Société

Comment ne pas manger les bonbons d'Halloween de ses beaux-fils?

Par
Elle Québec
Société

Comment ne pas manger les bonbons d'Halloween de ses beaux-fils?

Par
[caption id="attachment_16706" align="aligncenter" width="450"] La terreur en chef numéro 3: Arthur, en fantôme. La terreur en chef numéro 3: Arthur, en fantôme.[/caption] Pas besoin d'avoir le mental de Chuck Norris ou de Gwyneth Paltrow pour résister à la tentation. Il suffit de ne pas avoir ses beaux-fils pour l'Halloween. Hourra! Vendredi soir, j'ai "participé" à l'Halloween de mes trois terreurs (comprendre les fils de mon chum) en maquillant le cadet et le benjamin. Une fois le maquillage de fantôme, et celui de zombie réalisés (le truc pour reproduire de la chair en décomposition: coller du gruau avec de la colle à faux-cils sur la joue. Colorer le gruau de la même teinte que la peau et peindre les contours du gruau en rouge. Charmant, n'est ce pas?), ils sont partis passer l'Halloween avec leur maman. La garde partagée, ça veut aussi dire: une année, les enfants passent l'Halloween avec Papa et l'année suivante, avec Maman. Conclusion pour Bibi (c'est à dire moi): pas de bonbons pour cette fois-ci! Ce qui est à la fois une bénédiction et une grande tristesse. Voici pourquoi. C'est une bénédiction - Je sais pas vous, mais en général, le vendredi soir, je suis explosée. J'ai la capacité de concentration d'un moineau et je ne rêve que de m'affaler sur le canapé. Alors, aller me geler dans les rues pour que les cocos ramassent des bonbons, non merci! - Ils ne ramèneront pas de bonbons! Ce qui veut dire que je ne serai pas tentée:
  • de leur en voler (et feeler cheap),
  • de négocier avec eux pour en avoir un peu (et feeler vraiment cheap),
  • d'en manger et pleurer, lorsque mon jean boyfriend sera tellement serré qu'il se sera transformé en skinny.
-Je n'ai pas eu à les démaquiller. Vous avez déjà démaquillé des garçons? Ils se contorsionnent dans tous les sens pour éviter le coton ou la lingette démaquillante. C'est long. Longtemps. Et je ne vous parle pas des grimaces de dégout qui viennent avec. C'est comme si je les torturais. - Je n’avais plus aucune obligation. Je n’étais même pas obligée de distribuer des bonbons aux enfants déguisés qui auraient pu sonner à ma porte. Du coup, j'ai fermé les lumières et je me suis affalée sur le canapé. La vérité, c'est que j'avais oublié d'acheter des bonbons. No comment:( C'est un peu triste -Je ne me suis même pas forcée pour porter un serre-tête avec des oreilles de chat. - Ils ne ramèneront pas de bonbons. J'adore les bonbons. Je ne pourrai même pas leur en voler ou même savoir quels sont leurs préférés pour en acheter les jours où j'aurais envie de transgresser les règles d'une bonne belle-maman (celle qui ne fait AUCUNE erreur, la parfaite. Celle qui n'achète pas de bonbons mais qui fait des biscuits sans les brûler #notmycase). Mais surtout, ce qui m'a rendu vraiment triste, c'est que samedi soir vers 22 h, j'aurais vraiment aimé manger des bonbons super chimiques devant mon film. - J'aurais pu m'amuser à les démaquiller et les regarder se contorsionner pour éviter le coton démaquillant. On est une #bellemereindigne ou pas. - Il me semble qu'à leur âge (bientôt 14, 11 et 7 ans), c'est pas mal la dernière fois qu'ils vont passer l'Halloween ensemble. J'ai du mal à imaginer que l'an prochain, le grand, avec sa moustache folle et sa voix qui mue, accompagnera son petit frère de 8 ans à la chasse aux bonbons. Et vous, avez-vous des trucs infaillibles pour éviter de manger les bonbons de vos enfants ou beaux-enfants? Par ICI pour découvrir mes 10 règles de survie pour les belles-mères!
Commentaires
Partage X
Société

Comment ne pas manger les bonbons d'Halloween de ses beaux-fils?