Tendances

Tavi: mini blogueuse, grande fashionista

Getty Images Auteur : Elle Québec Crédits : Getty Images

Tendances

Tavi: mini blogueuse, grande fashionista

Tavi Gevinson, une nerd à la mode

Tavi Gevinson est le genre de fille qui pourrait donner des cheveux blancs à une fille de 18 ans. Elle n'a l'air de rien, comme ça, avec son sourire de pré-ado même pas encore boutonneuse et ses lunettes de nerd, mais elle est déjà une (mini) star de la «fashionsphère».

L'automne dernier, elle a fait sensation en participant à sa première Semaine de la mode de New York. Tandis que ses copines planchaient sur leurs devoirs, elle assistait - souvent au premier rang!- aux défilés de Rodarte, d'Alexander Wang et de Marc Jacobs (pour ne citer que ceux-là). Entre deux petits fours et quelques partys hyper-VIP, elle trouvait le temps de mettre à jour son blogue qui compterait plus de 50 000 fans.

Évidemment fascinés, certains responsables de magazines de mode n'ont pas tardé à succomber aux charmes de la jeune ado qui parle le Prada-Missoni-Margiela couramment. Le vénérable Harper's Bazaar lui a proposé une chronique et le branchissime Pop l'a mise en couverture en plus de requérir ses services de blogueuse. Pas mal pour une gamine qui se décrit elle-même comme une «petite demeurée de 13 ans qui passe ses journées à l'intérieur à porter d'inconfortables vestes et de jolis chapeaux.»

Comme bien d'autres passionnées de mode, Tavi Gevinson s'est mise à bloguer pour le plaisir, il y a un an et demi. Sur «Style Rookie», elle met en ligne des photos de ses coups de cœur et des portraits d'elle dans ses tenues préférées. Si son blogue se distingue peu des milliers d'autres du genre, son jeune âge a toutefois beaucoup attiré l'attention.

Lire la suite: Tavi, un phénomène fabriqué de toutes pièces?

 

 

Tavi, un phénomène fabriqué de toutes pièces?

En décembre 2008, les sœurs Mulleavy du label américain Rodarte l'ont contactée. «Après avoir lu le blogue de Tavi, nous lui avons envoyé un courriel immédiatement», ont-elles expliqué il y a quelque temps. Mieux, les deux sœurs ont décidé d'en faire la «muse» de leur première collection grand public, qui vient d'être commercialisée par la chaîne Target. «Tavi est l'essence de Rodarte pour Target. Elle est curieuse et elle a du goût», ont assuré les deux sœurs.

Évidemment, en prenant l'ado sous leurs ailes, Kate et Laura Mulleavy ont immédiatement augmenté sa notoriété. Au point où certains se demandent aujourd'hui si la jeune Tavi est un petit génie ou une nouvelle Jordy (Dur, dur d'être un bébé) de la mode. Lire: un coup de marketing flamboyant qui risque de tomber rapidement sur les nerfs.

La journaliste mode Lesley M. Blume, qui écrit notamment pour le Huffington Post, est ainsi convaincue que l'embauche de Tavi par les magazines Harper's Bazaar ou Pop est d'abord et avant tout un excellent coup de marketing. «Est-ce que les directeurs de création de Neiman Marcus et de Bergdorf Goodman vont se mettre à adapter leurs achats en fonction de ses goûts? Probablement pas. Mais est-ce qu'Harper's Bazaar va vendre une tonne de copies à cause de cette "nouveauté"? Oui, assurément», a-t-elle confié à New York Magazine.

D'autres, dont Anne Slowey du ELLE américain, se demandent si Tavi Gevinson ne serait pas une sorte de phénomène «fabriqué», avec une équipe pour l'entourer. Il reste que malgré les critiques et les points d'interrogation, la petite Tavi ne cesse d'alimenter son blogue avec passion. Maintenant, il ne reste plus qu'à lui souhaiter de demeurer populaire plus longtemps que Jordy...

À LIRE

Dernière tendance sur le web: jouer à la styliste et partager ses looks avec le monde!

Commentaires
Partage X
Tendances

Tavi: mini blogueuse, grande fashionista