Tendances
22 déc. 2014

Nos envies de 2015

Par Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle et Sylvie Michelon

Auteur : Elle Québec

Tendances
22 déc. 2014

Nos envies de 2015

Par Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle et Sylvie Michelon

À DÉCOUVRIR:
L'almanach mode de 2015
Les designers qui ont marqué l'année 2014
Les mannequins stars de 2014
Mode: les moments forts de 2014
 

Galerie photos

prev next 1 de 13

Nos envies de 2015

On s'abonne à des petits plaisirs

Et si, à la place des sempiternelles factures, on trouvait une petite surprise dans notre boîte aux lettres? Voilà l’idée géniale de la compagnie britannique Not Another Bill (1) (notanotherbill.com) qui, chaque mois, envoie à ses abonnés de jolis cadeaux. Selon le même principe, la confiserie artisanale Dinette Nationale (dinettenationale.com) nous invite à devenir membre du Cercle des croqueurs de choses sucrées pour avoir droit, 6 ou 12 fois par année, à de délicieuses sucreries. Quant au fleuriste montréalais Garçon Fleur (2) (garconfleur.com), il propose des abonnements mensuels à ses bouquets de fleurs sauvages (qui sont, en prime, livrés à vélo pendant la belle saison).

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: Jean-Michael Seminaro (Garçon Fleur)

Nos envies de 2015

On s'imprime des rêves avec Mink et XYZ Workshop

Tous les pros de la techno le disent: l’impression 3D va révolutionner notre manière de consommer. Déjà, Grace Choi, une New-Yorkaise de 30 ans, a imaginé le prototype de Mink (gracemink.com), une imprimante permettant de créer des produits de beauté à volonté. Par exemple, si le rose d’un coucher de soleil nous fait chavirer, il suffira de le prendre en photo pour pouvoir ensuite imprimer un fard à paupières ou un rouge à lèvres exactement de cette teinte. Quant au studio de design australien XYZ WORKSHOP (xyzworkshop.com), il nous donne la possibilité de télécharger gratuitement plusieurs de ses créations, dont le patron d’une robe en dentelle (qui, pour se matérialiser, demande pas moins de 450 heures d’impression!). On rêve du jour où on pourra s’imprimer un sac Chanel en seulement quelques minutes...

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: Gracieuseté de Mink et XYZ Workshop

Nos envies de 2015

On fait briller le laiton

Impossible de passer à côté des lampes de Tom Dixon (tomdixon.net), qui illuminent les restaurants et les hôtels les plus branchés du globe. Pour 2015, le génial designer britannique annonce la tendance du laiton et livre une nouvelle version de ses luminaires Beat, devenus cultes!

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: Gracieuseté de Tom Dixon

Nos envies de 2015

On renie le skinny

Après une décennie de bons et loyaux services, le jean skinny serait bon pour aller prendre l’air… au Village des Valeurs. Du moins selon ce qu’affirment les experts. Et, à les écouter, il n’y a pas que le jean de coupe ajustée qui risque de se voir délogé de notre garde-robe. La baisse des ventes de denim en Amérique du Nord laisse présager que le règne de notre classique préféré achève. On nous suggère de le remplacer par de confortables pantalons de yoga ou des leggings. Quant aux blogueuses mode, elles ont déjà adopté le jogging façon chic (oui, oui!). Reste à savoir si on a réellement envie de suivre nous aussi la tendance…

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: Imaxtree

Nos envies de 2015

On humanise sa vie 2.0 avec Ello et Somebody

On l’avoue: on est accro des réseaux sociaux… même s’ils se fichent de protéger la confidentialité de nos infos personnelles et menacent d’appauvrir nos relations humaines. Devrait-on se déconnecter? On préfère essayer d’abord de nouvelles initiatives qui se disent éthiques. > ELLO (ello.co) Reprochant à Facebook d’avoir vendu son âme, les fondateurs d’Ello promettent que leur réseau social sera pour toujours exempt de publicité et qu’il ne recueillera jamais de données dans le but de les vendre à des annonceurs. Il s’est déjà attiré des milliers d’adeptes au cours des derniers mois. Mark Zuckerberg devrait-il avoir peur? > SOMEBODY (somebodyapp.com) L’artiste et cinéaste Miranda July a imaginé cette application qui permet de livrer un message à un proche, où qu’il soit. La différence avec iMessage, WhatsApp et les autres applis de messagerie? Grâce à la géolocalisation, on repère un utilisateur de Somebody situé à proximité de notre destinataire et on lui confie la tâche de lui transmettre nos belles paroles en personne. Du coup, Chéri ne devrait pas s’étonner si un inconnu lui rappelle d’acheter du lait…

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: Imaxtree

Nos envies de 2015

On troque son miroir contre une appli

Comme Makeup Genius, qui, à partir d’une photo de notre binette, nous permet d’essayer virtuellement le maquillage de L’Oréal Paris. Ou encore l’appli Facebook Expérience Inoa, grâce à laquelle on peut sans aucun risque oser les teintes les plus folles de cette gamme de coloration! Et pour faire le point sur l’état de notre peau, on télécharge SkinBetter, qui analyse nos rides, rougeurs et taches pigmentaires afin de nous suggérer les produits les mieux adaptés à notre épiderme.

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: -

Nos envies de 2015

On s'invite à manger...

chez son voisin pour goûter à sa fameuse sauce bolognaise, dans la cour d’un parfait inconnu pour avaler un bol de soupe réconfortant ou dans un des nombreux autres restaurants éphémères qui ouvriront leurs portes le 15 février à l’occasion du Restaurant Day (photo) (restaurantday.org). Quatre fois par année, des citoyens de plus de 200 villes dans le monde s’improvisent chef d’un jour pendant ce carnaval culinaire. Et ils ne sont pas les seuls à nous convier dans leur salle à manger: des sites comme eatwith.com et cookening.com nous proposent de dîner chez l’habitant à Berlin, à New York ou à Paris. Quant au réseau social AirBnb, il évalue présentement la possibilité de permettre à ses membres d’offrir des repas en plus du logis… Voilà qui nous met en appétit!

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: Max Riche

Nos envies de 2015

On adopte la techno-cosméto

Un soin qui détecte les besoins particuliers de notre peau et libère ses ingrédients actifs en conséquence, ce n’est plus trop beau pour être vrai! La preuve? Clinique lançait il y a quelques mois Clinique Smart, un sérum à l’action «sur mesure». Encore plus futuristes, les crèmes «à mémoire de forme», comme la Miracle Sleep Cream, de Garnier, qui sera sur le marché dès ce printemps. Ces produits, qui ont la consistance d’un gel, s’appliquent par effleurages et, en séchant, forment une légère gaine élastique qui lisse la peau. On peut s’attendre à retrouver bientôt cette technologie dans nos soins de jour, nos crèmes de nuit et même notre maquillage!

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: Imaxtree

Nos envies de 2015

La mode s'invite au gym

Être couverte de sueur et souffler comme une locomotive, ça n’a rien de très élégant. Et pourtant, cet hiver, les gourous du style se sont donné le mot pour «glamouriser» nos séances d’exercice. Les modeuses sont déjà prêtes à chausser les baskets dorées de la dernière collection de Chanel ou à enfiler les survêtements à l’allure couture de Mary Katrantzou pour Adidas. Quant aux sneakers addicts, elles rêveront de glisser le pied dans les créations de Raf Simons, le directeur artistique de Dior, et du designer d’avantgarde Rick Owens, qui ont eux aussi mis leur créativité au service d’Adidas. Même la chaîne britannique Topshop s’est mise de la partie et a annoncé pour l’automne prochain une collection de vêtements sport conçue par Beyoncé. Reste à voir si un pantalon de jogging signé Queen B nous donnera assez de motivation pour mettre en pratique nos bonnes résolutions.

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: Gracieuseté de Adidas

Nos envies de 2015

On vit à la campagne toute l'année...

grâce à ces pagaies colorées imaginées par la designer québécoise Natasha Wittke pour NORQUAY (norquayco.com), qui donne des allures de chalet à notre intérieur.

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: Gracieuseté Norquay

Nos envies de 2015

On monte à bord d'un fashion truck

Maintenant que la tendance des restaurants ambulants roule à fond, c’est au tour de camions bourrés de fringues de sillonner les villes les plus branchées. Bonne nouvelle: la vague est arrivée chez nous, et on peut faire le plein de looks super à bord des fashion trucks de La Montréalaise Atelier (lamontrealaiseatelier.com) et de Nomad Boutique Mobile (nomadboutiquemobile.com).

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: -

Nos envies de 2015

On donne au suivant

De plus en plus de restaurants de partout dans la province perpétuent la tradition italienne du «café en attente». Le concept? Au moment de se présenter à la caisse, on paye un café (ou une soupe ou un sandwich) supplémentaire, qui sera offert à la prochaine personne dans le besoin qui passera par là. Pour savoir quels établissements participent au mouvement, on se rend sur le site de Cafés en attente au Québec (cafeenattente.org).

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: Getty Images

Nos envies de 2015

On jette son mouchoir (ou pas)

Il est difficile d’imaginer qu’un prétendant puisse ramasser un vieux Kleenex qu’on aurait négligemment laissé tomber derrière soi. Mais un des jolis carrés colorés de la compagnie montréalaise Tshu (tshu.ca) pourrait bien, lui, susciter pareille galanterie! Raison de plus de faire provision de ces mouchoirs en tissu semblables à ceux de nos grands-mères, qui nous permettent de sauver quelques arbres tout en réduisant nos dépenses à la pharmacie.

Par : Violaine Charest-Sigouin, Emmanuelle Martinez-Curvalle, Sylvie Michelon Source: Tiré du magazine ELLE Québec, janvier 2015 Crédits: Daniel Bernard

Partage X
Tendances

Nos envies de 2015