Amour et sexe
5 févr. 2013

Relations amoureuses: les cinq bêtes noires de la femme moderne

Par Laura L. Benn, adaptation par Karine Benoist

Imaxtree Auteur : Elle Québec Crédits : Imaxtree

Amour et sexe
5 févr. 2013

Relations amoureuses: les cinq bêtes noires de la femme moderne

Par Laura L. Benn, adaptation par Karine Benoist

Problème no 1: Elle ne veut pas faire de compromis

Heureusement, aujourd'hui, célibataire n'est plus synonyme de vieille fille. Et, selon de récentes statistiques, les femmes seules jouent un grand rôle dans le marché immobilier, puisqu'elles sont plus nombreuses que les hommes à établir leurs pénates en solo. Mais le plaisir qu'elles tirent des avantages de ce mode de vie (contrôle absolu de l'horaire, liberté et le fait de ne jamais avoir à faire de compromis sur le choix du souper ou le poste de télé à regarder) est-il trop égocentrique? La femme moderne est-elle rendue nombriliste?

Si c'est le cas de plusieurs, Christine Hart, fondatrice du site torontois Your date coach, souligne toutefois que nombre de femmes, même certaines des plus indépendantes, ont le cafard à l'approche du 14 février. «Quand on est célibataire, on doit créer ses propres rituels à la Saint-Valentin», explique l'experte. Elle suggère de s'offrir de petits plaisirs comme un café spécial ou un soin dans un institut de beauté. Lindsay Pratt, 25 ans, suit les conseils du site à la lettre. «Chaque jour est comme une fête quand je suis célibataire, puisque je peux faire tout ce que je veux», dit-elle en riant.

 

 

Problème no 2: Elle est jalouse

Il est facile de se sentir jalouse d'une amie qui entretient le type de relation qu'on souhaiterait vivre. Mais comme le fait remarquer Christine Hart, il faut éviter de tomber dans ce piège. «Tentez plutôt d'admirer la relation de votre copine plutôt que de l'envier et dites-vous qu'elle constitue une preuve que ce à quoi vous aspirez existe», suggère la pro.

Évidemment, si c'est de votre ex dont vous êtes jalouse, il s'agit d'une tout autre histoire. La mentore en relations amoureuses explique: «Essayez de ne pas l'épier sur les réseaux sociaux; vous risqueriez de tomber sur de l'information que vous ne voulez peut-être pas voir.» Christine Hart nous met en garde contre la nostalgie et la tendance à enjoliver les souvenirs liés à nos unions précédentes, surtout à l'approche de la fête de l'amour ou d'événements qui possèdent une valeur affective à nos yeux. Il y a fort à parier que de bonnes raisons expliquent votre rupture. Tentez de les garder bien en tête plutôt que de vous laisser aller à des rêveries romantiques qui obscurcissent votre jugement à la veille du 14 février.

 

 

 

Problème no 3: Son partenaire et elle se disputent sans cesse au sujet de l'argent

Tous les experts vous le diront, la question financière constitue le plus grand facteur de rupture conjugale. Il existe plusieurs façons de gérer l'argent dans un couple. Valerie Gibson, conseillère en relations amoureuses à Toronto, recommande notamment à ses clients de conserver une certaine autonomie en la matière. «Chaque partenaire devrait posséder un compte personnel», explique la pro en ajoutant que cela permet à chacun de bénéficier d'une liberté financière.

«Évidemment, tous les couples devraient débattre de cette question délicate.» Comment? Valerie Gibson suggère d'en parler devant un repas aux chandelles accompagné d'une bonne bouteille de vin. «Plutôt que d'aborder la chose de façon mathématique, assoyez-vous ensemble et discutez de comment vous aimeriez gérer votre ménage, suggère la conseillère. Tout est dans la manière de communiquer», conclut-elle.

 

 

 

Problème no 4: Elle et son partenaire n'ont rien en commun

On connaît l'histoire: lors des premiers mois de votre relation, vous sortiez jusqu'au petit matin, prépariez des soupers romantiques et passiez la plupart de vos fins de semaine au lit. Puis, les années ont filé, et vos soirées en amoureux ont cédé la place au duo film loué et pizza.

Selon Valerie Gibson, il est parfaitement normal de cultiver des champs d'intérêt différents, mais il importe d'avoir une certaine base en commun. «Si vous craignez de vous éloigner l'un de l'autre parce que vous ne passez pas suffisamment de temps ensemble, prenez les choses en main, dit-elle. Participez à vos activités respectives ou essayez quelque chose de nouveau ensemble.» Dans le meilleur des cas, vous découvrirez un passe-temps que vous aimerez tous les deux, dans le pire, vous aurez une histoire hilarante à raconter («Tu te souviens de la fois où nous avons essayé le trapèze volant...?»).

 

 

 

Problème no 5: Il (ou elle) ne veut pas se marier

Vous avez commencé par vous fréquenter, êtes tombés amoureux et avez emménagé ensemble. Peut-être avez-vous même adopté un chiot et vous croyez-vous maintenant prêts pour la «prochaine étape». Mais que faire si un des deux tourtereaux ne se sent pas disposé - ou intéressé - à se marier?

«On ne peut forcer personne à nous épouser, sourit Valerie Gibson. La seule chose que je puisse vous conseiller est d'avoir une discussion ouverte, calme et rationnelle sur le mariage. Essayez de saisir ce qui importe vraiment à chacun. Tentez de comprendre la position de l'autre.»

Malheureusement, le refus de se marier d'un partenaire se voit souvent interprété comme une marque de désamour, souligne l'experte en relations conjugales. Au final, vous devez vous demander si cette personne est celle avec laquelle vous désirez finir vos jours. «Vous avez peut-être créé votre propre définition du mariage. À quel genre de vie aspirez-vous? Quel type d'avenir souhaitez-vous? Vous devez prendre une décision qui comblera vos attentes.»

Quelle que soit la difficulté relationnelle à laquelle vous vous trouvez confrontée, vous devriez pouvoir la régler en communiquant de façon ouverte et honnête. Soyez brave, abordez le problème de front, exprimez ce que vous ressentez et écoutez le point de vue de votre partenaire. C'est l'unique clé pour parvenir à un dénouement heureux.

 

 

 À LIRE: Qui sont les cyberlibertines? 

 

 

 

 

Mots-clés
Partage X
Amour et sexe

Relations amoureuses: les cinq bêtes noires de la femme moderne