Société
11 mars 2014

Comment lutter contre l'hypersexualisation des enfants?

Par Kenza Bennis
Elle Québec
Société
11 mars 2014

Comment lutter contre l'hypersexualisation des enfants?

Par Kenza Bennis

[caption id="attachment_12070" align="aligncenter" width="450"] Les fillettes et les stéréotypes féminins (photo: iStock) Les fillettes et les stéréotypes féminins (photo: iStock)[/caption] À l’occasion de la journée de la femme, le Y des femmes de Montréal a lancé quatre capsules vidéo pour sensibiliser les parents à l’hypersexualisation des enfants. Vous n’en pouvez plus des blocs de Lego roses et des tenues de princesses vendues aux fillettes? Vous n’en revenez pas des déhanchements pornos des chanteuses dans les clips que vos enfants de huit ans écoutent en boucle? Vous ne comprenez pas pourquoi les petits garçons jouent à des jeux où il est question d’aventuriers forts et courageux quand on propose encore aux fillettes de maquiller leurs poupées ou de jouer au chirurgien esthétique? Je suis certaine que vous allez trouver les quatre capsules vidéo lancées par le Y des femmes de Montréal fort intéressantes... Elles nous rappellent comment nos enfants sont poussés, dès leur plus jeune âge, à se conformer à des stéréotypes… tellement stéréotypés justement. Comme dit le sociologue Michel Dorais dans la vidéo «Qu’est-ce que la socialisation sexiste?»: «l’égalité hommes-femmes a fait de grands pas, mais l’égalité des genres n’a pas beaucoup avancé». La preuve: le féminin est encore associé à la superficialité, au magasinage et à la rivalité quand le masculin rime avec action, violence, compétition et travaux manuels. Le problème? «Comment une fillette va rêver de devenir plombier quand elle n’a jamais vu une femme faire des travaux manuels?», questionne la sociologue Maria Anney, pour illustrer l’étroitesse de nos moules sociaux. Question sexualité aussi, le constat n’est pas rose. Comme on le voit dans les vidéos «Qu’est-ce que la sexualisation de la société?» et «Qu’est-ce que la pornographisation de la société?», la sexualité et la porno sont partout: dans les pubs, les médias, la mode, la musique, les jeux… jusqu’aux catalogues de vêtements pour enfants où les petites filles tiennent des suçons et posent jambes écartées! «C’est pour toutes ces raisons que les petites filles, et de plus en plus de petits gars, veulent être sexualisés très très tôt», explique le sociologue Michel Dorais. «Les petites filles intériorisent cet univers hypersexuel; elles se perçoivent donc comme des femmes fatales», rajoute la sexologue Jocelyne Robert. En tant qu’adultes et parents, sommes-nous complètement démunis face au rouleau compresseur de l’hypersexualisation? Non!, répondent les spécialistes. «Quand on parle de vie amoureuse et sexuelle, les parents viennent encore en tête de liste des modèles», fait remarquer Michel Dorais dans la vidéo «Quel rôle pouvons-nous jouer comme adultes?». Et les jeunes sont avides de modèles et d’explications sur ces sujets… Il s’agit donc d’en parler régulièrement avec eux pour expliquer ce qu’est une relation amoureuse, différencier les images pornos vues sur internet de la réalité, aborder l’homosexualité, démystifier le premier baiser… Et ne jamais oublier qu’en matière sexuelle, «on transmet plus ce qu’on est que ce qu’on dit», rappelle la sexologue Jocelyne Robert. Très instructif, je vous disais… On peut voir les capsules vidéo sur http://capsule.dev.ydesfemmesmtl.org/  
Partage X
Société

Comment lutter contre l'hypersexualisation des enfants?