Amour et sexe
2 nov. 2011

Courrier du coeur: la peur de l'engagement

Par Léa Stréliski

istockphoto.com Auteur : Elle Québec Crédits : istockphoto.com

Amour et sexe
2 nov. 2011

Courrier du coeur: la peur de l'engagement

Par Léa Stréliski
Bonjour Léa,

Ça faisait presque un an que je fréquentais mon copain. Notre relation était tout à fait géniale, une entente parfaite sur tous les plans! Au bout de quatre mois, je lui ai avoué que je l'aimais. Plutôt que de répondre à ma déclaration, il m'a expliqué que pour lui, dire «je t'aime» constituait un engagement important et qu'il voulait être sûr de ne pas se tromper. J'ai donc décidé de prendre sur moi et d'éviter d'en parler trop souvent pour ne pas lui mettre de pression. J'avais compris qu'il avait un blocage par rapport à l'idée de me faire part de ses sentiments.

Puis, un soir, je suis revenue sur le sujet. Il m'a dit que j'étais une fille géniale, la meilleure de toutes celles qu'il avait connues, mais qu'il estimait que ce n'était pas suffisant. Que pour faire sa vie avec quelqu'un, il fallait aussi avoir des sentiments. Or, il n'y avait pas de flamme de son côté.

Du coup, je n'ai pas eu le choix. Je suis partie sans rien laisser derrière moi.

Est-ce possible qu'il ne m'aime pas alors que son comportement semblait indiquer tout le contraire? Je me dis qu'il se trompe et qu'il a peur de l'engagement. Qu'en penses-tu? Est-ce que j'ai bien fait de m'en aller? J'aurais peut-être dû attendre encore...

Au plaisir de te lire.

L.

 

Stoooooooooooopppppp! Merci de m'avoir écrit et, je t'en supplie, ne va pas plus loin. On a affaire à un cas classique de «a-t-il peur de l'engagement?», et je te remercie d'avoir posé ta question, parce qu'elle est en tête de liste de toutes celles qu'on m'envoie.

Là, là, les filles, ça ne va pas du tout. C'est quoi, cette manière qu'on a de se mettre dans un petit coin comme un chat sur un calorifère en attendant que l'autre nous déclare ENFIN sa flamme?

Le gars s'est montré correct avec toi. Selon moi, il a été honnête : il t'a dit qu'il n'avait pas les sentiments qu'il aimerait avoir pour toi, pis ça s'arrête là ma belle! Mais nous, nous ne sommes pas capables d'entendre ça. J'avoue que c'est poche et que ça fait mal. Mais, fais-moi confiance, c'est mille fois moins douloureux que la guerre de religion dans laquelle tu t'embarques si tu te convaincs qu'il a juste peur de l'engagement. Ou, pire encore, si tu essaies de le faire changer d'avis, de lui inventer des sentiments ou de lui démontrer par A B qu'il a tort, qu'il ne sait pas reconnaître ses émotions, qu'il a des blessures d'enfance, etc.

Non, non, non et re-non! Je me fâche parce qu'il y a trop de filles qui font ça et que c'est une perte de temps totale. S'il vous plaît, apprenons à vraiment écouter les gens et à respecter ce qu'ils disent plutôt que d'essayer de trouver dans leurs paroles ce qu'on aimerait entendre.

Tu l'as quitté et tu as bien fait. Tu as su reconnaître que ce gars-là ne te donnait pas ce que tu cherchais. Alors, arrête de jouer les dociles, descends de ton calorifère et marche!

Léa la love coach

 

À LIRE: La peur d'aimer

 

 

 

 

Mots-clés
Partage X
Amour et sexe

Courrier du coeur: la peur de l'engagement