Tendances

Le style n’a pas d’âge: ces influenceuses qui bousculent les codes

Le style n’a pas d’âge: ces influenceuses qui bousculent les codes

Grece Ghanem. Photographe : Instagram @greceghanem

Tendances

Le style n’a pas d’âge: ces influenceuses qui bousculent les codes

Qui a dit que le terme «influenceuse» était exclusivement réservé à une vingtenaire qui publie trois stories à la minute? Zoom sur sept «instagrameuses» qui ont toutes passé la cinquantaine et les 10 000 abonnés sur le réseau social.

1. La Montréalaise: Grece Ghanem

Compte Instagram: @greceghanem
Nombre d’abonnés: 18 200

Une prédilection pour les marques de luxe — Balenciaga, Gucci ou J.W. Anderson — et un style pointu, tantôt scandinave, tantôt éclaté et coloré: à 52 ans, Grece Ghanem est l’archétype de la fashionista à qui on piquerait bien la garde-robe. Celle qui se fait croquer le portrait dans les rues de Montréal a publié sa première photo sur Instagram en juin 2016. Un an et demi plus tard (à un mois près), son compte récolte les abonnés et a attiré l’œil du célèbre site de mode Who What Wear. À en croire une publication récente, l’influenceuse serait d’ailleurs en voie de collaborer avec la griffe québécoise Reitmans!
 

2. La New-Yorkaise: Lyn Slater

Compte Instagram: @iconaccidental
Nombre d’abonnés: 289 000

De l’autre côté de la frontière, Lyn Slater, qui se cache derrière la plateforme Accidental Icon, prouve aux Chiara Ferragni de ce monde qu’il n’y a pas d’âge pour lancer son blogue de mode. Sur Instagram, cette professeure d’université spécialisée dans la protection de l’enfance, la soixantaine bien tassée, affiche un joli pixie gris et une préférence pour les designers japonais, de Rei Kawakubo à Yohji Yamamoto. Son style, inspirant et inspiré, lui a d’ailleurs valu de travailler avec des marques de renom comme Mango, Coach 1941 et Uniqlo.

PLUS: Notre entrevue avec Lyn Slater
 

3. La doyenne: Dorrie Jacobson

Compte Instagram: @SeniorStyleBible
Nombre d’abonnés: 21 000

À 83 ans, cette ancienne «Playboy Bunny» vit à Las Vegas et immortalise ses looks autant sur son blogue, Senior Style Bible, que sur son compte Instagram. Celle qui a eu droit à sa mention dans le magazine Vogue Japon de septembre ponctue ses tenues de quelques pièces griffées, signées Emporio Armani, Saint Laurent ou Prada. Pour le reste, elle déniche ses vêtements et accessoires chez Zara, H&M ou Gap. Un style accessible sans prise de tête!
 

4. La bohème nouveau genre: Sarah Jane Adams

Compte Instagram: @saramaijewels
Nombre d’abonnés: 161 000

Le streetwear est-il incompatible avec un style bohème? Pas si on se fie au compte Instagram de Sarah Jane Adams, qui mêle survêtements Adidas et longues robes vaporeuses qui fleurent bon le patchouli. Cette Australienne, qui assène chacune de ses publications du hashtag #mywrinklesaremystripes («mes rides sont mes galons»), court les Fashion Week de Sydney drapée dans des caftans colorés, baskets tendance aux pieds. Le résultat, éclectique, séduit.
 

5. Le duo fantasque: Jean & Valerie

Compte Instagram: @idiosyncraticfashionistas
Nombre d’abonnés: 24 600

Derrière le blogue Idiosyncratic Fashionistas, à l’esthétique quelque peu obsolète, se cachent deux amies aux tempes grises, suivies par une armada de fans. Il faut dire que leur style singulier, doublé d’un penchant pour les vêtements vintage, les couvre-chefs en tout genre et un humour sans borne, ne passe pas inaperçu. Leur mantra? «Montrer un très, très mauvais exemple aux femmes plus âgées de toute part». On ne peut que les encourager!
 

6. La rétro: Sacramento Amate

Compte Instagram: @mispapelicos
Nombre d’abonnés: 117 000

Sur son blogue, Mis Papelicos, l’Espagnole immortalise son penchant pour les jupes coroles des fifties, les imprimés colorés, les épaulettes des années 1980 et la taille soulignée d’une ceinture en cuir. Presque toujours affublée d’un chignon banane, Sacramento s’amuse à publier nombre de vidéos et de photos personnelles sur le réseau social, mettant en vedette son style original.
 

7. L’icône du style: Tziporah Salamon

Compte Instagram: @tziporahsalamon
Nombre d’abonnés: 27 900

Muse, de son propre aveu, du photographe street style Bill Cuningham, cette sexagénaire est une amoureuse de la mode au sens pur, celle qui privilégie l’expression artistique du vêtement plus que son rôle d’habiller son propriétaire. Celle qui a écrit le livre The Art of Dressing détient une garde-robe impressionnante, à tel point d’ailleurs que les costumiers viendraient parfois piocher dans sa collection personnelle pour tel film ou telle série. Sur son compte Instagram, on ne trouve ni jean, ni baskets, ni marque griffée: Tziporah préfère les tenues originales, celles qui sont bien pensées et maîtrisées de la tête aux pieds, quitte à tomber parfois dans le dramatique. Sa signature? Un couvre-chef original, changeant au gré de ses envies.

 

Commentaires

Partage X
Tendances

Le style n’a pas d’âge: ces influenceuses qui bousculent les codes