Société

La championne du célibat

Elle Québec
Société

La championne du célibat

amour célibat relations amoureuses Il existe des filles championnes du célibat. Elles possèdent une fougue, un regard et une immunité aux sentiments amoureux trop précoces que beaucoup leur envient. Ces célibataires endurcies peuvent aller à la chasse aux ébats d’un soir toutes les semaines, ne jamais revenir bredouilles, s’amuser sans penser. Et leur cœur demeure intact parce qu’elles ne succombent pas à l’amour. Il y a aussi des personnes qui, comme moi, sont beaucoup plus maladroites. Pour elles, le célibat représente une période transitoire et inconfortable peuplée de toutes les angoisses possibles. Elles s’enfargent dans tout: les mots, les gens, les compliments embarrassants et les autres filles qui les intimident. Toutes les fois que mon cœur se sent fougueux pour un soir, le même scénario se répète: le garçon est beau comme dans les films, ses yeux brillent telle la mer, la musique nous engourdit. Puis la nuit passe. Le matin arrive trop vite. Je n’ai rien à dire. Il sent la bière. Je n’ai plus de café. Je reste trop souvent déçue de ne pas devenir amoureuse tout de suite, de ne pas me réveiller pour profiter d’une grasse matinée le cœur et le corps blottis dans ses bras. Il existe des filles qui possèdent tous les secrets des amours d’un soir. La championne du célibat dort collée contre lui et, le lendemain, mange des crêpes surgelées vêtue d’un de ses vieux t-shirts d’équipe de soccer du cégep. C’est une personne qui sait mettre cartes sur table dès le premier matin. Elle ne succombe pas à l’amour et ne se laisse pas leurrer par les faux espoirs. Êtes-vous une championne du célibat? Photo: Getty Images À LIRE: L'amitié spéciale Tomber en amour quand t'es une fille QUIZ: Quel type de célibataire êtes-vous?
Commentaires
Partage X
Société

La championne du célibat