Société

5 bonnes raisons de faire de la plongée sous-marine

Elle Québec
Société

5 bonnes raisons de faire de la plongée sous-marine

[caption id="attachment_9780" align="aligncenter" width="611"] 5 bonnes raisons de faire de la plongée sous-marine Ma première plongée dans les eaux chaudes des îles Caïmans[/caption] J’ai découvert la plongée sous-marine il y a maintenant 16 ans, dans les eaux douces des Mille-Îles en Ontario. Depuis mon initiation, j’ai pu explorer la faune et la flore aquatiques en Malaisie, au Japon, en Thaïlande et plus récemment, aux îles Caïmans. Avec les années, je suis tombée amoureuse de ce sport qui m’offre une occasion de me réconcilier avec Dame Nature et qui me permet d’apercevoir des espèces formidables dont j’ignorais l’existence. Voici 5 bonnes raisons de faire de la plongée sous-marine: 1. Découvrir le monde Environ 70 % de la surface de la Terre est couverte d’eau. On a beau voyager dans tous les pays du monde, on se limitera toujours à 30 % des possibilités si on ne découvre pas le monde sous-marin. Lors de mon récent voyage aux îles Caïmans, j’ai pu observer des poissons de récifs, des éponges, des gorgones, mais aussi des tortues, des murènes, des raies et même un requin-nourrice de cinq pieds! Sans compter que j’ai circulé dans plusieurs tunnels naturels … Incroyable! [caption id="attachment_9911" align="aligncenter" width="611"] 5_raisons_plongee_sous_marine Le poisson-ange français et un éponge-tube rose des îles Caïmans (Crédit photo: Keri Buckwalter, une plongeuse dans notre groupe)[/caption] 2. La zénitude! Bien que ce sport se pratique toujours avec un buddy (le terme consacré pour un coéquipier de plongée), c’est une expérience qui se vit seul face à ses émotions, dans une sensation de liberté. On peut se laisser dériver dans le courant et se sentir soi-même comme un poisson dans l’eau (littéralement). État d’apesanteur, calme: un excellent moyen de s’évader loin du brouhaha de la vie quotidienne! [caption id="attachment_9788" align="aligncenter" width="611"] Les îles Caïmans offrent des plongées sur des murs parmi les plus spectaculaires aux Caraïbes.[/caption] 3. Plonger dans l’histoire Quoi de plus intéressant que de découvrir des épaves qui témoignent de moments importants de notre Histoire? En Normandie, par exemple, il existe des centaines d’épaves datant du débarquement des troupes alliées sur les côtes en 1944 – un immense cimetière sous-marin. Et aux Philippines, il y a plusieurs sites de plongée qui permettent de découvrir les bateaux japonais coulés par les forces amériaines en 1944, lors de la Seconde Guerre mondiale. J’imagine déjà le regard de mes enfants en sortant de l’eau si jamais nous avons la chance de visiter ces sites un jour… Découvrez les photos de mon aventure sous-marine aux ïles Caïmans. 4. L’après-plongée Comme l’après-ski, l’après-plongée est un art de vivre: rencontres, détente et bonne bouffe sont souvent au programme (croyez-moi, on a faim, très faim après la plongée!). Qu’on soit dans un bar ou à son hôtel, on trouvera toujours un endroit où relaxer après une journée dans le monde du commandant Cousteau. Un verre de blanc, S.V.P.! [caption id="attachment_9785" align="aligncenter" width="611"] Après-plongée Des tacos au poisson-lion, une spécialité au bar Eagle Ray's du club de plongée Ocean Frontiers (îles Caïmans)[/caption] 5. Bâtir la confiance La confiance est primordiale: ce précepte vaut pour la vie en général et est encore plus vrai en plongée, car notre buddy a notre vie entre les mains. C’est celui qui veille sur nous sous l’eau et réciproquement, celui qui nous observe pendant la plongée et qui, en cas de pépin (une bonbonne d’oxygène vide!) se doit d'être là et d'agir. Entre amis, en famille ou en couple, la plongée forge  des relations de confiance réciproque. Oui, d’accord, il peut aussi y avoir de petits accidents… Parfois on risque de heurter son buddy plusieurs fois sur la tête avec sa bonbonne (désolée, chéri!). Mais ça, c’est une autre histoire… La plongée est devenue pour moi un style de vie, une nouvelle façon de voir les choses. Mon mari et moi planifions même nos prochaines vacances autour de ce sport et nos enfants montrent déjà de l’intérêt pour obtenir leur certification dans quelques années (il faut avoir 10 ans pour passer le premier niveau de certification). Attention à ceux et celles qui veulent «seulement essayer»… Je vous aurai prévenus: l’essayer c’est l’adopter! Découvrez les photos de mon aventure sous-marine aux ïles Caïmans. Voici quelques suggestions pour vous accompagner dans votre découverte de la plongée au Québec: Total Diving (Montréal) Plongée CPAS (Montréal) La Scubathèque (Québec) Les centres de plongée Nordsud (Saint-Hyacinthe et Sherbrooke)
Commentaires
Partage X
Société

5 bonnes raisons de faire de la plongée sous-marine