ils ressentent et de ce qu'ils désirent. En d'autres mots, ils ont des conversations honnêtes et aimantes, fondées sur une grande vulnérabilité. Et c'est cette capacité à ouvrir leur coeur et leur esprit à l'autre qui leur permet d'avoir un sentiment d'intimité et d'être aimés tels qu'ils sont, avec leurs qualités et leurs défauts.

Gagner en authenticité

L'autre grande force de la vulnérabilité, c'est qu'elle permet d'être soi-même, malgré les conventions sociales. Dans un des chapitres les plus intéressants de son livre, Brené Brown explique que les hommes et les femmes sont, à divers degrés, prisonniers de normes sociales qui leur dictent leur conduite en fonction de leur sexe. Par exemple, les femmes doivent être minces, modestes et maternelles, alors que les hommes doivent se montrer forts, courageux, capables de maîtriser leurs émotions et d'affronter le danger. Le hic, c'est qu'on ne répond pas nécessairement à ces normes... Certaines femmes de carrière préfèrent le pouvoir à la modestie, et bien des hommes souffrent de ne pas pouvoir exprimer leurs émotions. Selon la chercheuse, certaines personnes prennent la décision de ne pas se soumettre aux normes imposées par la société et courent le risque d'être elles-mêmes. En faisant preuve de vulnérabilité, elles gagnent en authenticité.

À DÉCOUVRIR:
Comment découvrir sa véritable identité afin de se réaliser?
«J'ai appris à m'accepter en posant nue»
Stress: les femmes sont-elles plus vulnérables?  

Mots-clés
Partage X
Psycho

Psycho: oser la vulnérabilité