Tendances

Lingerie: les dessous prennent le dessus

Auteur : Elle Québec

Tendances

Lingerie: les dessous prennent le dessus

Les rayons s'agrandissent, l'offre s'étoffe, les styles sont plus variés: pas de doute, la lingerie s'affiche comme une mode à part entière. Au même titre que les vêtements, on veut des dessous pleins de personnalité, avec lesquels on jouera à se prendre tantôt pour une femme fatale, tantôt pour une femme enfant. Voici quelques idées inspirantes à adopter dès la Saint-Valentin!

 


Lingerie fraîche

Tons pastel ou acidulés, imprimés fleuris, vichy ou petits pois, coton, broderie anglaise... La lingerie se fait gourmande, romantique, et surtout, fraîche comme un panier de produits bios! Les fleurs vont exploser cet été, petites comme dans l'imprimé Liberty, ou plus graphiques et taille XXL. Autre tendance importante: le style dessous portés dessus. Avec un petit cardigan, les nuisettes en coton deviennent robes d'été; le boxer de nuit, un mini short décontracté; la camisole de satin bordée de dentelle, un haut qui se porte sur un jean et avec une veste. Ce sont les détails qui font la différence pour raffiner des pièces de lingerie qui n'hésitent plus à sortir de la chambre à coucher pour aller prendre le frais!

 

L'esprit loungewear

Matières chaudes, douces, tons sobres ou naturels... la lingerie de maison est à la mode, en version chic plutôt que sport, parfaite au saut du lit comme pour se détendre à la maison après le travail. Fluidité des textures, confort et superposition des pièces (camisole cache-cœur legging ou pantalon sarouel) sont de mise. Les lacets, rubans satinés, la laine ajourée, la soie brodée ajoutent du charme et du luxe à ce type de vêtements faciles à vivre, mais qui doivent nous donner envie de rester belles. Imaginez qu'on sonne à la porte...

 

Photo: Collection printemps-été de Chantal Thomass 

 

Suite: Le retour de la culotte et spécial Saint-Valentin!

Culotte.jpg

Le retour de la culotte

Avec le retour d'une mode rétro et vintage, la culotte haute, bien enveloppante, a une cote d'enfer. L'avantage: elle cache les petits ventres, moule les fesses, et fait donc une belle silhouette sous les robes près du corps (À voir: la marque canadienne Body Wrap qui s'est spécialisée dans la lingerie galbante, dont la culotte haute www.bodywrap-shapewear.com.) En 2010, la culotte haute est plus amusante que dans les années 40 avec des petits détails qui la rendent frivole, des nœuds de dentelle ou des volants. La version maillot de bain est aussi tendance cette année.

 

 

Déclinaison du noir

Quand le soir tombe, on reste dans le ton. La lingerie couleur nuit, la dentelle chic, les jeux de transparence sur la peau, les matières satinées, les culottes et les corsets revisités (un peu à la Jean Paul Gaultier, années 80) s'affichent sans complexe, et notamment le serre-taille que l'on peut porter par-dessus une petite robe. Le nœud d'un bustier satiné se laisse entrevoir sous une veste? Tant mieux! On aime la lingerie rock et sexy, faussement classique, qu'on peut facilement accessoiriser (avec de longs gants de satin, par exemple). Et on fonce sur les associations de couleurs sombres et sur le bleu nuit, considéré en 2010 comme le nouveau noir.

 

 

Spécial Saint-Valentin

Pour célébrer l'amour, les collections sont plus sensuelles que jamais, avec des détails très travaillés dans l'esprit boudoir et haute couture, et dans des couleurs flamboyantes ou girly: rouge, fuchsia, violet, rose bonbon... Et, bien sûr, le noir, incontournable et indémodable, jamais vulgaire. C'est l'occasion de jouer les femmes-femmes en déclinant la dentelle sous toutes les coutures et en optant pour des déshabillés qui suggèrent, sans montrer totalement. La mode est à l'effeuillage, alors n'ayons pas peur de superposer!

Photo: Ensemble avec culotte haute « Malicieuse Nude » (85$ le soutien-gorge, 55$ la culotte. Huit. www.huit.fr

BARBARA.jpg

 

 

Guide shoping: voyez notre sélection de lingerie craquante pour la Saint-Valentin!

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires
Partage X
Tendances

Lingerie: les dessous prennent le dessus